Joie, satisfaction et travail : les réactions des Bleus après la victoire face aux Irlandais
Ollivon en pleine discussion avec Ibanez.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Après leur victoire face à l'Irlande, les Bleus se sont exprimés à chaud dans les vestiaires. Joie, satisfaction, mais aussi marge de progression.

Ils l'ont fait : les Bleus ont rempli leur part du contrat en remportant le dernier match de ce Tournoi des 6 Nations 2020. Le Tournoi n'est pas sur l'étagère des trophées, mais les joueurs de Fabien Galthié ont tout de même fait le job. Après ce match, les réactions des joueurs étaient tournées vers la satisfaction tout d'abord, comme l'explique l'arrière Anthony Bouthier : "On a fait de super choses, on met quand même 35 points à l’Irlande qui venait avec des ambitions. Malgré tout, on est très content de notre Tournoi parce que pour une première, on termine à égalité de point avec l’Angleterre". Vincent Rattez rappelle la priorité de ce match, qui était de "gagner pour valider les très bons matchs" de ce Tournoi. L'ailier tient à "tirer un grand coup de chapeau aux avants qui ont mené une rude bataille face à ces Irlandais"

L'autre sentiment qui émane du vestiaire est cette marge de progression encore grande après les dernières échéances. Le capitaine Ollivon n'oublie pas que l'équipe grandit : "On vient de marquer neuf essais en deux matches, c’est vrai qu’on prend du plaisir. La dynamique est là et on compte bien la faire perdurer. À la fin, on est restés un peu sur le terrain pour profiter du moment entre nous". Le manager Raphaël Ibanez sent que l'équipe évolue à chaque match et que les joueurs "prennent confiance dans la philosophie du projet"

Cependant, comme tout compétiteur, ne pas gagner le Tournoi en étant si près laisse un légér goût amer chez certains joueurs. Romain Ntamack, auteur encore une fois d'un match complet affirme que la déception était présente au coup de sifflet final : "A la fin, l’équipe était un peu déçue, malgré les 35 points marqués. Ce qu’on voulait, c’était la victoire dans le tournoi donc il nous a fallu 5 minutes pour réaliser qu’on fait un gros match contre l’Irlande et qu’on finit second." Dylan Cretin pense pareil : "On avait quelques secondes de déception au coup de sifflet final parce qu’on avait comme objectif de remporter ce Tournoi." Bouthier va plus loin en se remémorant le point de bonus défensif lâché en faveur des Anglais. Ces dernières paroles montrant l'état d'esprit d'une équipe satisfaite, mais consciente des progrès à faire et des quelques détails à régler. Une bonne base de travail pour les années et matchs à venir.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Jeu du personnage mystère
C'est un ancien internationale français.
Son premier surnom évoquait un phénomène dans la chanson française.
Nous savons grâce @pascalbulroland qu'il ne s'agit pas d'Auradou
Nouvel indice : il a aussi été le petit d'un très grand.
À vos neurones !

@lelinzhou

International oeuf corse.

  • Yonolan
    80763 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

le tres grand a un lien avec le gers ? si je dis statue pour l'un et nom de voie insolite pour l'autre ?

@Yonolan

Pas de rapport évident avec le Gers.

  • Yonolan
    80763 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

Ca alors...c'est pas Pierre Albaladejo ?

@Yonolan

Que non point, tu as dû partir sur une fausse piste...

  • Yonolan
    80763 points
  • il y a 1 mois
@lelinzhou

oui mais je suis parti son premier surnom fut Bala = balavoine
et le allez les petits de Couderc

@Yonolan

Bien vu, méritait mieux. On passe sur
https://www.lerugbynistere.fr/news/top-14-apres-une-humiliation-face-a-lubb-le-president-dagen-menace-ses-joueurs-de-sanctions-0111201452.php

Derniers articles

News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News