Champions Cup: Castres aurait-il du l'emporter à Gloucester?
Gloucester démarre sa campagne de Champions Cup par une victoire

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Retour sur cette première journée de Champions Cup et la défaite du champion de France sur la pelouse de Gloucester (Angleterre) sur le score de 19-14.

Les 5 minutes les plus marquantes: 

  • 34e Essai de Braley (13-6): Les Anglais dominent outrageusement ce début de rencontre. Installés dans le camp Castrais, Cipriani joue dans le dos du premier attaquant pour Marshall qui parvient à percer le rideau défensif adverse avant de remettre à l'intérieur pour son demi-de-mêlée, Braley. Le deux contre un est parfaitement joué, Braley s'en va inscrire le premier essai du match entre les poteaux.
  • 48e Castres ne score pas (13-6): La seconde période commence comme la précédente s'était terminée. Les joueurs d'Urios sont dominés mais sur un contreruck, Ebersohn pousse au pied dans les 22 mètres Anglais. A la course Battle parvient à plaquer le dernier défenseur de Gloucester qui se met à la faute. L'arbitre siffle une pénalité en faveur du CO. Radosajlevic décide de la jouer vite au pied pour son ailier démarqué. Le coup de pied est totalement manqué et s'envole en tribunes. Renvoi aux 22 pour Gloucester. Le CO vient de rater une occasion de revenir dans le match. 
  • 54e Gloucester prend le large (19-6): Nouvelle période de domination des Rose et Bleu dans le camp Castrais. Après plusieurs temps de jeu succesifs à une mêlée à 5mètres, les Français se rendent coupable d'un hors jeu de ligne. La pénalité dans les cordes de Cipriani passe entre les poteaux. Gloucester prend le large pour mener 19-6.
  • 58e Martin Laveau inscrit l'essai de l'espoir (19-11): Castres et de retour dans le match, l'apport du banc fait du bien à Castres qui parvient à enchainer deux ballon portés dans le camp Anglais. Le ballon est écarté sur les extérieurs où le surnombre est bien joué par Battle qui parvient à fixer pour Martin Laveau qui conclut l'action. La transformation est manquée par Dumora mais les Tarnais ne comptent plus que 5 points de retard. 
  • 78e Castres gâche sa dernière cartouche (19-14): Survoltés en cette fin de partie, les coéquipiers de Mathieu Babillot semblent revenir de nulle part. Alors qu'ils enchainent les séquences au près dans les 22 mètres de Gloucester, ils ne cessent d'avancer.Un ballon porté se crée et avance jusqu'à 5 mètres de la ligne adverse. Le ballon est sorti et Kockott sert son pilier Falatea qui tombe l'ovale, l'arbitre signale un en-avant. Le nouvel entrant vient de gacher la dernière chance des Castrais dans ce match.  

Le TOP 3 du rédacteur:

Danny Cipriani: Il se savait attendu en ce premier rendez-vous Européen et l'ouvreur de Gloucester n'a pas déçu. Il est parvenu à mettre son équipe dans l'avancée et la lumière est souvent venue de lui en attaque.Impeccable dans le jeu au pied, il a également inscrit 14 points des 19 points de son équipe.

Callum Braley: Bon dans l'animation et dans la gestion du jeu de son équipe, le demi-de-mêlée s'est montré disponible dans le jeu courant. C'est d'ailleurs en se proposant en soutien intérieur de son coéquipier Marshall qu'il est parvenu à inscrire le premier essai de la partie. 

Rory Kockott: Que son entrée a fait du bien au Castres Olympique! Entré en jeu à la 53e minute à la place d'un Radosajlevic en difficulté, Kockott à su se montrer au niveau Européen. Plaqueur, gratteur, chambreur, il a insufflé un vent de fraicheur à son équipe et son entrée en jeu coïncide avec la bonne fin de rencontre des champions de France en titre. 

Le bilan:

C'était le grand retour de Gloucester, 4e de Premiership, dans la grande coupe d'Europe, après deux échecs successifs en finale de la Challenge Cup, les Anglais renouent au mieux avec la Champions Cup.

Dans des conditions météorologiques très anglo-saxonnes, les joueurs de Gloucester ont dominé et confisqué le ballon aux Castrais qui parvenaient tout de même à ramener des points à chacune de leur incursion dans le camp adverse. Ces derniers auraient même pu réaliser le hold-up parfait en fin de partie.

Objectif annoncé par Christophe Urios, la coupe d'Europe commence par une défaite au goût amer pour des Castrais qui, bien que dominé durant une grande partie du match, ont su se reprendre en main en fin de match pour arracher le point de bonus défensif.

Le tweet: 

Les compositions:

Gloucester: 

Woordward - Sharples, Twelvetrees, Atkinson, Marshall - Cipriani, Braley - Morgan, Polledri, Clarke - Grobler, Savage - Balmain, Marais, Hohneck 

Castres Olympique:

Battle - Laveau, Ebersohn, Vialelle, Paris - Dumora, Radosajlevic - Tulou, Delaporte, Babillot - Jacquet, Samson - Fa'anunu, Jenneker, Stroe

La fiche de la rencontre:

Gloucester vs Castres 19-14 ( mi-temps: 13-6)

Evolution du score: 3-0 ; 3-3 ; 6-3 ; 6-6 ; 13-6 (Mi-temps) 16-6 ; 19-6 ; 19-11 ; 19-14.

Gloucester:

1E Braley (34e) ; 1T Cipriani (34e) ; 4P Cipriani (10e, 31e, 51e, 55e)

Castres:

1E Laveau (58e) ; 2P Dumora (16e, 72e) ; 1D Dumora (35e)

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pouvez répéter la question ?????

"Radosajlevic en difficulté" c'est comme "suite au carton jaune de Bardy", content de plus les lire concernant les match de l'ASM.

@coupdecasque

Ou "Guirado se flagelle au micro de Laurie" !...

@ginobigoudi

En passant j'ai vraiment cette fâcheuse impression qu'il est le capitaine le moins charismatique de notre histoire, à l'image de Dusautoir, quand je vois Hooper, Read, Warburton etc comment peut-on encore avoir des capitaines sans caractère, qui ne parle jamais à l'arbitre et mentalement usés par les défaites ????

Très mauvais coaching d'Urios pour la dernière mêlée. Il faut le dire aussi quand il se rate !

@Robin des Doigts

C'était la dernière mêlée
Et le pilier sur l'herbe est tombé

@CointreauNenfaut

un ptit moment nostalgie avec eddy ben mitchellous?

Au regard des résultats de cet après midi c'est un moindre mal !!!! Non ?

effectivement, gagner à Gloucester aurait été un exploit majuscule

  • to7
    14366 points
  • il y a 1 an

En gros le CO a joué le jeu sur ce premier match mais a été dominé par une équipe de milieu de tableau de premiership c'est pas très rassurant pour le reste de leur campagne européenne même s'il leur manque du monde

  • Ahma
    93205 points
  • il y a 1 an
@to7

Pour une équipe historiquement faible en coupe d'Europe, un écart de cinq points, à l'extérieur, contre le quatrième du championnat anglais est un excellent résultat.

  • Arkhan
    6649 points
  • il y a 1 an
@Ahma

Historiquement faible ? Le CO fait juste chaque année l'impasse en coupe d'europe, se consacre au top 14 et arrive à battre en phases finales des équipes qui, elles, ont joué sur les deux tableaux

  • Ahma
    93205 points
  • il y a 1 an
@Arkhan

Ce qui explique donc qu'ils soient faibles au niveau européen, mais ne change rien au fait qu'ils le sont.

@Ahma

Oui voilà

  • to7
    14366 points
  • il y a 1 an
@Ahma

en effet, pour un champion en titre qui fait un bon début de saison et qui affirme avoir des ambitions dans la compétition, c'est un résultat inquiétant, tout dépend donc de comment on regarde la chose. S'il s'agit juste de faire mieux que par le passé c'est en effet pas si mal, si le CO veut jouer les premiers rôles et assumer son statut de champion du top14 beaucoup moins

C'est quoi ce titre rugbyramesque? Le CO s'est vaillamment battu mais n'a jamais mené au score et a globalement été dominé. Donc pourquoi cette utilisation de "aurait-il dû"? À la limite, le CO aurait PU l'emporter en fin de match, mais à aucun moment la victoire ne lui était due. Le pire c'est que l'article en lui même ne sous-entend à aucun moment que le CO méritait la victoire.

@Team Viscères

Tout d'accord. Couac queue l'on pourrait interpréter différemment en ce sens : "Aurait dû gagner" (sous-entendu par exemple pour préserver ses chances pour la suite ou autre
Mais je ne crois pas que ce soit ce que voulait dire l'auteur.
J'ajouterais que l'auteur ne connait pas trop les règles de la typographie : les majuscules doivent être accentuées :" DÛ", selon l'Académie française et Le Lexique des règles typographiques de l'Imprimerie nationale qui précisent qu'en écriture majuscule les voyelles doivent être accentuées si elles le sont en écriture minuscule. Mais il semble hélas que ce soit une faute bien fréquente.

@lelinzhou

Tu es sérieux à donner des leçons de français avec ton "Couac queue" !? J'ai failli vomir en lisant ça.

@Jérémy Gracia

Zutre ! Je crois que le ministère en encore touché un bon, tu démarres très fort.

  • Ahma
    93205 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Quoique île en soie.

@lelinzhou

Ha ! Heureux Anglais pour qui l'accent ne les concernent que lorsque qu'ils commandent une bière en France. 🙂

  • Ahma
    93205 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

En fait beaucoup de gens sont sincèrement convaincus que les majuscules ne doivent pas être accentuées.

@Ahma

J'aime le travail bien fait et ayant tenu un blog par le passé, j'ai étudié les règles typographiques
Celle sur les majuscules accentuées est clairement définie par L'Académie française (sans majuscule comme on le voit trop souvent) :
http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#5_strong-em-accentuation-des-majuscules-em-strong
Pourquoi ne les applique-t-on pas systématiquement ? Quelques élément de réposes ici : http://www.deluxeavenue.com/typo_erreurs_cap.php

@lelinzhou

Il y avait des blogs sur le minitel?

@Team Viscères

Plutôt des blagues...

@Team Viscères

Beaucoup moins que de bugs.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
Jeux
News
Vidéos
News
News
News