AUDIO. Pro D2 - USAP. François Rivière : « Je ne suis pas sorti d'un mois et demi de coma pour me faire pourrir la gueule »
Pro D2 - USAP. François Rivière en a gros sur la patate.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Le président de l'USAP François Rivière répond sans langue de bois aux critiques sur le recrutement et la difficile saison en Pro D2 de Perpignan.
À deux journées de la fin de la saison régulière, Perpignan a toutes les cartes en main pour décrocher sa qualification en demi-finale de Pro D2. Pour déloger Colomiers de la 5e et dernière place qualificative, l'USAP doit faire le plein de points à domicile contre Aix-en-Provence ce week-end puis à Dax la semaine prochaine. Une tâche à la portée des Catalans puisqu'il s'agit des deux derniers du championnat. Néanmoins, la pression est importante tant chez les joueurs que du côté de la présidence où François Rivière doit faire face à de nombreuses critiques. Surtout après la défaite à Aurillac (19-6).

Le temps des Bisounours qui a suivi son grave accident semble révolu. "Je ne suis pas sorti d'un mois et demi de coma et alors que sur mon lit d'hôpital je signais des ordres de virement pour l'USAP pour me faire pourrir la gueule comme je me fais pourrir ces temps-ci", a lancé ce dernier sur les ondes de France Bleu Roussillon. François Rivière a la patate, mais il en aussi gros sur le cœur après avoir injecté plus de 6 millions de sa poche pour aider le club à retrouver l'élite tout en épongeant les dettes laissées par ces prédécesseurs depuis son arrivé en 2013-2014, l'année de la descente.

Crédit audio : France Bleu Roussillon

Face aux critiques quant au recrutement, à la prolongation de certains joueurs et au départ des cadres, ainsi qu'au fait que Peprignan soit toujours en Pro D2, il commente : "j'ai rappelé ce week-end à quelques supporters qu'avec le plan ambition on s'est donné quatre ans pour remonter, Pau a mis neuf ans ! On en est à la deuxième année et ça ne se fera pas d'un coup de baguette magique. J'ai envie d'être libre dans mes choix avec les coachs. J'ai besoin de guerriers dans cette équipe, capables de défendre le maillot." Des éléments qui permettront à l'USAP de retrouver l'élite dans un délai de deux ans maximum. "Si je n'y arrive pas dans les deux années qui viennent, je l'ai dit à un supporter, je rends les clefs du camion". Avant cela, il fera un premier bilan dans 15 jours, en cas d'échec, ou dans un mois si l'USAP remplit son objectif de la saison.AUDIO. Pro D2 - USAP. François Rivière : « Je ne suis pas sorti d'un mois et demi de coma pour me faire pourrir la gueule »VIDEO. Pro D2 - François Rivière annonce l'arrivée de Christian Lanta et évoque l'avenir de l'USAP

Retrouvez l'intégralité de ses déclarations sur le site de France Bleu Roussillon.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et comme a chaque fois, on retrouve des centaines de sélectionneurs ou de présidents dans les rues toujours meilleurs que ceux en poste

  • flogule
    11858 points
  • il y a 4 ans

Me souviens de la finale perdue en 98, une majorité de joueurs du cru sur le terrain (pas juste français, mais originaires de clubs du Roussillon). Le rugby a bien changé... Il faut faire avec.

  • Zejack
    16746 points
  • il y a 4 ans

Sur un autre site on peut lire une autre partie de l'ITW :
"Mais là on me dit "ah oui mais non président, il ne faut pas virer les Catalans, ah oui mais non il ne faut pas virer les titulaires de 2009, ah oui mais non il ne faut pas virer celui-là parce qu'il est sympa, lui parce qu'il est jeune". On fait ce qu'on peut en fonction des moyens qu'on a et maintenant le sujet est clair : ce doit être l'objectivité de la performance sportive"."

Pour un avis extérieur, difficile de lui donner tort...
C'est un peu le cas des toulousain qui réclament une prolongation de POITRENAUD pour services rendu. Ok mais il n'est plus aussi performant...

  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 4 ans

Salut les gars !

P'tite coquille dans le texte. Dernier paragraphe, c'est Peprignan au lieu de Perpignan ! 😉
Mon message peut être effacé ensuite !
Merci !


PS: Le retour de l'USAP en Top14 me ferait rêver *_*

C'est sur qu'on a vraiment l'impression d'un president implique a fond dans son club qui fait tout ce qu'il peut pour redresser son club mais la concurrence est rude et ca prend du temps de faire remonter un club (quand on y arrive).
Je ne supporte pas particulierement l'USAP mais ca m'a vraiment fait mal au coeur de voir ce club descendre et souhaite de tout coeur le revoir prochainement en Top 14. Il y a malheureusement beaucoup d'autres clubs "historiques" que j'aimerai revoir en Top 14 mais il n'y a pas assez de place pour tout le monde.
Courage et bonne chance a l'USAP et monsieur Riviere

On comprend facilement qu'il en ai gros sur la patate le gars...

Je suis supporter de l'USAP, et je trouve complètement idiot ces supporters qui se permettent de critiquer le président. Sans lui,on seraitni en Top 14,ni en Prod2,mais en fédérale a jouer contre Céret ou Prades.
Ces mêmes supporters qui veulent des catalans dans l'équipe,qui veulent remonter en top 14, qui veulent être champion, qui veulent garder Perez parce que cest une icone,etc etc...
Moi aussi j'aimerais voir plus de catalans dans l'equipe,mais quand des clubs de top 14 recrutent des all blacks,wallabies ou sudaf piqués aux hormones,on peut pas rivaliser seulement ou avec une majorité de joueurs catalans. Il faut recruter des pépites ou des stars c'est ça le rugby moderne.
Si vous voulez voir des catalans,aller en fédérale, arrêtés de critiquer Rivière, et n'attendez pas que l'USAP recommence a gagner pour revenir au stade !!

  • Tryphon
    33621 points
  • il y a 4 ans
@Lerugbycestlavie

Bravo t'as mise au point est excellente et tu as raison sur tout.
Sempré endavant

Derniers articles

Transferts
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Vidéos
Transferts
News
News
Transferts
News
News