L'anecdote croustillante de la mère de Mathieu Bastareaud à propos de son fils [VIDÉO]
Basta le All Black ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'ancien international du XV de France a vu sa mère dévoiler une anecdote le concernant. Merci maman Bastareaud.

Mathieu Bastareaud est actuellement au LOU où il a retrouvé son ancien entraîneur de Toulon Pierre Mignoni. S'il est actuellement blessé, il fait le bonheur du club avec une reconversion au poste de numéro 8. On se souvient de cette pige dans le championnat américain, qui n'a pas tenu bien longtemps.

Ce dimanche, le joueur passait sur BeIn Center, une émission présentée par Vanessa Lemoigne. Dans cette longue entrevue, le joueur de 32 ans est revenu sur plusieurs faits marquants de sa carrière. Vous pensez sûrement à ce soir de tournée en 2009, où il créa le scandale en Nouvelle-Zélande. Mathieu a une nouvelle fois parlé de ce fait, qui le suit encore. 

Sa nouvelle aventure au LOU a changé sa manière de faire. Il explique qu'il appréciait sortir avant l'échauffement pour prendre la température du stade. Chose qu'il ne fait plus à Lyon. Mais les ambitions lyonnaises sont connues et Bastareaud les assume : "On ne cache pas nos ambitions : on veut titiller les plus gros clubs que ce soit Toulouse, le Racing en Top 14 ou encore le Leinster et Exeter en Coupe d’Europe. Le LOU est un club ambitieux et on veut se donner les moyens d’y arriver. Cela passe par du recrutement de haut niveau". 

Dans l'émission, deux personnes sont venus faire une petite apparition. La première était William Gallas, cousin et international français de football. Mais une autre, qu'il n'attendait pas, a fait une révélation sur le Mathieu enfant, fan des Blacks. Sa mère explique que petit, Mathieu Bastareaud était fan des Blacks, et que son frère lui demandait de faire le haka tous les matins. Ce à quoi répondait favorablement Mathieu : "quand j’étais jeune j’étais fan des All-Blacks et de Jonah Lomu. C’est le premier joueur qui m’a fait rêver. J’étais un fan. Je me rappelle, petit je me faisais la même coupe de cheveux. Jonah Lomu, Tana Umaga, c’était des joueurs que j’adorais". Les Blacks se souviennent également de Basta.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a de pire références

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News