Ecrit par vous !
France 2023. Les excellentes ventes de billets poussent l'organisation à avancer son programme
Claude Atcher était présent à Toulouse ce mardi.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Surpris par l'engouement autour de la Coupe du Monde 2023, le Comité d'Organisation a décidé d'accélérer le pas sur la billetterie.

Ce mardi 11 mai, le Directeur Général du Comité d’Organisation de la prochaine Coupe du Monde, Claude Atcher, était présent à Toulouse. Il venait faire la visite des nouveaux locaux de la direction de site toulousain. Ce dernier en a profité pour faire le point sur la billetterie de la compétition. Pour l'instant, 84% des billets disponibles ont été vendus. Une performance inattendue et qui a amené l'organisation de la compétition à avancer la vente des prochains billets. Initialement prévue en septembre 2022, c'est en septembre 2021 que la vente des 300 000 prochaines places proposées au grand public sera proposée. La vente des billets pour les phases finales commencera également aux dates de la prochaine rentrée scolaire. Une décision prise car "au vu d'un tel succès, il était difficilement imaginable de séparer les dates de ventes de plus d'une année", affirme Claude Atcher. Ce dernier parle en effet de chiffres importants. Après les trois premières phases de vente, un million de billets ont déjà été vendus début 2021. Cet engouement a amené la billetterie à vendre jusqu’à 4 000 billets à la minute avec 150 000 prétendants connectés en simultané.

Autre information, les différentes villes hôtes de la Coupe du Monde 2023 n'attirent visiblement pas les mêmes populations. Les Packs Villes ont par ailleurs tous été vendus. À Toulouse par exemple, ce sont majoritairement des Français qui ont acheté des billets pour venir au Stadium. Alors qu'à Nice et Lille, les Britanniques ont été largement majoritaires. En effet, à l’Allianz Riviera et au Stade Pierre-Mauroy, c'est près des ¾ des achats qui sont issues du Royaume de sa Majesté. Une belle performance qui s'explique par la venue du XV de la Rose sur ces terres. Une dispersion des nationalités aussi hétérogène était voulue par le Comité d’organisation qui voulait “un programme composé de matchs attractifs dans chacune des villes. Le but étant d’avoir au moins une grosse affiche pour chacune d’entre elles.” D'ici à la fin de l’année, les managers de 14 équipes qui seront déjà qualifiés pour l’édition 2023 devraient visiter leurs potentiels futurs camp de base. Une décision pour laquelle ces chiffres de ventes devraient avoir leur importance.

Quant à une potentielle mauvaise gestion de la billetterie, Claude Atcher se défend. Il fait notamment le parallèle avec les remarques faites par les médias étrangers. Selon le Directeur du comité d'organisation, le système privilégié du "premier arrivé premier servi, et plus démocratique que celui du tirage au sort, que l'on a pu entendre ces derniers mois chez les Anglais". Les billets étant vite partis, l’organisme chargé de l’évènement mondial ne regrette cependant pas la stratégie économique sur la billetterie. Le but étant de proposer une accessibilité pour tous quant au tarif des billets.

Les retombées économiques de la Coupe du Monde 2023 ont, elles aussi, été mises en avant. Que cela soit au niveau local ou national. Par ailleurs les locaux situés au CREPS (Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives) de Toulouse sont un moyen d’intégrer un peu plus la compétition ainsi que la performance sportive de haut niveau au sein de la Région Occitanie. Cette volonté est affirmée par le directeur du site toulousain, Cédric Coll, mais aussi par les collectivités et la direction du CREPS. L’impact territorial, devrait-être de 150 à 200 millions d’euros en Occitanie. De manière générale, des sommes allant de 30 à 35 millions d’euros de retombées économiques sont espérées pour chaque match. Pour la Coupe du Monde 2019 au Japon, cette somme était de 60 millions. L’insertion dans le monde de l’emploi est aussi mise en avant, jusqu’à 3 000 jeunes participeront directement ou indirectement à l’évènement. En ce qui concerne les logements, c’est 65% des chambres destinées aux hôtels partenaires sur la période de la Coupe du Monde ont déjà été vendues.

Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Vu la demande de billets, je ne sais pas s'il existe de meilleure solution, aucune ne contentera tout le monde...

  • oc
    6799 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

RRRRRoh , on voulait laisser un blanc exprès ici ;
Allez ,reviens te cacher avec nous !

Derniers articles

News
News
News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
Sponsorisé News
News
News