EXCLU. ''Ma saison est plus que réussie'', Léo Carbonneau se livre sur ses débuts prometteurs !
Léo Carbonneau a rejoint Marcoussis cette semaine, et prépare la Coupe du monde en Afrique du Sud ! Crédit photo : (CA Brive)
Auteur d'une première saison aboutie, le jeune Léo Carbonneau évoque ses impressions, et ses futures ambitions ! À seulement 18 ans, le garçon affiche une rare maturité !

Une première saison mouvementée chez les professionnels !

Léo Carbonneau fait partie de cette génération dorée (2004) que possède l'équipe de Brive ! Plusieurs fois appelé avec l'équipe professionnelle, le demi de mêlée ne cache pas sa joie au moment de tirer un premier bilan : "Ma saison est plus que réussie, je suis très heureux d'avoir pu faire des feuilles en Top 14. C'est vrai que si on m'avait dit ça à la fin de mes années Crabos, j'aurais eu du mal à y croire ! Après, je m'entraîne dur pour ça, je me donne les moyens et je suis déjà super content." Il faut dire qu'à tout juste 18 ans, le Palois de naissance a connu une saison particulière, partagée entre les espoirs de Brive, l'équipe professionnelle et l'équipe de France u20. Néanmoins, avec beaucoup de lucidité, ce dernier accepte ces nombreux changements : "Ça fait partie de la qualité d'un joueur de pouvoir s'adapter. C'est vrai que j'ai beaucoup enchaîné, entre la sélection et le club, mais au moins, ça m'a permis de ne pas trop réaliser ce qui m'arrive. Chaque week-end, j'avais un défi différent et ça m'a également permis d'être concentré tout le temps. Chaque équipe a de super mecs donc je suis chanceux." 

RUGBY. Un XV de France en mode fast and furious à la Coupe du monde ?RUGBY. Un XV de France en mode fast and furious à la Coupe du monde ?Pour rappel, Léo Carbonneau n'était qu'en Crabos la saison dernière, ce qui représente la tranche d'âge de 16 à 18 ans ! Bien que les appétences rugbystiques soient souvent héréditaires, ce changement en quelques mois n'a pas été de tout repos : "Ce qui m'a le plus marqué en Top 14, c'est la dimension physique ! Au début, ce n'est pas simple de jouer face à des mecs de 30 ans qui sont au top de leur forme ! Après, je me suis bien habitué, ça m'a permis de me renforcer physiquement et aussi mentalement ! Dans mon approche des matchs, des duels, des sorties de camps, tout a dû être plus précis ! J'ai encore une belle marge de progression." 

RUGBY. EXCLU. Auch, Brive... Les confidences d'Arnaud Mignardi : ''la place de Brive n’est pas en Pro D2''RUGBY. EXCLU. Auch, Brive... Les confidences d'Arnaud Mignardi : ''la place de Brive n’est pas en Pro D2''La Coupe du monde en ligne de mire 

Titulaire lors de deux matchs du Tournoi des 6 Nations u20, le jeune cabiste a été très en vue durant la compétition. Néanmoins, comme chez les grands, le poste de demi de mêlée est très convoité, et la concurrence de Jeaunau, Zamora, Tarel ou encore Ferté est rude. Une fois de plus très mature, il nous raconte sa vision des choses à ce sujet-là : "J'ai toujours eu une relation saine avec la concurrence. En équipe de France, il y a des mecs super forts comme Baptiste Jauneau, et en vérité, on se tire vers le haut. Que ce soit lui, moi, un autre qui commence, on apporte le maximum pour l'équipe. Que je sois titulaire ou remplaçant, je ne demande qu'à jouer et à avoir la confiance des coachs et de mes coéquipiers. Avec Mathis (Ferté) en club, ça se passe aussi très bien, on se connaît depuis un moment et on sait que la décision revient aux entraîneurs."

Pour revenir à l'équipe de France moins de 20 ans, il est vrai que cette année, bon nombre de joueurs ont côtoyé le Top 14, à l'image d'Émilien Gailleton, Louis Bielle-Barey, Baptiste Jauneau ou encore Mathis Ferté. Pour autant, Carbonneau nous décrit une équipe simple et pleine de valeurs : "C'est une équipe avec une super ambiance, aussi bien dans le rugby qu'en dehors. Tout le monde est très humble et certains mecs nous apportent de l'expérience. On bosse tous avec un objectif bien précis pour cet été." Eh oui, dans quelques mois, l'Afrique du Sud sera la terre d'accueil de la Coupe du monde u20, du 24 juin au 14 juillet, deux ans après la dernière édition. Malgré une équipe des plus dominantes sur le papier, Léo Carbonneau reste prudent : "Je ne pense pas qu'on soit les favoris, c'est l'Irlande qui a fait le Grand Chelem, pas nous ! On travaille bien dans notre coin, on sait qui on est et où on veut aller. Franchement, tout le monde bosse avec la même vision des choses." Pour finir, si Brive n'aura plus de rencontre après le déplacement à Castres dans deux semaines, l'équipe espoir du CAB continue son bonhomme de chemin, et Léo n'a donc pas fini sa longue saison ! Auteur de 22 matchs cette saison, toutes compétitions confondues, de belles échéances attendent encore ce dernier, qui est déjà impatient de rejouer : "Pour la fin de saison, j'espère aller le plus loin possible avec les espoirs, on joue un quart de finale samedi prochain face à Clermont ! On veut vraiment aller au bout cette année. Ensuite, j'espère être dans la liste finale pour la Coupe du monde." À noter que Brive a prolongé son jeune demi de mêlée jusqu'en 2026, une bonne affaire pour le club corrézien !

RUGBY. Challenge Cup. Gabin Villière et Kolbe titulaires avec Toulon pour la finale face à GlasgowRUGBY. Challenge Cup. Gabin Villière et Kolbe titulaires avec Toulon pour la finale face à Glasgow

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a une belle génération de joueurs en bonne voie : Carbonneau, Gailleton, Bielle-Barrey, Jauneau, Epée, Galtier, ... et tant d'autres. Même s'il y a souvent des déceptions. Le haut niveau est tellement exigeant.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News