D. Yachvili : "C'est malheureux de voir autant de joueurs étrangers dans notre championnat"
Le souci de l'équilibre entre formation et compétitivité.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dimitri Yachvili, le demi de mêlée international du BO, regrette l'afflux de plus en plus important d'étrangers dans notre bon vieux championnat français.
On se doutait bien que ça allait faire des remous un jour ou l'autre.

Dans un entretien accordé à lefigaro.fr (AU chat machine, oui, on sait), Dimitri Yachvili, le 103SP au pied d'or du Bého et accessoirement demi de mêlée international, regrette l'afflux de plus en plus important d'étrangers dans notre bon vieux championnat français.

La raison de cette sortie ? Le fait que selon lui, les arrivées de plus en plus nombreuses de joueurs venant de l'hémisphère sud (surtout) sont nuisibles au développement des espoirs français, qui ont de plus en plus de mal à faire leur trou dans les effectifs professionnels de haut niveau :

"C'est malheureux de voir autant de joueurs étrangers dans notre championnat. Cela élève notre niveau de jeu mais, aussi, cela tue notre formation. [...] Nos espoirs, issus de nos écoles de rugby, ont de moins en moins de chances d'intégrer l'élite. Et sans expérience du haut niveau, on progresse moins vite. Cette course en avant, un moment donné, il faut la dénoncer."

Ce n'est pas le premier à s'être inquiété de ce sujet là. Jo Maso et Philippe Saint-André notamment ont déjà exprimé leurs inquiétudes sur le nombre croissant de joueurs venant de contrées lointaines en Top 14. À moyen/long terme, cette recherche de la performance immédiate pourrait mettre à mal le XV de France. Mais la compétitivité (sportive et financière, n'éludons pas le sujet) de l'élite rugbystique française amène les étrangers à accepter plus facilement les offres françaises que les autres. Sujet à ne pas perdre de vue donc...

Pour retrouver l'interview dans son intégralité, c'est ici que ça se passe.
Flo
Flo
Cet article est rédigé par Flo, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Non Picamole, est arrivé à Toulouse en 2009...était auparavant à Montpellier ou il a dû suivre les filières de formation....Est originaire du 78

  • chipou
  • il y a 8 ans

@cedricH pas faux, mais je préfère ne pas transposer avec le foot mais avec quelque chose de plus concret comme j'en ai déjà parlé le championnat du sud est le plus regardé et même quand ils perdent d'illustres joueurs comme lors du départ en france de l'illustre tana umaga il n'y a aucune perte d’interet pourquoi ? car ils relancent d'autres nouveaux joueurs tout aussi intéressant il n'y a jamais de baisse de régime car il mettent l accent sur leur centre de formation.

@le chiant pas tout à fait d'accord, je ne suis pas fan de toulouse et il est vrai qu'ils ont tout de même un bon nombre d'étranger mais il faut reconnaitre qu'ils sortent des jeunes : gilian galan, tolofua, doussain (à peine 20 ans et déjà une finale de coupe du monde) beaucoup de leur cadres sont issus du club poitrenaud, medard, picamoles (je ne suis pas sur le concernant)

  • Le chiant
  • il y a 8 ans

Ils ont recruter cet été étranger mais biarritz est l'un des clubs qui laisse le plus la place aux jeunes, lesgourgues, barraque lakafia, lauret guyot, et j'en passe. Citez moi les jeunes des autres clubs notamment Toulouse s'il vous plait.

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 8 ans

@Chipou: je me suis souvent posé la question, et pour y répondre, quoi de mieux que de faire un parallèle avec le foot et en l'occurrence, le championnat anglais: mêmes problèmes, mêmes raisons.
Le clubs veulent être compétitifs, donc ils cherchent à prendre les meilleurs joueurs;
La fédération, qui est représentée par ces clubs, voulant elle aussi être compétitive, elle considère que les (bons) étrangers, soit tu les as toi, soit ce sont les autres. Elle préfère donc les avoir elle.
La FFR a tout de même créé les JIFFs, mais ça reste, même dans trois ans, assez peu.

A moins que d'autres pays comme l'Allemagne ou l'Italie ne se développent avec des sous et tout et tout, je vois pas comment on pourra éviter que les joueurs du Sud viennent jouer dans le meilleur championnat de la zone euro.

  • chipou
  • il y a 8 ans

pourquoi ne pas instaurer le même système qu'en super XV limiter à deux le nombres de joueurs étrangers par équipe, car il est vrai que le top 14 devient le pôle emploi des anciens internationaux étranger, quant à PSA je suis tout à fait d'accord avec Hipipip il n'était pas plus choqué que ça quand il entrainait la légion étrangère il avait même plutot tendance à allait les chercher les sudistes en pré-retraite maintenant au lieu de se plaindre il faut savsir penser à l'équipe de france et faire en sorte de privileger les centres de formation et surtout arreter de croire qu'on a découvert de nouveaux jeunes espoirs en EDF pour se rassurer sous petexte qu'on a lancé le "jeune" fofana qui a tout de meme 24 ans soit 4 ans de plus qu'un james o'connor et environ 3 fois moins de séléctions .

  • Cedirak
    20477 points
  • il y a 8 ans

Il n'a pas vraiment tort, mais dans l'interview il stigmatise les clubs qui se renforcent a coups d’étrangers. Faudrait pas oublier que la majorité du recrutement du BO cette année est étranger... et qu'ils en ont une bonne quinzaine dans l'effectif, c'est a dire bien plus que des clubs comme Toulouse ou l'USAP, ou a peut pres le meme nombre que Clermont, le Racing ou Castres...

PSA s'en inquiete mais ça le travaillait pas trop quand il entrainait la légion etrangère de toulon

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
Vidéos
News
News
News
News
News