Ecrit par vous !
Finisseur, réserviste, partenaire d’entraînement ? Quelle place pour Thomas Ramos dans l’équipe de France de Fabien Galthié ?
Thomas Ramos, remplaçant de luxe en équipe de France. Crédit photo : FFR

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Figure bien connue des amateurs de rugby français, Thomas Ramos peine à s’affirmer équipe de France en dépit de sa polyvalence et du talent qu’il montre chaque week-end en Top 14.

Un espoir toulousain à l’ascension fulgurante à qui on promettait une carrière internationale radieuse

Né à Mazamet à une centaine kilomètre de la ville rose, Thomas Ramos rejoint le centre de formation du Stade Toulousain lors de la saison 2012/2013 à l’âge de 17 ans. Il y fait rapidement l’étalage de ses aptitudes et participe dans la catégorie moins de 20 ans au tournoi des 6 nations et à la coupe du monde de 2015, année durant laquelle il cumule 7 feuilles de match, tous en tant que titulaire. Malgré quelques apparitions en Top 14 entre 2014 et 2016 avec le club toulousain, il peine à s’imposer dans la rotation de l’effectif professionnel et est envoyé en prêt à Colomiers afin d’accumuler de l’expérience et du temps de jeu en deuxième division. L’expérience est plus que concluante puisqu’il finit meilleur joueur de Pro D2 de la saison, meilleur marqueur et qu’il participe à pas moins de 24 rencontres dans la peau du numéro 15 du club. De retour à Toulouse pour la saison 2017/2018 il réalise une bonne saison et s’impose comme un cadre du club avec 25 feuilles de match et 277 points inscrits. Les portes de l’équipe de France s’ouvrent alors en grand pour le Mazamétain à qui tout semble sourire.Top 14. Ramos, Dupichot, Popelin... Ces jeunes joueurs qui ont explosé grâce à un prêt !Top 14. Ramos, Dupichot, Popelin... Ces jeunes joueurs qui ont explosé grâce à un prêt !

Des débuts en équipe de France mitigés malgré des prestations abouties en championnat

Thomas Ramos est appelé en équipe de France pour la première fois en janvier 2019 par le sélectionneur Jacques Brunel il participe à 4 des 5 matchs de l’édition 2019 du tournoi des VI nations malgré la concurrence de son partenaire de club Maxime Médard. Cette saison-là il remporte également le bouclier de Brennus avec son club en réalisant notamment une très bonne finale au poste du numéro 10. Appelé dans le groupe pour préparer la coupe du monde 2019 au Japon, Thomas Ramos effectue la préparation, s’envole pour le pays du Soleil levant, mais est renvoyé par le staff tricolore sous prétexte d’une blessure à la cheville. L’affaire suscite l’émoi dans le rugby français puisque le français joue 10 jours plus tard une rencontre de Top 14 avec son club, certains conjecturant que le renvoi de Thomas Ramos aurait été dicté par des impératifs plus sportifs que médicaux. Rappelé en janvier 2020 pour un nouveau Tournoi des VI nations par le nouveau staff bleu dirigé par Fabien Galthié, la carrière internationale du Toulousain stagne.

Ramos en équipe de France : itinéraire d’un joueur polyvalent

Le numéro 15 entre en effet dans une phase paradoxale de sa carrière en bleu qui atteint son paroxysme aujourd’hui à l’occasion du tournoi 2022. Pourtant, un des meilleurs à son poste du Top 14, encensé par la critique et récompensé par un bouclier de Brennus et une Coupe d’Europe avec Toulouse lors de la saison 2020/2021, Thomas Ramos se voit doublé dans la hiérarchie d’abord par l’OVNI Anthony Bouthier en 2020, puis par le revenant Brice Dulin et enfin désormais par l’épatant Melvyn Jaminet. Toujours dans le groupe, jamais titulaire, le Toulousain occupe aujourd’hui une place inconfortable en équipe de France. En effet, sa polyvalence 10/15 en fait un remplaçant de choix voire un 24ᵉ homme de luxe pour l’encadrement tricolore à une époque où les talents sur les deux postes ne manquent pas. Il est par ailleurs très bon buteur avec un taux de réussite de 92% l’an dernier face aux perches avec son club même si on l’a peu vu s’illustrer dans ce domaine avec l’équipe de France pour le moment.XV DE FRANCE - Thomas Ramos : “J’ai rarement eu ma chance pour le moment.”XV DE FRANCE - Thomas Ramos : “J’ai rarement eu ma chance pour le moment.”Et pour cause, barré en XV par Jaminet et Dulin, trop peu utilisé en 10 dans son club (et en la présence de talents tels que N’tamack, Jalibert, Hastoy ou même Carbonel et Berdeu, tous spécialistes du poste) Thomas Ramos pâtit aujourd’hui de sa capacité à couvrir ces deux postes clés. Rentré lors de la fin de match contre l’Italie, seul joueur de la feuille de match à ne pas avoir foulé la pelouse lors du match contre l’Irlande, Thomas Ramos incarne aujourd’hui malgré lui le couteau suisse dont tout staff rêve. Les bancs à 6 avants et 2 trois-quarts expérimentés par Fabien Galthié depuis la tournée de novembre 2021 exacerbent encore l’importance et l’inconfort de son statut. Joueur central du dispositif en cas de méforme ou de blessure, mais dernier atout en main du staff lors des rencontres serrées il brille autant par son importance aux yeux du staff que par sa faible présence sur nos écrans.Équipe de France. Jalibert OUT et Ramos IN, les raisons du staffÉquipe de France. Jalibert OUT et Ramos IN, les raisons du staffCette situation paraît peu susceptible d’évoluer lors de ce tournoi et il y a fort à parier qu'en cas de blessure de Jaminet lors de ce Tournoi, ce soit le Rochelais Brice Dulin qui soit titulaire du numéro 15. De la même manière sa présence sur le banc et non pas dans les réservistes durant ces deux premiers matchs est sûrement la conséquence de l’absence de Mathieu Jalibert. Lequel éclabousse de son talent offensif le top 14 depuis plusieurs saisons et qu’on sait capable de dépanner à l’arrière. Dès lors le statut de Thomas Ramos en équipe de France est aujourd’hui particulier. À la fois élément important de l’effectif du XV de France et talent inexploité les week-ends en équipe de France, le jeune Toulousain a cependant encore une longue carrière devant lui à un niveau où les situations peuvent très vite changer. Finalement, la récente signature de Melvyn Jaminet pour la saison prochaine au Stade Toulousain nous promet un duel intéressant dans les coulisses de notre championnat entre les deux futurs coéquipiers de club.

Clément Robert
Clément Robert
Cet article est rédigé par Clément Robert, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ramos n'est sur la feuille que pour sa polyvalence. Si le staff doit faire débuter un autre 15 que Jaminet, je suis sûr que ce sera Dulin.

Ce qui est compliqué pour Ramos, c'est qu'il aura peu de chance de jouer plus, et avec l'arrivée de Jaminet il risque même de jouer moins avec le ST!!!!!!

Je crois qu'il fait parti de ces joueurs que n'importe quel staff et supporter du top14 serait extrêmement heureux d'accueillir dans son équipe, mais qui bénéficie avant tout de la qualité du ST Pour être à ce point mis en avant !!!!!!?????

Pour m'a part je ne suis pas choqué lorsque je le vois sélectionné avec les bleus voire même titulaire.
Mais je ne le suis pas forcément plus de le voir non retenu !!!!!

Ce n'est pas une insulte d'être seulement un bon joueur pro du top14 !!!!

Pour l'instant un peu les 5 ;

Réserviste, Finisseur, Partenaire entraînement, frustré + fatigue mentale

C'est dur mais il tombe sur un gars qui est exceptionnel au pied alors que lui en avait fait un arout aussi. Apres voila il ne lui faudra pas se laisser decrocher car ont sait jamais cest un sport avec bc de blessures.

Pour Jaminet l'année prochaine sera une saisons à "risque".

  • stef7
    44259 points
  • il y a 2 mois

On peut quand même penser que Galthier n'apprécie pas trop ce joueur, s'il était aussi important que cela il ferait des bouts de match, remplaçant de luxe mais même pas, alors quelles justifications? banc à 2 3/4, justement il devrait y être vu sa polyvalence????? Je pense que tant que Galthié sera là il sera destiné à cirer le banc ou les tribunes.... Hélas.......

  • oscarbp
    1705 points
  • il y a 2 mois
@stef7

L'ex entraineur du SF qui dépouille le ST de ses joueurs pendant les doublons, mais ne les fait pas tous jouer....revanche d'une coupe d'europe perdue ?

  • dan0x
    24863 points
  • il y a 2 mois

Très bon article !
On peut dire que Ramos a surtout le défaut de sa qualité : il est très polyvalent.
Du coup c'est dur de s'imposer à un poste précis mais c'est toujours intéressant d'avoir ce profil sous la main.
Malheureusement pour lui, je crois qu'en équipe de France il sera toujours une doublure dans l'attente d'un imprévu/blessure ou autre pour faire des apparitions.
ça doit pas être évident à gérer personnellement d'être dans cette situation.
Bon courage à lui.

@dan0x

Je pense que même en cas de blessure de Jaminet, c'est Dulin qui débutera, et Ramos qui restera doublure...

@dan0x

Oui cest bien resumé et je rajoute que Jaminet prend un "risque" pour l'année prochaine ca il va dans un nouveau club avec un statut différent et dautres attentes donc a 1 ans de la CDM cest un challenge pour lui.

  • jojo7
    6266 points
  • il y a 2 mois

Allez , n'exagérons rien ! Ilks sont nombreux qui voudraient connaitre son sort ! Il est toujours là !

  • dan0x
    24863 points
  • il y a 2 mois
@jojo7

Si tu as ne serait-ce qu'un tant soit peu d'ambition, tu n'irais en équipe de France que pour cirer le banc.

@jojo7

A choisir, je pense que les 14 qui rentrent en club sont certes frustrés mais eux peuvent jouer en club et performer pour espérer revenir plus fort...
Quand Ramos en novembre ne joue pas sans rentrer en club,la frustration est à son max pour lui...non ?

Quelle place ? La place du côn , non ?

@pascalbulroland

Plus on en a et plus on en veux, ça reste compréhensible. Cependant comme Jojo7 le souligne, nombreux sont ceux qui ne feraient pas la fine bouche. Laissons ce beau joueur en club et voyons ce qu'il en pense. D'autres ont senti le vent venir et ont coupé les ponts avec l'EDF. T Ramos est libre d'en faire autant, s'il ne veut pas la place du couillon.

@jemlemargaux

Je pense que Dulin doit être encore plus frustré...et Bouthier aussi,non ?

@pascalbulroland

Bouthier encore plus c'était l'ovni rappele toi le discours ! Il est maçon etc etc

Ps: ⚠ sous FG a ne pas confondre Ovni et Etoile filante cest vrai que cela pourrait porter a confusion🤷‍♂️ donc certains payent les.pots cassés même BD a été confondus avec une comète et sa queue en panache c'est peu dire.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News