Incroyable, 23 internationaux sans club vont jouer la Coupe du monde !
L'Italien Leonardo Ghiraldini n'a pas été conservé par Toulouse.
Une vingtaine de participants à la Coupe du monde au Japon n'ont à l'heure actuelle pas trouvé de contrat. Le détail des joueurs.

Expérience : la France loin derrière les meilleures nations à la Coupe du mondeExpérience : la France loin derrière les meilleures nations à la Coupe du mondeLes Etats-Unis (5), les Samoa (4) suivis des Fidji, du Canada, de la Géorgie (tous 3) sont les équipes qui possèdent le plus de joueurs sans clubs à la veille de la Coupe du mondeIl est à noter que plusieurs de ces joueurs qui ne sont attachés par aucun contrat ont à un moment de leur carrière connu les championnats de FranceBien entendu les « grandes » nations ne sont pas représentées.

SAMOA :

Filo Paulo (2ème-ligne, 31 ans, 33 sélections), Dwayne Polotaivao (demi de mêlée, 29 ans, 12 sélections), Jack Lam (3ème-ligne, 31 ans, 34 sélections), Belgium Tuatagaloa (ailier, 30 ans, 2 sélections)

Leurs derniers clubs :

Filo Paulo (London Irish, 15 matchs) ; Jack Lam (Bristol, 15 matchs) ; Belgium Tuatagaloa (Valence-Romans, 19 matchs, 15 essais)

Joueur expérimenté Filo Paulo a connu le Super rugby (Auckland Blues, 27 matchs), la Pro 14 (Cardiff Blues et Trevise : 73 matchs). Jack Lam capitaine des Samoa présente un profil semblable, beaucoup d’expérience de Super rugby (Hurricanes, 52 matchs) et de championnat d’Angleterre (cinq saisons passées à Bristol). Belgium Tuatagaloa, lui, était le serial marqueur de Valence-Romans, établi dans la Drôme depuis trois ans.Belgium Tuatagaloa accuse Valence-Romas de l'avoir fait choisir entre le club et la Coupe du monde, Johann Authier répondBelgium Tuatagaloa accuse Valence-Romas de l'avoir fait choisir entre le club et la Coupe du monde, Johann Authier répond


ITALIE :

Leonardo Ghiraldini (talonneur, 34 ans, 104 sélections)

Dernier club :

Leonardo Ghiraldini (Toulouse, 13 matchs)

On ne présente plus l’Italien, passé par Trevise, Leicester et le Stade Toulousain depuis deux saisons.


CANADA :

Conor Keys (2ème-ligne, 24 ans, 16 sélections) Evan Olmstead (2ème-ligne, 28 ans, 31 sélections) Peter Nelson (arrière, 26 ans, 4 sélections)

Leurs derniers clubs :

Evan Olmstead (Newcastle/4 matchs et Auckland/12 matchs) Peter Nelson

Olmstead a passé quatre saisons en Australie, avant de se faire remarquer en Europe aux London Scottish. Recruté par les Falcons, il y jouait depuis trois ans. On se souvient que son nom avait été évoqué du côté d’Aurillac. Peter Nelson lui est la recrue de dernière minute de la sélection. Il a fait toute sa carrière en Irlande à l’Ulster de 2011 à ce jour (64 matchs). Il a été sélectionné en U20 irlandais et en Emerging Ireland, l’antichambre de la sélection nationale. Au cours de l’été 2018 Conor Keys a quitté le Canada et signé son premier contrat en Europe, aux Rotherham Titans, en troisième division anglaise.


ETATS-UNIS :

Paul Mullen (pilier, 27 ans, 14 sélections), Nick Civetta (2ème-ligne, 29 ans, 23 sélections), Malon Al Jiboori (3ème-ligne, 25 ans, 5 sélections), Will Magie (ouvreur, 28 ans, 27 sélections), Blaine Scully (arrière, 31 ans, 50 sélections)

Leurs derniers clubs :

Blaine Scully (Cardiff Blues, 5 matchs) ; Nick Civetta (Doncaster, 15 matchs, 3 essais) ; Malon Al Jiboori (San Diego Legion) ; Paul Mullen (Newcastle/1 match, Doncaster/2 matchs, Houston Sabercats/7 matchs) ; Will Magie (Glendale Raptors, 11 matchs, 55 points)

Blaine Scully est le plus expérimenté, en raison de son âge et du niveau des compétitions auxquelles il a participé : deux ans à Leicester (35 matchs, 6 essais) et quatre aux Blues (51 matchs, 12 essais) où une année il a été élu meilleur joueur par les supporters de Cardiff. Civetta a découvert le rugby européen en Italie, avec deux saisons à la Lazio et à Viadana. Recruté par les Falcons, il avait peu joué. Il était depuis deux saisons à Doncaster en Championship. Malon Al Jiboori est passé par toutes les sélections (U20, U23, Seven). Il devrait poursuivre en MLR à Glendale Raptors. Paul Mullen, né en Irlande, a fait ses armes au Munster et a obtenu des sélections avec l’Irlande U19. Il est parti faire ses études aux USA et y est resté. Will Magie lui est né en Angleterre où il a débuté à Otley et Ealing Trailflinders. Sélectionné en U20 avec les USA il joue à Denver dans la défunte ligue Pro rugby.


TONGA :

Nafi Tuitavake (centre, 30 ans, 13 sélections)

Dernier club :

Nafi Tuitavake (Northampton, 3 matchs)

Il est le jeune frère d’Anthony, le All-Black passé par le MHR et le Racing. Nafi Tuitavake est international à 7 et U20 néo-zélandais. On se souvient de ses crochets à Agen et Narbonne (11 matchs de Top 14 et 9 de Pro D2). Il a passé deux saisons de Super rugby aux Crusaders (20 matchs) et trois saisons en Premiership à Northampton (31 matchs, 8 essais). Il aurait eu des contacts à l’intersaison avec Béziers.


GÉORGIE :

Shalva Mamukashvili (talonneur, 28 ans, 66 sélections), Nodar Tcheishvili (2ème-lgne, 28 ans, 22 sélections), Lasha Lomidze (3ème-ligne, 27 ans, 44 sélections)

Leurs derniers clubs :

Shalva Mamukashvili (Enisey-STM Krasnoyark) ; Nodar Tcheishvili (Cornish Pirates) ; Lasha Lomidze (Aurillac/11 matchs, Doncaster/4 matchs)

C’est à Sale (11 matchs) que Mamukashvili fait ses débuts professionnels. L’année suivante, il la passe à Glasgow (6 matchs) avant de débarquer dans le championnat de France où il a joué pour le MHR, Toulon et Carcassonne (26 matchs au total toute compétition confondue). Le seconde ligne Nodar Tcheishvili a connu la Fédérale 1 à La Seyne et Chambéry où il avait un rôle prépondérant.  Lasha Lomidze débute en France au MHR (7 matchs). Ensuite il fait ses meilleurs années à Béziers entre 2014 et 2017. Depuis il éprouve des difficultés à se poser : un an à Krasny Yar, un aux London Irish et cette année partagée entre Aurillac et Doncaster. Au total 51 matchs de ProD2 pour le flanker.


FIDJI :

Campese Ma’afu (pilier, 34 ans, 58 sélections), Manasa Saulo (pilier, 30 ans, 43 sélections), Henry Seniloli (demi de mêlée, 30 ans, 26 sélections)

Leurs derniers clubs :

Campese Ma’afu (Leicester, 9 matchs) ; Manasa Saulo (London Irish, 3 matchs) ; Henry Seniloli (Doncaster,11 matchs)

Campese Ma’afu est le frère du Wallaby Salesi. Il a beaucoup bourlingué en Europe. Après des débuts aux Cardiff Blues (5 matchs), il survole les débats à Nottingham et attire l’attention d’Aix où il jouera 7 matchs de Pro D2. Il quitte la Provence en cours de saison pour Northampton où il jouera jusqu’en 2018 (36 matchs). Son compère en première ligne Manasa Saulo s’était révélé lors d’une Coupe du monde et il était passé de Roumanie (Timisoara Saracens), à Toulon où il a passé une première saison plus qu’honorable (18 matchs) et une seconde moins réussie (4 matchs). Depuis deux saisons aux London Irish, il était peu utilisé par Declan Kidney. Débuts pros à Trévise (10 matchs, 2 essais) pour Seniloli, une année à Timisoara Saracens et la dernière en Championship. Le demi de mêlée spécialiste du 7, compte 9 sélections dans la discipline.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quand on leur demande de rester dans le club plutôt que d'aller représenter leur pays, certains préfèrent représenter leur pays, malheureusement c'est un choix qui d'une part est logique, de l'autre ne concerne que des petits pays et donc va se généraliser. Les clubs qui ne voit en eux que des mercenaires devraient avoir honte de les forcer à se mettre en danger.

  • spir
    17561 points
  • il y a 1 semaine
@coupdecasque

J'approuve tout-à-fait, les clubs ont le pouvoir de le faire, donc ils le font (en France entre autres).

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
Sponsorisé News
Vidéos