Top 14 - Stade Toulousain. Didier Lacroix espère une aide du gouvernement pour ne pas ''tenir 3 mois''
Toulouse espère obtenir une dérogation.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, Didier Lacroix est revenu sur la jauge de 5000 spectateurs fixée par le gouvernement.

Le département de la Haute-Garonne vient d’être placé en zone rouge en raison de la circulation active du virus. Ce qui rend quasiment impossible l’obtention de dérogation pour augmenter la jauge imposée dans les stades. Pourtant, le président de Toulouse Didier Lacroix veut se battre « jusqu’au bout », comme il le confie à France Bleu« La situation s’est tendue avec le passage en zone rouge de notre département. Ça veut dire qu’on sera encore plus encadrés et surveillés jusqu'à ce quelles chiffres redescendent », explique le dirigeant à L'Equipe. Ça ne l’empêche pas de vouloir obtenir une dérogation pour la première réception de la saison face à La Rochelle le 12 septembre : « On demandera une dérogation pour la venue de La Rochelle. Ce sera un travail hebdomadaire, au match par match, pour savoir si la situation est moins bonne ou meilleure.»Coronavirus - La moitié des clubs de Top 14 désormais en zone rougeCoronavirus - La moitié des clubs de Top 14 désormais en zone rouge 

Afin de prévenir la perte financière que causerait cette jauge limite, Didier Lacroix, ainsi que d’autres présidents de Top 14 et des représentants de la ligue, vont être reçus par le gouvernement mardi. « On parle d’un manque à gagner de 30 millions d’euros pour l’ensemble des clubs ( …) On va essayer d’obtenir un certain nombres de mesures potentielles d’accompagnement. On parle de 2 milliards pour le secteur culturel, peut être que le gouvernement a aussi prévu quelque chose pour le domaine du sport. Sans aides, on ne tiendra pas 3 mois. »Port du masque généralisé à Toulouse : grosse désillusion pour le StadePort du masque généralisé à Toulouse : grosse désillusion pour le StadeDe plus, la jauge de 5000 spectateurs semble être un casse-tête pour le Stade Toulousain qui compte à ce jour 4100 abonnés. Didier Lacroix réfléchit donc à mettre en place un système de volontaria des abonnés et des partenaires : « Si un partenaire a dix places, pourquoi ne pas en prendre quatre pour un match et six pour un autre ? », a-t-il rajouté. Selon France Bleu, le quart de finale européen représente 1 million d'euros de chiffre d'affaires sans la jauge. Pour le Top 14, c'est 300 000 euros par rencontre. Sans les partenaires et les supporters, le manque à gagner est considérable.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Sams
    5117 points
  • il y a 3 semaines

Le pire est que notre département n'est plus au dessus de 50/100000 cas positifs mais que le classement en rouge est mensuel.

  • etutabe
    3815 points
  • il y a 4 semaines

faites gaffe à ce que vous écrivez, les gars : le titre mal écrit dit le contraire du texte. Vous n'allez pas tarder à rattraper RR dans le pire !

  • AKA
    49526 points
  • il y a 4 semaines
@etutabe

Tu me le sort de la bouche, pardon du clavier! 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
News
Transferts