INTERNATIONAL. La Géorgie veut devenir une grande nation du rugby et fait tout pour !
La Géorgie veut s'installer comme une nation majeure du rugby mondial, grâce notamment à ce plan de développement mis en place.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Considérée comme une nation mineure du rugby mondial, la Géorgie veut voir plus grand désormais. Pour cela, des dizaines d'infrastructures vont être construites.

Habituée à participer à la Coupe du Monde depuis 2003, la Géorgie n'a cessé de se développer ces dernières années. Au départ une petite nation du rugby mondial, les Lelos ont su se construire une équipe au fil du temps, jusqu'à atteindre le niveau B européen ! Championne depuis 2017 du championnat européen des nations, la Géorgie veut voir plus haut désormais. Si de nombreux observateurs souhaitent voir la Géorgie remplacer l'Italie dans le tournoi des VI nations, rien ne semble être prévu pour le moment. Un plafond de verre qui n'empêche néanmoins pas le rugby géorgien de vouloir se développer ! 

TOP 14. Qui est Tornike Jalagonia, l’infatigable troisième ligne géorgien du Biarritz Olympique ?TOP 14. Qui est Tornike Jalagonia, l’infatigable troisième ligne géorgien du Biarritz Olympique ?En effet, le site officiel de la fédération géorgienne de rugby, la Georgia Rugby Union nous rapporte que ses dirigeants ont décidé, avec l'appui du gouvernement géorgien, de construire 100 nouvelles infrastructures de rugby dans un futur proche. Réparties dans 45 endroits différents, ces constructions auront bien évidemment pour but d'initier le plus possible les jeunes à l'ovalie. Une initiative menée par le président de Georgia Rugby Union, Ioseb Tkemaladze : "Depuis le jour de mon élection à la présidence du syndicat Georgia Rugby, mon équipe et moi avons commencé à travailler à un plan de développement à long terme du rugby (...) Le plan a été présenté au gouvernement géorgien, et il a été convenu que des terrains seraient construits dans 45 villes différentes". Une campagne sportive très bien menée, et qui devrait permettre, selon ce dernier, "à tous les enfants du pays d'avoir accès à ces infrastructures d’ici à 2022"

De grands objectifs, pour installer le rugby comme le véritable sport national de la Géorgie ! C'est en tout cas ce que souhaite Tkemaladze, qui veut, au-delà de l'aspect sportif, se servir du rugby comme une véritable identité culturelle : "Le plan de développement nous aidera à repenser le rugby son seulement en tant que sport, mais aussi en tant que patrimoine national". De plus, tout ce projet permet également de favoriser l'emploi dans certaines régions du pays, tout en profitant également du tourisme que tout cela pourra apporter. En bref, tout est bénéfique pour la Géorgie dans ce plan de développement, très encouragé par le premier ministre du pays, Irakli Garibashvili.

À voir si désormais, toutes ces infrastructures permettront au rugby géorgien de grandir davantage, eux qui sont actuellement 12ᵉ mondial à l'heure qu'il est. Une très bonne place pour ce petit pays de moins de 4 millions d'habitants, qui a pour objectif de rentrer dans le top 5 mondial durant les prochaines années.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le Rugby a XV restera un sport "entre amis"... Dans les "nations majeures" actuelles, les Italiens sont sur le fil du rasoir. Les Ecossais, beaucoup de joueurs actuels ne doivent leurs sélections que grâce à des arrières grands-parents plus ou moins Britanniques et, de ce fait, arrivent à rester à flots tant bien que mal. Les Argentins connaissent de sérieuses montagnes russes quant à leur niveau. Ne parlons même pas des Îliens du Pacifique...

  • dan0x
    7581 points
  • il y a 2 semaines

Faudrait instaurer des barrages entre le dernier du 6 nations et le premier du Rugby Europe Championship. ça donnerait un peu plus de motivations aux équipes et serait plus équitable que de garder un format avec des nations intouchables et installées durablement dans l’élite.

  • Jak3192
    61500 points
  • il y a 2 semaines

2 matches italie / georgie en 20 ans (2003, 2018). 2 victoires italiennes.
En attente de la prochaine confrontation... Pourquoi pas pendant une tournee d'été ou de novembre ?

@Jak3192

Les deux matchs en question ont eu lieu en Italie, cela biaise un peu le résultat.

Il y a peu de chances de voir plus de matchs entre les deux : les petites nations n'ont pas l'occasion de jouer les grosses ce qui n'arrange pas leur développement (imagine essayer de te hisser au niveau de la coupe d'Europe en ne pouvant jouer que contre des équipes roumaines ou russes...), et les Italiens ne veulent pas jouer les Géorgiens (ce qui est comprehensible, en cas de victoire cela ne leur apporte pas grand chose par contre en cas de défaites ils donnent du poids à ceux qui voudraient les voir perdre leur place dans les nations majeures).

@Team Viscères

@Jak3192
et en 2003, la Georgie était tres loin du niveau actuel alors que l'Italie n'était pas mal si je me souviens bien.

  • Jak3192
    61500 points
  • il y a 2 semaines
@Team Viscères

Oui je partage cette théorie
Pour qu'un tel match ait lieu, faudrait que les georgiens fassent tout un ramdam médiatique apres proposition de match aux italiens qui refuseraient en disant ensuite : "les italiens ? Des petits bras : ils refusent de nous jouer" 😄 Peut etre que là, les choses evolueraient

Voilà qui ne va pas rassurer les Italiens à moins de faire un tournoi des 7 Nations.

  • dan0x
    7581 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Tu pourrais bosser à l'EPCR ou voir même à Wold Rugby !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
News
Vidéos