Ecrit par vous !
Le Stade Rochelais et les demi-finales en Top 14, une histoire de défaites
En 2017, Belleau crucifiait le Stade Rochelais en demie.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La demi-finale perdue au Vélodrome en 2017 et celle face au Stade Toulousain sont dans les têtes. Retour sur ces rencontres malheureuses pour les Maritimes.

Isolé géographiquement, le Stade Rochelais a su remettre la Charente-Maritime sur la carte du rugby français et européen. Aujourd’hui, les jaunes et noirs font peurs à toutes les écuries d’Europe. Après avoir accédé à la finale de Champions Cup, peuvent-ils faire de même en Top 14 ? Pour répondre à cette question, il y a une étape obligatoire : celle des demi-finales. Dans son histoire, le club présidé par Vincent Merling en a connu deux : en 2017 et 2019. Des rencontres au destin tragique où le Stade Rochelais s’est incliné. Pourtant, avant ces rencontres, les maritimes ne partent pas forcément perdant au vu de leurs performances du moment. Rapide retour sur ses deux matchs, avant de se poser la question : La Rochelle a-t-elle les moyens de surpasser ses fantômes du passé ?

2017 : Hégémonie rochelaise, surprise toulonnaise …

Lors de la saison 2016-2017, La Rochelle avait dominé le Top 14. Avec 85 points aux termes de la saison régulière, ils se sont révélés comme un nouveau cador du championnat. Particulièrement solide en défense, avec une mêlée imperturbable et un effectif explosif les maritimes avaient concassés leurs adversaires tout au long de la saison. Cette efficacité dans le combat ne les empêchait pas non plus de fournir quelques séquences de jeu sublimes prêtes à faire lever tout fan de rugby de son canapé. Mais surtout, la chose qui impressionne chez cette équipe, c’était la forteresse Marcel Deflandre. La Rochelle l’avait déjà montré lors de ces précédentes saisons, mais l’a inscrit dans le marbre à ce moment-là : l’enceinte des bagnards réserve l’enfer à toutes équipes extérieures y pénétrant.Top 14. Les Bagnards et le Stade Rochelais, portrait de l’un des “couples” les plus connus du championnatTop 14. Les Bagnards et le Stade Rochelais, portrait de l’un des “couples” les plus connus du championnatAlors quand La Rochelle a atteint les demi-finales, tout le monde avait hâte de voir ce dont ils étaient capables. Les conditions semblaient d’autant plus propices quand les Maritimes avaient appris qu’ils affrontaient le RC Toulon. Avec un effectif flamboyant, les Varois s’avanàaient pourtant dans cette demi-finale sans leur meneur de jeu habituel : Matt Giteau. Ce dernier, sur le banc, avait été remplacé par Anthony Belleau, jeune et encore méconnu du grand public. D’autant plus qu’à ce moment, le RCT connaîssait de plus en plus de déboires sportifs et extra-sportifs : les dettes, le changement d'entraîneur, l’affaire Halfpenny, etc.

Pourtant, et malgré cela, les Toulonnais allaient contenir les rochelais durant 80 minutes, obligeant la rencontre à se transformer en duel de buteurs. Un duel remporté dans un premier temps par les premiers de la saison régulière, jusqu’au basculement de la rencontre. Ce tournant, c’est l’exclusion du centre rochelais Pierre Aguillon à la 51ᵉ minute. Un carton rouge qui allait galvaniser les triples champions d’Europe, les Rochelais encaissant un lourd 12-0 durant les 30 dernières minutes. Une rencontre emmenée jusqu’au point d’orgue : le drop d’Anthony Belleau à la 80ᵉ minute. Les Rochelais finissaient donc la saison d’une manière bien cruelle.

2019 : Confirmation et gain d’expérience

Entre-temps, les Rochelais ont montré qu’il fallait bel et bien compter sur eux en Top 14. Échouant de peu à retrouver les phases finales en 2018, ils réalisent cependant une belle première expérience en Champions Cup. Cette saison sera cependant ponctuée par les blessures de joueurs cadres comme Levani Botia ou Gabriel Lacroix. La saison suivante, en 2018-2019, La Rochelle atteint une nouvelle fois les phases finales. En parallèle, les Maritimes filent en finale de Challenge Cup. Rencontre qu’ils perdent face à l’ASM Clermont. Cette saison est dans la même lignée de jeu que les précédentes et ceci malgré le départ de Patrice Collazo.

Les coéquipiers de Romain Sazy finissent 5ᵉ de la phase régulière. Cette place les oblige à subir un barrage à l’extérieur, ce dernier se fera face au Racing 92. Pour l’occasion, les Franciliens reçoivent dans leur ancienne enceinte de Colombes. La faute à un concert de Mylène Farmer occupant la Paris La Défense Arena. Lors de cette rencontre, les Rochelais parviendront à se défaire des Racingmen au bout d’un match fermé. Une performance qui leur permet d'affronter le Stade Toulousain devant plus de 40 000 spectateurs à Bordeaux. Une rencontre au scénario beaucoup moins passionnant qu’en 2017, puisque les jaunes et noirs subissent une rencontre à sens unique remportée par les Haut-garonnais sur le score de 20 à 6. Trois essais à zéro en faveur des rouges et noirs, le sort est encore cruel pour les Maritimes, mais peu surprenant au vu de la saison 2018-2019 des champions de France qui battront plusieurs records.TOP 14. DEMI-FINALE. Rhule au centre, Vito sur le banc : la compo de La RochelleTOP 14. DEMI-FINALE. Rhule au centre, Vito sur le banc : la compo de La RochelleCependant, en l’espace de deux ans, La Rochelle semble avoir mûri. Fort de leurs finales en Champions Cup, les Maritimes commencent à s’habituer aux rencontres de phases finales. Les précédents déboires de cette équipe appartiennent-ils désormais totalement au passé ou en restent-ils encore quelques traces ?

Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Erwan Harzic
Isolé géographiquement...
On a fait pire comme isolement

@Le Haut Landais

C'est pas sympa de profiter d'un article sur La Rochelle pour taper sur l'Aveyron...

"Écrit par vous"
Et relu par qui ?

@lelinzhou

Au final, corrigé par nous 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News