RUGBY. Un XV de France en mode fast and furious à la Coupe du monde ?
Damian Penaud et le XV de France veulent mettre de la vitesse sur le pré. Crédit image : Screenshot France 2
William Servat est revenu sur la défaite du XV de France face à l'Irlande. En quoi ce match a été bénéfique pour les Bleus en vue de la Coupe du monde ?

VIDEO. RUGBY. L'objectif numéro 1 de l'équipe de France ? La FULGURANCEVIDEO. RUGBY. L'objectif numéro 1 de l'équipe de France ? La FULGURANCEA moins de quatre mois du coup d'envoi de la Coupe du monde, le XV de France se présente comme l'un des favoris pour le titre. Les Bleus de Fabien Galthié occupent la deuxième place du classement mondial. Et ce, grâce à leur formidable série de 14 victoires entre 2021 et 2023. Antoine Dupont et ses coéquipiers n'ont perdu qu'un seul match en 18 rencontres. Seule l'Irlande a réussi là où les All Blacks, les Springboks, l'Angleterre ou encore les Wallabies ont échoué. Un match qui, malgré son résultat, a marqué les esprits. En particulier chez les Bleus. Au sortir de cette défaite à Dublin, nombreux sont les joueurs à avoir confié qu'ils avaient beaucoup appris de ce revers. Si les semaines ont passé, l'encadrement en tire encore des enseignements en vue de la Coupe du monde. "Vous savez, je n’aime pas les citations : « On ne perd pas, on grandit. » On a perdu ce match, tout simplement", a confié William Servat via Sud Ouest cette semaine. Cette défaite a mis en lumière plusieurs choses. Certaines bonnes, et d'autres à travailler. Les Tricolores ont mis beaucoup d'envie mais ils ont aussi été dominés dans le combat.

On a peut-être été moins efficace au milieu du terrain ou sur le jeu « en black » (des charges collectives frontales et rapides, NDLR). On a en fait joué à contresens du jeu que l’on produit d’habitude. C’est en cela que je dis que ça nous a donné des certitudes sur ce qu’on doit mettre en place.

Ce que le staff veut, c'est mettre de la vitesse. Que ce soit sur les relances mais surtout dans les sorties de balle et les lancements de jeu. Sur ce point, la France fait partie des meilleures nations du monde, lance le coach des avants français. Mais jouer rapidement ne garantit pas que l'action ira au bout. "Jouer rapidement un ruck, ça ne pose pas de problème à partir du moment où l’utilité derrière est organisée." À ce titre, le match à l'Aviva Stadium a permis au staff de constater que le XV de France avait encore du travail à faire au niveau stratégique. Ce n'est cependant pas une mauvaise chose. Cela veut dire que les Bleus peuvent encore progresser et produire des séquences qui mettront à mal leurs adversaires. L'erreur serait de devenir trop prévisibles. C'est pourquoi Galthié et ses adjoints font constamment évoluer leur projet et l'organisation.RUGBY. Fin de carrière à 25 ans pour l'ancien Toulousain champion du monde Maxime MartyRUGBY. Fin de carrière à 25 ans pour l'ancien Toulousain champion du monde Maxime MartyL'une des forces de ce groupe, entraîneurs et joueurs compris, c'est sa capacité à s'adapter. Et ce, dans un temps parfois très court. On l'a vu lors du Tournoi des 6 Nations où les Tricolores ont dû faire évoluer leur organisation face à l'arbitrage mais surtout face à l'adversaire. Contrariés contre l'Italie puis battus par les Irlandais, les Français ont ensuite produit un rugby difficile à stopper pour les équipes adverses. "Contre l’Écosse, même si je n’ai pas le droit de le dire (sourire), j’ai parfois eu l’impression que l’on était au milieu du terrain comme un petit rouleau compresseur. On avait une force au service du collectif. Nos mecs s’épanouissent dans ce jeu-là." Et que dire du match à Twickenham où le XV de France a semblé évoluer sur une autre planète face à des Anglais sans solution et perdus sur le pré. Nul doute que la clé pour remporter le titre mondial se trouvera dans l'engagement mais aussi dans la vitesse que seront en mesure de mettre les Bleus pour épuiser l'adversaire. Ensuite, le talent des joueurs et du collectif fera le reste.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pfff Vin Samplomb, gonflette et tatouages, rien dans lcasque, dans la vraie vie ça finit dans lmur.

Mode Kayzer soze, tout a la cabessa et a l'anticipation, 2,3,4, 10 coups d'avance, a la Kasparov,
Le duo machiavélique de "Revolver" qui rendra fou l'adversaire
L'arnaque, avec Newman/Redford, tout a a l'esbroufe, tellement classe que les adversaires sont inconsciemment d'accord pour te laisser gagner.
Et bien sûr une p'tite dose de Nicholson dans "vol au dessus d'un nid de coucou",
Assez pour désorienter et faire peur.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News