RUGBY. Ronan O'Gara est-il l'entraîneur le plus lourdement sanctionné de l'histoire du Top 14 ?
Quel est l'entraineur le plus sanctionné du Top 14 ?
Le technicien de La Rochelle, Ronan O'Gara, a été sanctionné d'une très lourde peine suite à un énième écart de comportement. Une peine qui le place dans les entraîneurs les plus sanctionnés du TOP 14.

Ce n'est plus un secret, l'Irlandais Ronan O'Gara fait partie des pires élèves du championnat, et ce n'est pas le bonnet d'âne qui lui sert de punition. En effet, l'entraîneur de La Rochelle a récemment écopé d'une lourde peine, avec 10 semaines de suspension au motif de "Atteinte à l'intérêt supérieur du rugby",  suivie d'une amende de 20 000€, dont 5 000€ avec sursis. Pour rappel, cette sanction fait suite à des messages privés envoyés par O'Gara, à l'encontre du directeur de l'arbitrage en France, Franck Maciello. C'est dans un communiqué de la LNR que l'on apprend la sanction du récidiviste : "Tout manquement par une personne visée à l’article 714, à l'honneur ou à la probité, toute conduite violente ou tenue de propos injurieux ou diffamatoires par une personne visée à l’article 714 à l'égard d'une autre, dirigeant ou non, tout non-respect du devoir de réserve, ainsi que toute violation délibérée des Règlements fédéraux ou des Règlements Généraux de la LNR ou comportement de nature à porter atteinte à l'image, la réputation ou les intérêts du Rugby ou de ses instances, toute atteinte à l'éthique et à la déontologie sportives, tout non-respect d'une décision prononcée par un organe disciplinaire de la LNR."  De plus, cette sanction pour le peu sévère a été prise par la commission en raison du lourd passif du protagoniste. 

Des entraîneurs indisciplinés, il y en a eu beaucoup. Mais O'Gara est-il le plus intenable ? Dans le cumules des peines, l'Irlandais pointe sans doute à la première place du classement général, avec pas moins de 5 sanctions à son égard depuis l'été 2021. Avant de partir dans le vif du sujet, voici quelques mentions honorables, telles que la suspension de 6 semaines d'Ugo Mola en 2018, ou encore Urios et Galthié qui avaient chacun pris 4 semaines de frigo lors de leur petite échauffourée. Alors oui, cette nouvelle saison de championnat est marquée par le comportement déplacé de O'Gara, mais il n'est pas seul à avoir été épinglé. En effet, à Montpellier, Jean-Baptiste Elissalde a, lui aussi, été suspendu. Remontons au match opposant Montpellier à Toulouse, lors de la 5e journée de Top 14, et une défaite cuisante à domicile contre une jeune équipe remanié de Toulouse, 17-19. Lors de cette rencontre, Elissalde a été reconnu coupable "d’action contre un officiel de match" et plus particulièrement de "manque de respect envers l’autorité d’un officiel de match". Il avait été sanctionné de 4 semaines de suspension, son club sommé de régler 10 000€ d'amende. Mais on est loin de la sanction infligée à Laurent Rodriguez. En 2013, l'entraîneur en chef de Biarritz avait reçu une suspension de 12 semaines. À l'époque, Serge Blanco avait été suspendu 4 semaines, et le talonneur Arnaud Héguy 20 semaines. C'était lors d'un match opposant le BO à Toulon, que des incidents avaient éclaté entre ces protagonistes et le corps arbitral de la rencontre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
Sponsorisé News
Transferts