Après une longue bataille contre la maladie, un joueur de Chaumont nous quitte
Franck Combueau, 28 ans, nous a quitté.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
C'est une triste nouvelle qui nous vient de l'ECAC Chaumont Rugby. Franck Combeau s'en est allé après une longue bataille contre sa maladie.

Il y a des jours où un club de rugby est le plus heureux et d'autres, où aucune petite joie ne peut combler les peines. A l'Ecac Chaumont Rugby, c'est la peine qui domine avec la disparition de Franck Combeau, 28 ans et centre du club. Franck se battait contre une tumeur au cerveau diagnostiquée il y a maintenant un an et enchaînait les allers-retours à l'hôpital entre chimiothérapie et traitements. Il a finalement succombé à la maladie dans la nuit de mercredi à jeudi. A Chaumont, club de Haute-Marne, Franck était un cadre du club sur et en dehors du terrain où il entraînait les jeunes. "Franck c'est avant tout un sourire. Un de ces sourires rares, réconfortants, source de réconfort. Comme on croise que quatre ou cinq fois dans sa vie. Il défiait le monde entier avec son sourire, et vivait chaque instant intensément avec passion. Franck c'etait un bonhomme", salue Ludovic Bessa, avec qui il faisait la paire au centre, "il y a des jours avec et des jours sans. Chez Franck c'était que des jours avec. Avec passion, avec envie, avec amour. Sur le terrain, comme en-dehors, il brillait par sa présence. C'était un mec rassurant et apaisant ! Il a combattu son adversaire jusqu'au bout, sans lâcher, avec force et honneur. A nous de l'honorer à partir d'aujourd'hui. Franck est à lui seul une leçon de courage, de force, d'abnégation et d'optimisme. C'est avec des gars comme Franck qu'on gravit des montagnes et se surpasse. Un grand cœur dans un grand homme".

Frank malgré son courage et son combat contre la maladie nous a quitté. Jeune, senior, éducateur et dirigeant, il était...

Publiée par Ecac Chaumont Rugby sur Vendredi 17 juillet 2020

Frank était l'un de ces rares joueurs que tu peux placer n'importe où sur la feuille de match, il apportait toujours quelque chose. C'était plutôt un joueur du 8 de devant au vu de son gabarit (1,95cm 95kg) lorsqu'il était jeune mais lors de ses années seniors c'est un joueur qui a beaucoup travaillé sa condition physique ce qui l'a amené à jouer derrière au poste de 3/4 centre. Meneur dans le jeu par ses exploits individuels mais aussi par sa capacité à faire jouer. Très adepte de la passe offload, c'était un joueur qui aimait le contact et faire jouer. Excellent technicien et complet que ce soit sur la passe et le jeu au pied. Il n'en restait pas moins un plaqueur redoutable en défense, ses adversaires s'en souviendront longtemps. Frank s'était donné sur le terrain mais aussi à côté en prenant la formation des jeunes joueurs et joueuses. L'Ecac perd un enfant du club mais il restera à tout jamais dans nos cœurs. - Jérôme Lutz, entraîneur.

Formé au poste de numéro 8, il a lentement évolué vers le centre du terrain grâce à sa technique ballon en main, comme le déclare son président Bruno Caille : "A 28 ans, Frank Combeau nous a quitté. Malgré son courage et sa combativité, son dernier adversaire, une tumeur au cerveau était trop fort et trop vicieux. Fidèle au club de l’Ecac Rugby Chaumont (PH) depuis les U15. Il avait été formé au poste de 8 et évoluait depuis les seniors en deuxième centre. Ces offloads et ses passes supersoniques enchanteaient. Ses plaquages ravageurs étaient craints. Un beau et bon joueur, avec et contre qui c’était un plaisir de jouer. Très attaché à ses couleurs il s’occupait depuis plusieurs années de la catégorie des U14. Au service de tous sa gentillesse et sa joie de vivre. Aujourd’hui l’Ecac Rugby Chaumont pleure un fils et un frère qui restera à jamais dans les cœurs. Toutes les pensées vont vers ses parents, ses sœurs et sa compagne"

La cérémonie pour un dernier au revoir aura lieu mardi 21 à 11h au Stade de rugby Daniel Louis à Chaumont.

Le Rugbynistère tient à témoigner tout son soutien et ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'à ses proches.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Pas gais les news, deux à la suite ! Quelle tristesse !

Courage à la famille.
Bien triste nouvelle.

Derniers articles

News
News
News
Amateur
Amateur
News
News
Amateur
Ecrit par vous !
Amateur
News