Après Aplon ou Kolbe, Madosh Tambwe sera-t-il la prochaine terreur sud-africaine du Top 14 ?
Attendu à Bordeaux l'an prochain, Tambwe est annoncé comme un véritable phénomène en Afrique du Sud.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Madosh Tambwe, 24 ans, vient de s'engager à l'UBB. Sud-Africain né en RDC, l'ailier a une histoire toute particulière, et des cannes complètement démoniaques.

Qu'ont en commun Kurt-Lee Arendse, Seabelo Senatla, Courtnall Skosan, Aphelele Fassi, Angelo Davies, Edwill Van der Merwe, S'busiso Nkosi ou Madosh Tambwe, après Makazole Mapimpi et Cheslin Kolbe ? Tous sont des ailiers sud-africains, approchent chacun du mur du son et sont tout simplement démoniaques à chaque fois qu'ils sont décalés dans leur couloir. Parmi ces speedsters, l'un des plus rapides n'est autre que Tambwe, annoncé à 10,61 sec au 100 mètres. Mais que sait-on de lui, au juste ? Entre nous, il faut être un spectateur averti des compétitions mêlant les équipes sud-africaines pour mettre un visage sur ce nom et savoir qu'il est l'un des plus grands prospects de la nation arc-en-ciel depuis des années, dans son profil. Aussi qu'il est ô combien dangereux dans le couloir des Bulls cette année, en URC, où il a déjà inscrit 4 essais et figure au premier rang des casseurs de plaquages, avec 42 défenseurs battus. 

Après Aplon et Kolbe, la pépite Kurt-Lee Arendse est prête à prendre la relève à toute vitesse [VIDEO]Après Aplon et Kolbe, la pépite Kurt-Lee Arendse est prête à prendre la relève à toute vitesse [VIDEO]

Madosh ? Voilà un garçon né sur les cendres de la 1ʳᵉ guerre du Congo, à l'époque où les rebelles chassaient le dictateur Mabutu d'un pays qu'il dirigeait d'une main de fer depuis plus de 35 ans. En juin 1997, un mois après sa naissance, les parents de Tambwe fuient vers l'Afrique du Sud pour y trouver davantage de sérénité et offrir un meilleur avenir à leur enfant. Là où son père a décroché un poste d'ingénieur, le natif de Kinshasa grandit à Johannesburg, a de quoi manger à sa faim et découvre rapidement le rugby, en même temps que l'athlétisme. Bien plus tard, lorsque sa carrière décolle en intra-muros, le principal intéressé se dira d'ailleurs "très reconnaissant d'avoir pu grandir dans un pareil environnement", "Joburg" n'étant pas Byzance, mais pas loin d'un eldorado à côté de la RDC.

C'est d'ailleurs là qu'il fait ses débuts chez les professionnels, lorsque les Lions lui offrent ses premières minutes en Super Rugby à seulement 20 ans, alors qu'il survole le championnat chez les jeunes. L'année suivante, il plante face aux Reds le triplé le plus rapide de l'histoire de la compétition, en seulement 13 minutes et compte aujourd'hui, après un passage chez les Sharks en suivant, 14 essais en 20 matchs du plus prestigieux championnat sudiste. Quand on vous dit que c'est un sacré finisseur... Il faut dire qu'au-delà de sa vitesse de pointe ahurissante et de ses grands compas (1m87 pour 92kg), Tambwe dispose également d'appuis déroutants, d'un raffut autoritaire et d'un physique très musculeux. Presque écorché, comme diraient certains adeptes des flocons d'avoine au petit-dej'. 

VIDEO. Madosh Tambwe place une accélération foudroyante et passe près d'envoyer Rhys Priestland à la retraiteVIDEO. Madosh Tambwe place une accélération foudroyante et passe près d'envoyer Rhys Priestland à la retraite

Tout ce qui lui permet d'être l'atout offensif numéro 1 des Bulls de Pretoria cette année, franchise pourtant bien équipée derrière. Résultat, si l'ancien du Parktown Boys High School n'a jamais été testé avec les Springboks, c'est qu'au-delà d'une concurrence démentielle, il n'a jamais obtenu de passeport sud-africain. Sans quoi on l'aurait probablement aperçu sous la tunique green and gold à l'occasion et ses futurs choix de carrière auraient certainement été différents. Las, la flèche du Loftus Versfeld, pourtant engagée jusqu'en 2023, va rejoindre l'UBB dès la saison prochaine. En Top 14, il tentera de marcher dans les pas d'autres speedsters dont Kolbe, bien sûr, mais aussi du Rochelais Raymond Rhule, dont il est la version 2.0. Tout en n'oubliant pas de remplacer un autre phénomène du côté de Chaban, en la personne de Ben Lam (1m94 pour 109kg), en partance pour Montpellier. Dans un profil différent, donc, mais toujours aussi (et même plus) rapide...

Transferts. Top 14. L'UBB recrute un supersonique ailier des BullsTransferts. Top 14. L'UBB recrute un supersonique ailier des Bulls

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Va falloir renforcer les structures des tribunes de tous les stades avec tous ces ailiers supersoniques !!!!

est le fait qu'il n'ait pas de passeport sud-africain la veritable raison qu'il ne joue pas pour les Bocks?
il est resident depuis un paquet d'années, il est donc eligible a jouer pour l'AfS d'après les règles de WR. est ce que l'AfS exige que les Bocks aient tous la nationalité sudaf? ou est-il moins bon que les autres ailiers supersoniques dont le pays regorge?

  • dusqual
    35001 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

t'inquiète pas que s'ils avaient eu besoin de lui, ils auraient fait le nécessaire. mais bon comme ils ont l'embarras du choix, ils doivent pas trop se poser la question...
après quand t'as un mec comme mapimpi qui doit marquer en moyenne un essai par match ou pas loin, oui il est moins bon, c'est sur, il en met deux fois moins.
et puis mapimpi et kolbe, c'est des mecs expérimentés et polyvalents.

@dusqual

c'était le sens de ma question!

Dommage d illustrer ce joueur sur une photo où , très probablement, un en avant sanctionnera l action.

  • dusqual
    35001 points
  • il y a 1 mois
@Passovale

c'est le problème d'aller plus vite que le ballon...
l'avantage c'est de jamais faire d'en avant...

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos