Comme l’Italie, suffit-il de faire un protocole commotion pour provoquer des mêlées simulées ?
Coupe du monde - Les mêlées du match entre l'Afrique du sud et l'Italie ont été simulées.
Retour sur une point de règlement qui concerne les mêlées lors du match entre l'Afrique du sud et l'Italie à la Coupe du monde.

Kolbe et les Boks viennent à bout de vaillants Italiens sans vraiment impressionnerKolbe et les Boks viennent à bout de vaillants Italiens sans vraiment impressionnerCe match entre l'Afrique du Sud et l'Italie ne restera pas dans les annales de la Coupe du monde contrairement à celui entre le Japon et l'Irlande par exemple. Cependant, cette rencontre a été spéciale pour une raison. C'est le premier match de la Coupe du Monde où on voit l’apparition de mêlées simulées. Ce qui a interrogé pas mal de fans. Alors que la règle de la carence est sévèrement appliquée dans le championnat français (et donc de plus en plus rare), le cas de ce match a surpris Dédé Puildébut.

  • 10e Le pilier droit italien (n°3 Ferrari) sort sur blessure à la jambe. Remplacé par le n°18 (Riccioni) > 15 Italiens vs 15 Sud-africains
  • 19e Riccioni (n°18) est remplacé par un pilier gauche (n°17 Quaglio) (pour jouer à droite) pour passer un protocole commotion. Mêlée simulée. > 15 Italiens vs 15 Sud-africains : Contrairement à une blessure, le protocole commotion permet de conserver le nombre de joueur pendant le temps du protocole.
  • 29e Fin du protocole commotion. Le 18 italien ne reviendra pas en jeu. Les arbitres décident de laisser Quaglio (n°17) sur le terrain alors que selon les règlements il devait sortir et laisser ses coéquipiers à 14 SAUF si Riccioni était victime d’un jeu déloyal de l’adversaire (ce qui ne semble pas le cas - Wayne Barnes ne l'évoque pas)
  • 43e Lovotti est sanctionné d’un carton rouge > Les Italiens auraient dû se retrouver à 13 et non pas à 14.

Une image à la 56e qui prouve que les Italiens étaient bien 14 (au lieu de 13).

Heureusement que l’Afrique du Sud a gagné largement cette rencontre, ce qui explique sûrement que le staff des Boks ne se soit pas énervé pour faire respecter la bonne règle. Ils préféraient réaliser un match avec un peu d’intensité plutôt que mettre 80 points à des Italiens qui n’en voulaient pas tant !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Placeb35
    9281 points
  • il y a 2 semaines

Roublard ces Italiens, ils ont joué sur un point de règlement
Au final c'est les Sud Af qui gagne le match Point final

  • Jak3192
    50273 points
  • il y a 2 semaines

Me souviens d un match France / AfSud il y a .... 10 ans (plus ?), tournée de novembre, les Sud-africain avaient aussi eu ce "souci" de 1ere ligne sur me semble t il des melees (tres) malmenées par les bleus.
On avait eu droit à ces même melees "simulees pendant une mi temps complète ou quasi
Me semble me rappeler que ça avait pas mal râlé 😁

C'était le moment le vieux pas total senile

Je rejoins @LaGuiguille, quelque peut-il expliquer pour les Italiens auraient dû jouer à 14 après la sortie du 18 ? Un joueur sorti sur protocole commotion ne peut-il pas être remplacé ?
Les explications de l'article sont succinctes voire confuses. Merci de votre contribution.

@Amis à Laporte

la même je comprends pas pourquoi on ne compte pas ça comme un remplacement

  • Pianto
    31695 points
  • il y a 2 semaines

On va arriver à des changements du type basket ou handball pour les premières lignes, tu sors, tu entres autant de fois que tu veux dans le match.

j'avais apprécié la technique japonaise en 2015, ils sortaient les ballons hyper vite, même s'ils reculaient, le ballon était déjà dehors donc pas de pénalité, mêlée finie.
C'est ça qu'il faut travailler plutôt que de tricher.

pourquoi le joueur sorti sur protocole commotion definitif devait il laisser ses coequipiers a 14 ?
ca peux pas compter comme un remplacement ?

  • kth44g
    348 points
  • il y a 2 semaines
@LaGuiguille

Le droitier titulaire sorti sur blessure, le droitier remplaçant sorti sur commotion, il n'y avait certainement pas d'autre joueur déclaré apte à jouer à droite. Donc impossibilité de jouer les mêlées, donc carence. En top14 en tout cas. JOEMBU semblait signaler qu'apparemment cette règle de carence ne s'applique pas à l'international. Je n'en sais rien en ce qui me concerne.

@kth44g

Depuis l'an dernier cela s'applique au niveau international aussi. Grosse faute de Barnes qui vient sans doute de voir la finale lui passer sous le nez. Sauf grosse contre performance, et la Franceben finale, on aura un français en finale -> Garces.

Question subsidiaire : comment éviter les commotions simulées ? Ce doit être un cas un peu nouveau pour les médecins, plus habitués à examiner des joueurs qui veulent revenir sur le terrain que des piliers qui ne veulent plus y être.

@lelinzhou

Il suffit de taper la tête du simulateur contre le mur : la commotion est alors bien réelle et il n'y a plus de commotion simulée.

@lelinzhou

Et dans ce cas comment éviter les protocoles simulés ?

  • Mat RCK
    933 points
  • il y a 2 semaines

Ça risque de faire jurisprudence et On va voir des équipes dominées en mêlée faire sortir leurs piliers blessés (ou pas) pour ne jouer que des mêlés simulées. Et un protocole commotion avec un strap aux cotes, c'est assez rare

  • JoeMbu
    452 points
  • il y a 2 semaines

Esprit de la règle sur Twitter semblait indiquer que la règle de la carence ne s'appliquait pas à l'international (spécificité du championnat français).

@JoeMbu

Elle s'applique depuis l'an dernier.

@JoeMbu

Il me semble aussi que la LNR avait modifié le règlement pour contrer la "roublardise" (pour ne pas dire les tricheries) des entraineurs du Top14 qui demandaient aux piliers de se déclarer "blessé" lorsque leur équipe subissait en mêlée.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News