Coupe du monde 2019. Stuart Lancaster pourrait devenir le nouveau sélectionneur du Japon
Stuart Lancaster va t-il rebondir au Japon ?
Stuart Lancaster pourrait devenir le nouveau sélectionneur du Japon. La fédération nippone ne serait pas parvenue à trouver un accord avec Jamie Joseph.
Nous sommes entrés dans l'année 2016 depuis seulement quelques heures, et voici peut-être déjà une bonne nouvelle pour Stuart Lancaster : l'ancien sélectionneur du XV de la Rose pourrait bientôt retrouver du boulot.

Alors que l'équipe nationale du Japon semblait avoir trouvé son nouveau sélectionneur en la personne du néo-zélandais Jamie Joseph, qui a porté le maillot des Brave Blossoms durant la Coupe du monde 1999 et a emmené les Highlanders jusqu'au titre de champion dans le Super Rugby 2015, un rebondissement est intervenu à quelques jours de l'officialisation de l'accord. En effet, selon le média Kyodo News, Joseph aurait finalement des prétentions salariales bien trop élevées pour la fédération japonaise de rugby, qui se serait mise à la recherche d'un plan B en urgence.

La Japan Rugby Football Union aurait donc contacté Stuart Lancaster, qui rappelons-le, a démissionné de son poste de sélectionneur de l'équipe nationale d'Angleterre quelques semaines après la déroute du XV de la Rose lors du Mondial 2015. Une situation qui ne manque pas d'ironie, sachant que Lancaster a été remplacé à son poste par Eddie Jones... l'ancien sélectionneur du Japon.

Selon le journal britannique The Sun, Lancaster pourrait donc bientôt signer un contrat de 4 ans pour un salaire de 350 000 livres par an, soit le même montant que ce qui lui versait la RFU. Une solution de rechange qui pourrait ne pas être si mauvaise que cela pour les Japonais... car s'il a vécu un mondial cauchemardesque, beaucoup d'observateurs s'accordent à dire que Lancaster avait effectué un très bon travail de reconstruction lors de son arrivée à la tête de la sélection en 2012.

Rappelons que la Coupe du monde de rugby 2019 aura lieu au Japon et que pour l'occasion, les Brave Blossoms espèrent réussir à atteindre les 1/4 de finale pour la première fois de leur histoire.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • VIKKING
    12905 points
  • il y a 3 ans

Ce qui est sur c'est que Lancaster aime avoir la pression, être selectionneur du pays hôte ça doit pas être simple !!!!!!

Selon L'Equipe, ce ne sera pas lui

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 3 ans

Pourquoi pas ? Si oui, cela lui laisse 4 ans pour construire une équipe, sachant que les Sun Wolfes vont pouvoir participer à l'émergence de très bons joueurs made in Japan.

Seul bémol. J'ai toujours pensé que Lancaster avait surtout profité de l'extrême qualité de son banc pour mener son équipe à la victoire, plus que sur ses capacités d'entraineur / coach.

Bref. On verra bien ! Ca serait amusant ce jeu de chaises tournantes !

  • ositia
    12511 points
  • il y a 3 ans

Ce serait logique, il est le spécialiste des coupes du monde à domicile réussites!

mdr il va leur ruiner leur Coupe à domicile encore 😆

  • mche
    131822 points
  • il y a 3 ans

Pourvu qu'il ne remplace pas Guitou en 2020!

Pas un mauvais choix de la part du Japon.
J'ai toujours pensé que Lancaster n'était pas le principal responsable du fiasco anglais.
Rowntree et Farrell, ses adjoints, n'étaient pas des techniciens assez éprouvés.

  • tom4995
    16780 points
  • il y a 3 ans

Je ne suis pas superstitieux, mais il n'a pas réussi à atteindre les quarts de finale avec le pays hôte qui pourtant était une grosse équipe. Ça m'étonnerais qu'il y arrive avec le Japon...

@tom4995

L'Angleterre est tombé contre l'Australie (futur finaliste) et les Gallois qui ont énormément accrochés les sud-africains, il n'y a pas de honte à tomber contre de telles équipes. Et puis Lancaster à faire preuve d'audace en sélectionnant des jeunes, il a diversifié le jeu offensif des anglais... Son équipe, bien que non titrée, a inquiété les blacks chez eux et obtenus de probants succès avec de belles promesses pour l'avenir. Ils ont juste perdu un peu de leur niveau au pire moment, la qualité de l'opposition à fait le reste.

  • mimi12
    67300 points
  • il y a 3 ans

C'est une bonne nouvelle pour lui car malgré le fiasco anglais,je pense que cela peut-être une bonne chose pour le Japon !

Derniers articles

News
News
News
News
Sponsorisé News
News
News
News
Vidéos
News
News