La montée en PRO D2, Biarritz - USAP en finale, la course en TOP 14 : le bilan des résultats du week-end
George Tilsley a inscrit le premier essai de la demie contre Oyo.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Week-end chargé en rugby mais surtout en émotions ! En Top 14, tout est encore possible à tous les étages alors que la Pro D2 connaît ses deux finalistes tout comme la Nationale.

Amateurs de la balle ovale, vous avez pu vous régaler durant un week-end chargé, avec des rencontres haletantes et passionnantes à tous les échelons du rugby professionnel. Retours sur celles-ci et bilan. 

Top 14

Plus qu'une journée avant l'épilogue de la phase régulière de Top 14. Et rarement ce championnat aura suscité autant d'excitation de part son scénario hitchcokien et son suspense rare. Car tout est encore possible à l'heure de l'écriture de ces lignes. En s'imposant respectivement face à Clermont et Pau, Toulouse et La Rochelle avec 77 points chacun, ont repris quelques longueurs d'avance sur leurs concurrents directs. Mais gare au Racing, qui seulement quatre points derrière recevra Brive la semaine prochaine, alors que La Rochelle se déplacera à Clermont et Toulouse à... l'UBB. Les Bordelo-béglais, quatrièmes avec 72 unités, peuvent encore espérer en cas de victoire bonifiée, décrocher une place directe en demi-finale. Tout reste à faire également pour obtenir un billet dans les six, où quatre équipes sont à la lutte pour deux places et se tiennent en trois points. Clermont cinquième avec 67 points a son destin entre ses mains et devra battre La Rochelle pour confirmer son statut. Derrière, le RCT et le Stade Français tous deux vainqueurs ce week-end sont à égalité (66 points) tandis que Castres reste en embuscade (64 points). Les Parisiens se déplaceront à Bayonne et devront l'emporter tout en espérant une victoire du CO puisque les Tarnais recevront... Toulon. Des défaites du RCT et du Stade Français combinées à une victoire de Castres qualifieraient ces derniers. Dingue.

Enfin, la lutte pour le maintien s'annonce épique. Bayonne s'est inclinée cruellement à Montpellier (23-19) qui de son côté a assuré sa place parmi l'élite pour la prochaine saison. Mais en décrochant un point, les Basques comptent désormais quatre longueurs d'avance sur Pau, qui a lourdement chuté à La Rochelle (51-27). Les Palois recevront le MHR qui n'a plus rien à jouer et Bayonne le Stade Français. Une victoire de ces derniers et le tour est joué. En revanche, une défaite bayonnaise à 0 point conjuguée à une simple victoire paloise ferait grimper Pau à la 12ème place, puisque les Béarnais ont remporté les deux confrontations directes. De même si Bayonne prenait un bonus défensif, et Pau un bonus offensif. 

Pro D2

La Pro D2 a livré son verdict. Et nous aurons droit à une finale opposant deux monstres du rugby hexagonal, l'USAP face au BO. Les Catalans se sont défaits sur leur pelouse d'Aimé-Giral, d'Oyonnax (27-15) et se sont montrés particulièrement sereins et pragmatiques. Ils retrouveront donc Biarritz, qui s'est imposé dans les toutes dernières secondes face à Vannes au terme d'un match fou (33-34). Cruel pour les Bretons qui ont trusté pendant l'ensemble de la saison les deux premières places et qui n'ont jamais été aussi proches d'une possible montée. Magique en revanche pour les Basques. Le vainqueur de cette finale montera automatiquement en Top 14, tandis que le perdant affrontera à domicile, le 13ème du Top 14 pour une place dans l'élite. 

Nationale

On connaît les deux heureux élus qui monteront en Pro D2 la saison prochaine. Il s'agit de Bourg-en-Bresse et Narbonne. Les Burgiens se sont largement imposés dans leur antre face à Albi (36-16) en inscrivant la bagatelle de 4 essais et en faisant la différence en seconde période. Ils retrouveront l'antichambre du Top 14 deux ans après l'avoir quitté. Narbonne de son côté a décroché son billet pour la Pro D2 au terme d'un match âpre, fermé et sans essai à Nice (9-12). C'est le jeune ouvreur béarnais Boris Goutard qui a offert la victoire aux siens sur une pénalité dans les dernières minutes. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Michne
    9151 points
  • il y a 1 an

Retour des derbys Narbonne - Beziers (30 km entre stades pour ceux qui ne savent pas ) mais aussi Carcassonne et peut-être USAP mais je ne leur souhaite pas ! C’est bon ça... s’il y a du public évidemment !

  • Pianto
    46515 points
  • il y a 1 an

terrible pour Vannes qui après avoir dominé toute la saison finit avec 4 défaites consécutives (3 en championnat et la demi). Je ne sais pas s'il y a des circonstances particulières ou si c'est juste la peur de gagner mais ils vont passer un sale été...

@Pianto

mis à part d'avoir chopé le covid avant les 3 derniers matchs de championnat (une dizaine de joueurs) et donc un manque d'entrainements pour l'équipe non touchée et un peu de fatigue pour les autres, rien à signaler.
l'entraineur dit que c'est sa faute car il a demandé au capitaine de prendre les 3 points à la 72 ème alors que depuis le début de la saison ils avaient été en pénaltouche pour conserver le ballon (avec 3 points d'avance au score) et très souvent planter un essai.
je crois plutôt que c'est la qualité de facteurs X comme Stark et Peyresblanques qui ont fait la différence in fine.

@etutabe

L’épisode covid a quand même dégommé la dynamique de l’équipe. Au pire moment en plus : juste avant les phases finales. Sans ça, les « facteurs X » n’auraient peut être ps pu s’exprimer aussi bien.

@Math yeux Jah l’ibère

oui et non. Si tu regardes la physionomie des derniers matchs précédant l'épisode covid on sentait une fatigue ou, à tout le moins, une certaine difficulté sur les 10 dernières minutes. En l'absence de covid, les joueurs seraient-ils arrivés assez frais pour gagner contre le BO ? on ne refera pas l'histoire et malgré la défaite de cette demie le RCV a montré que son ambition n'était pas déraisonnée.

@etutabe

l'entraineur prend ses responsabilités, ca change des presidents de clubs qui flinguent les joueurs.
d'autres supporters vannetais sont d'accord avec toi que la difference s'est faite sur quelques individualités

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
News