La notion de plaisir dans le rugby, ''malheureusement on l’oublie trop souvent''
Xavier Chauveau ne regrette pas les choix qu'il a fait dans sa carrière.
Xavier Chauveau, néo-retraité du rugby professionnel, revient sur ce qui l'a conduit à raccrocher les crampons à seulement 27 ans.

Top 14 - A seulement 27 ans, Xavier Chauveau devrait raccrocher les cramponsTop 14 - A seulement 27 ans, Xavier Chauveau devrait raccrocher les cramponsLe rugby est un sport qui laisse des marques. Physiques bien sûr, mais aussi psychiques. Certains s'en accommodent et jouent à haut niveau jusqu'à approcher de la quarantaine. Pour d'autres, c'est plus dur. Si le rugby tend à niveler les différences, tout le monde n'est pas égal lorsqu'il s'agit des blessures ou de la lassitude. Quand des joueurs comme Dan Carter rempile à 38 ans en Super Rugby, d'autres comme son ancien coéquipier au Racing 92 Xavier Chauveau décident d'arrêter les frais à seulement 27 ans. "J’ai commencé à me poser la question quand j’ai su que je ne continuerais pas l’aventure au Racing 92, mais je voulais connaitre une autre expérience, un autre club, un environnement différent. Je ne regrette absolument pas mon choix, j’ai passé une très bonne année ici (à Agen, NDLR), même si elle ne s’est pas déroulée sur le plan sportif comme je l’aurais voulu." Il explique à ce titre que le confinement n’a pas du tout joué dans sa réflexion. Il avait annoncé sa décision à Christophe Laussucq début 2020. "Je ne voulais pas mettre le club en difficulté dans son recrutement et la préparation de l’année suivante."

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d’une pinte !

Vos adhésions financent la création de contenu par des passionnés de ballon ovale. Devenez adhérent pour débloquer cet article Premium !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    189272 points
  • il y a 4 ans

Il y a une réelle inégalité entre joueurs
Ceux qui sont aptes intellectuellement et volontairement à avoir en plus du rugby professionnel un autre projet et acquérir le niveau pour l'entreprendre et les autres
Bien sur qu'il a raison et que jouer à Paris Toulouse, Bordeaux ou Lyon ( c'est pas exhaustif) ouvre le champ des possibles
Et peut-être que justement avoir une telle possibilité te permet de mettre un terme à ta carrière quand tu n'a plus de plaisir ou que ça devient plus dur ; et que le projet post rugby te donne envie
Mais une chose est sure :la majorité des joueurs ne gagnent pas assez dans leur carrière de plus en plus courte pour être tranquille le restant de leurs jours ; alors cette question de la préparation de l’après-rugby devient de plus en plus importante et les clubs devront l'intégrer dans leur fonctionnement

Derniers articles

News
News
News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
Vidéos
News
News