Guido Petti pardonné par l'UBB après ses publications racistes
L'UBB a pris sa décision.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'international argentin Guido Petti est revenu dans le championnat. L'UBB a déclaré que le joueur ne serait pas sanctionné.

Les Pumas ont fait la une des médias, mais pas forcément pour leur bon tournoi de Rugby Championship. Après la défaite face aux Blacks et l'hommage timide rendu à Diego Maradona, décédé, des tweets datant de 2012 sont ressortis pour plusieurs joueurs dont Pablo Matera (Stade Français) et Guido Petti (UBB). Dans un premier temps suspendus par leur fédération, les deux joueurs ont finalement été requalifiés seulement 3 jours après.

La grande question était de savoir ce que leur club allait prendre comme décision : les suspendre également en les sanctionnant ou tout simplement, ne pas le faire. L'UBB a pris la deuxième option, comme le déclare le président Marti à Sud Ouest : " il s’est d’abord expliqué avec le groupe de joueurs qui l’ont applaudi. Il s’est expliqué avec Christophe (Urios), avec moi-même, il nous a présenté ses excuses. Des erreurs de jeunesse, on en fait tous. Il faut savoir pardonner. S’il avait tenu de tels propos récemment, d’abord, il n’aurait pas été recruté par l’UBB. S’il les avait tenus aujourd’hui, il aurait été licencié. Mais il y a un contexte, l’erreur de jeunesse… Je trouve normal de pardonner, on ne peut pas condamner aussi facilement." Laurent Marti continue en expliquant le processus de réflexion du club : "Sur le moment, on s’est demandé comment il a pu dire ça. Et puis en réfléchissant, on voit que c’était il y a huit ans, il faut prendre en compte le contexte politique en Argentine, affiner les traductions qui ont été un peu trop rapides et inexactes… Guido a envoyé immédiatement un e-mail d’excuses depuis l’Australie". 

Guido Petti sera donc sur le pont ce week-end en Champions Cup face à Northampton (vendredi, 18h30). L'autre joueur, Pablo Matera, est quant à lui loin des terrains avec son équipe. Il sera absent face à Trevise pour la Challenge Cup

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Comment faire tout un plat pour pas grand chose, l'erreur de jeunesse est pardonnable, beaucoup de personnes change avec le temps.

Le foot va finir par... j ose ? Laver plus blanc que le rugby ?
J ai mal à mes valeurs, celles inculquées entre autre lors de mon chemin rugbystique.
Tolérance, intégration, des mots dont on avait pas besoin cela allait de soi.
Le fils de médecin, l étudiant en archi l apprentis maçon le fils de fermier tout le monde portait le même maillot, pour le même but.
Quand je vois tous les efforts des comités et des clubs qui développent le rugby des quartiers, et que dans le même temps des joueurs talentueux utilisent leur pseudo immunité pour proférer de tels propos 7 ans de sanctions devraient prévaloir.

  • AKA
    52475 points
  • il y a 5 mois

Débectant! 😷 😆 C' est sûr qu' après la décision de la fédé Argentine les clubs n' ont plus grande marge de manœuvre! Mais de là les absoudre de tout et les recevoir en héros (ha oui je dis au pluriel car je suis prêt à payer une tournée générale que les 2 autres nazillons vont s' en sortir au même tarif)!!! J' ai adoré "affiner les traductions qui ont été un peu trop rapides et inexactes" Ça me rappelle les "c' est sorti de son contexte" et autres joyeusetés servies par des gonzes pris la main dans le sac!J' ai consulté l' effectif de l' UBB, les joueurs noirs ont aussi applaudit??? 😠 😠 😒

C'est normal. Déjà ce sont des faits qui datent de plus de 7 ans.
De plus, on peut trouver que c'est critiquable à énormément d'égards, leur en vouloir, etc. mais leur raison sociale d'exister est uniquement d'être des joueurs de rugby, pas des élévateurs de conscience.

Si les propos tombent sous le coup de la loi, qu'ils soient sanctionné par cette dernière mais le club n'a pas à prendre de mesure disciplinaire pour des faits qui se sont produits il y a des années (ils étaient d'ailleurs dans un autre club à cette période) et en dehors du cadre de leur carrière.

Burp, elle est où la bassine ?

J'ai mis plus de temps a finir Red Dead Redemption que Petti et Matera a l'obtenir cette rédemption.

Et pour en finir, ce qui m'interpelle le plus dans la décla de Marti, c'est: "....les joueurs qui l'ont applaudi." C'était pour la victoire face aux Blacks, peut-être...

Le problème vient aussi de la fédé argentine avec son simulacre de suspension. Pas sûr que l'UBB ait été si indulgente si les dirigeants Pumas avaient eu le courage de les sanctionner plus sévèrement.

  • Yonolan
    115729 points
  • il y a 5 mois

Qui aurait parié pour autre chose que cette absolution sur l'autel de l'erreur de jeunesse ?
Pas moi

J'attends avec impatience la décision du SF au sujet de Matera. J'espère qu'il y aura au moins quelque chose, mais j'ai peur qu'ils s'en tirent par communiqué du même tonneau.

Peut on avoir les traducteurs affinées, pour ce faire une idée de la méprise dans laquelle a été prise ce brave garçon qui semblait tellement impressionné par la capacité de sa bonne à astique l'argenterie familiale !!!!!???????

  • marc65
    4295 points
  • il y a 5 mois

[Commentaire modéré]

Vu la teneur de ses propos, à la place de Marti, je lui aurais fait nettoyer les vestiaires et les chiottes de Chaban à la place des fameuses "boniches", et ce, jusqu'à la fin de la saison. Ceux qui connaissent les toilettes de Chaban hors confinement me comprendront.

@lebonbernieCGunther

En slibar devant une bonne cinquantaine d'abonnées féminines étant autorisées à ce lâcher dans leur commentaires sur ce bout de viande!!!!!

Les valeurs du rugby PRO™

  • LaKiks
    3626 points
  • il y a 5 mois

On a entendu les dires de Matera. Mais pour Petti quelqu'un a le détail ?
C'est juste pour me faire une idée si tous les trois étaient aussi ignobles ou si Matera sortait du lot.....
J'avoue que j'attends avec impatience les conférences de presse des coéquipiers. Savoir à quel point "ils ont changé, ce sont de braves gars qui n'ont pas eu une vie facile" ou si ce sont juste des sournois qui ont appris à mentir comme le suspecte Zebo (et j'avoue que j'ai tendance à le suivre sur ce coup là).
Malheureusement j'imagine que les langues ne vont pas publiquement se délier, à gros coup de billets et de pressions sur la carrière il faudra sans doute attendre la retraite de certains....

@LaKiks

D'après ce que j'ai lu, Petti aurait tenu des propos sexistes au sujet d'une employée de maison péruvienne, du genre "celle-là, elle va pas astiquer que l'argenterie". Elle était aussi moquée pour son niveau social et culturel, alors que le pays traverse une crise économique sans précédent.
Pour rappel, le rugby est en Argentine un sport pratiquement réservé à l'élite de la haute bourgeoisie, et là-bas, ce sont surtout ses propos de classe qui ont choqué plus que ceux sur le physique de la jeune femme.
Sans vouloir faire de classement sur l'échelle de la bêtise et de la méchanceté, Matera a, lui, placé la barre beaucoup plus haut en déclarant lors d'une tournée U20 en Afrique du Sud: "je prends le volant. Il fait beau. C'est une belle journée pour écraser des n.gres".
Perso, j'ai hâte du prochain Af' sud vs Argentine...

- Tain quelle surprise !
- Ben non Dugogo, fallait être naïf pour penser qu'il en serait autrement. Et comme naïf moi j'y suis pas tu vas voir qu'au Stade français y vont aussi trouver les mêmes arguments pour Matera qu'il était jeune et queue de rat et queue de rat...
- Ouais, Comme elle aurait pu dire la Melette, si elle avait connu çà, y a quèque chose de pourri dans le royaume du rruby professionnel.

@lelinzhou

La Melete ou WS ?

@Jacques-Tati-en-EDF

Les deux mon capitaine, Secouepoire parlant par la bouche de la Melette, ce qu'on appelle la ventriloquie littéraire.

  • vevere
    59211 points
  • il y a 5 mois

"En réfléchissant, on voit que c’était il y a huit ans, il faut prendre en compte le contexte politique en Argentine, affiner les traductions qui ont été un peu trop rapides et inexactes…"

Ils n'ont pas osé? Si, si... 😄 😄 😄 Magnifique, l'explication!!! 👏 👏 👏

@vevere

Et quel était le contexte politique ? Celui qui permettait d'insulter les gens ? J'avoue ne pas comprendre...

@Jacques-Tati-en-EDF

Le contexte c'est cette fracture raciale/sociale très marquée entre une élite et ceux qui sont tout en bas en Argentine, qui n'a pas d'équivalent chez nous. Mais si ce contexte éclaire cet épisode (et inversement cet épisode éclaire ce contexte), en rien il ne peut le justifier/légitimiser. Ce serait déclarer que finalement c'est compréhensible et excusable de pratiquer la discrimination puisqu'il y a plein de gens qui le font (il y a un point Godwin magnifique à aller chercher au bout de cette logique).

En terme de communication ils sont tombés dans le piège grand ouvert avec cette affaire : vu l'ampleur médiatique de l'affaire et le sujet en question tu ne peux pas l'ignorer, mais une fois que tu as annoncé que tu convoques le joueur pour qu'il s'explique tu entres dans la dimension morale (l'UBB n'étant en rien lié au joueur à l'époque des faits, c'est bien la dimension raciste intemporelle des propos qui est visée par cet entretien). Donc si après l'entretien tu ne sanctionnes pas, tu dois le justifier moralement alors que c'est tout bonnement impossible. Il y a les habituels poncifs de la jeunesse et du temps passés mais c'est léger, alors tu en rajoutes une couche... et paf! tu en viens à dire l'hallucinante explication qu'en fait il existait un contexte qui fait que finalement ce n'est pas si grave.

@Team Viscères

Merci pour cet avis, j’ai découvert Godwin, concept surprenant!
En effet c’est une erreur de justifier ces propos, mais cela semble difficile de punir le joueur aussi longtemps après. Cela m’aurait plu qu’ils le prennent en exemple, en montrant que l’on peut être jeune idiot et raciste enfermé dans ses convictions d’aristocrate argentin, mais que l’on peut changer. Changer au contact de joueurs d’horizons et classes sociales différentes, comme dit dans un autre commentaire, unis par un maillot et une passion.

@W. Vraifana

Les propos m'ont énormément choqué et dégoûté, mais sur les sanctions j'ai énormément de mal à me faire un avis au niveau des clubs, qui ne sont ni liés à l'incident en question ni au contexte social argentin. Ne rien faire me paraît léger, mais quelle sanction serait vraiment juste/utile/proportionnée? Une pirouette pour s'en sortir aurait peut-être été de ne pas suspendre les joueurs mais les forcer à faire un communiqué en leur nom propre via le club (et non pas le club qui vient "excuser" le joueur) et de les envoyer faire des TIG pour une asso d'aide aux démunis. Cela aurait un côté très plan de comm' mais ça permettait de plus ou moins esquiver la polémique, et c'était dans tous les cas moins critiquable que cette communication hallucinante... je ne sais pas ce qui me sidère le plus, la justification au nom du "contexte" ou l'épisode des joueurs qui applaudissent Petti.
Curieux de voir ce que va faire le Stade Français pour Matera, les clubs français se sont retrouvé avec un sujet foireux à traiter alors qu'eux n'avaient rien demandé à personne.

Ensuite pour ce qui est des hommes eux-mêmes, je me garde de tout jugement dans les deux sens. Je n'ai pas envie de les excuser alors que ce sont peut-être toujours des êtres aussi méprisables qui ont juste appris à ne pas le révéler en public, je n'ai pas envie non plus de les insulter alors qu'ils ont peut-être cheminé personnellement depuis cette époque. Je me contente juste des faits que je connais, lorsqu'ils ont publié ces messages ils étaient de sombres m*rdes.

@Team Viscères

Une communication en son nom serait bien. Avec si possible un contenu similaire à ce qu’il a pu dire dans le vestiaire et provoqué des applaudissements! On doit s’approcher d’un discours surpuissant dans l’autocritique pour que ses coéquipiers réagissent ainsi, à faire écouter à tous les racistes. I have a dream...
Parions que le SF tire les enseignements de la com désastreuse de l’UBB et prépare une réponse plus adaptée. Si Matera fait un discours pour assumer la honte qui le définit désormais, je mettrai la photo à côté de celle de son grattage victorieux contre les AB. Ce trop plein de fierté m’a tellement fait rire, j’en ai aujourd’hui une autre lecture...

@Team Viscères

ton commentaire est le seul qui soit constructif a mon avis.
merci d'avoir pris la peine de developper

@Team Viscères

C'est un peu ce que je voulais mettre en évidence ... Argument qui sent le rance !!

@Team Viscères

Excellente, ton analyse!
Ca me renvoie un peu à une phrase de Desproges: "Je ne suis pas raciste: mon chien est noir!"

  • Pukeboy
    7475 points
  • il y a 5 mois
@Jacques-Tati-en-EDF

Ils arriveraient à justifier les ratonnades en France pendant la guerre d'Algérie avec ce discours.. Contexte politique tout ça.. Je n'en reviens tout simplement pas que Petti ne soit pas mis à pied au moins à titre conservatoire ou des TIG imposés par le club. Au minimum pour la façade quoi.

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Transferts
Ecrit par vous !
News