Après 14 ans en Top 14, Brock James dit au revoir à la France
Libby, sa femme, est fière de son mari.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'emblématique ouvreur de Clermont dit au revoir à la France. Il rejoindra la Nouvelle-Zélande avec sa famille avant un possible retour dans l'Hexagone.

Brock James, véritable monument du rugby français, décide de raccrocher les crampons après 14 saisons dans l'Hexagone. L'ouvreur australien de 38 ans se dirige vers l'hémisphère sud afin de jouir de sa retraite tant méritée. En chiffres, Brock James a inscrit pas moins de 2 485 points avec Clermont où il a passé 10 ans et 286 matchs. Il avait ensuite migré vers Bordeaux-Bègles en 2016 pour terminer cette saison prématurément à La Rochelle.

Mais l'histoire d'amour entre la France et Brock n'est pas terminée. Son épouse, Libby, a annoncé dans un long post Instagram qu'ils auraient aimé rester en France pour poursuivre le nouveau rêve de son mari : devenir entraîneur, et pourquoi pas à l'ASM ? l'instant présent, il n'y a pas de place de coach disponible." Le message de sa femme est rempli d'amour et d'admiration pour ce que l'Australien a fait durant toutes ces années : 

Brock, ce n'est pas la manière dont tu avais imaginé finir ta carrière de rugby en France mais quelle grande réussite cela a été et n'importe qui t'ayant vu, ayant joué avec ou contre toi, sera d'accord avec ça ! Nous avons emménagé en France il y a quinze ans. Avec un contrat d'un an. Je n'oublierai jamais notre arrivée à Clermont-Ferrand, nous demandant où est la plage. (...) Ça n'a pas été une croisière tranquille et ce n'est pas facile de vivre loin de ceux que l'on aime mais nous l'avons fait.C'est avec le cœur lourd que nous refermons ce chapitre de nos vies mais nous sommes très excités à l'idée de revenir en Nouvelle-Zélande, proche des nôtres.» Un au revoir mais pas un adieu. «Nous avons des passeports français et la citoyenneté. Ça veut dire que l'on peut revenir quand l'on veut. Tout ça grâce à tes efforts et à ton travail. (...) Je suis convaincu qu'un jour, nous serons de retour (qui sait, peut-être comme entraîneur en chef de l'ASM)"

 

Voir cette publication sur Instagram

Where do I begin... Brock - It’s not the way you’d have imagined finishing your French rugby career but what a huge success it’s been and anyone that has watched you, played with you and played against you would agree! You my love - are a LEGEND I get very emotional writing this... we moved to France nearly 15 years ago - for a one year contract. I’ll never forget arriving in Clermont Ferrand thinking where is the beach ... We have had 2 beautiful French babies and we’ve been lucky to travel around Europe and have made the most amazing friends that we can call family. It hasn’t all been smooth sailing and it’s not easy living away from loved ones but we did it! We have spent half our lives here and can say all 4 of us are fluent in French (mine does get better with wine) oui oui! We have French passports and citizenship 🇫🇷 meaning we can come back when ever we want - all credit to your hard work. It’s with a very heavy heart to say our French chapters are coming to an end we are super excited to be moving back to NZ, close to our family! We would love to stay in France, but right now there are no coaching roles available. With everything going on in the world I can’t throw Brock the farewell party he deserves but we do hope to see some of you before we leave. Its unlikely he’ll get the chance to play out his final game on French soil with all games on hold. We are here until the end of summer.... thanks for being apart of our journey and to those who have been a part of our lives here in France Brock (my rock) there’s big things coming your way and I’m so proud of you and what you’ve achieved for our family in your no. 10 jersey - on and off the field. I do believe that one day we will be back (who knows maybe head coach at ASM) ❤️😊 MERCI, tears are flowing

Une publication partagée par Libby James (@libbymjames) le

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Dire que ce mec est arrivé sans que l'on sache son Nom de son Prénom... Son premier match amical à Issoire et on voyait déjà sur ce match sa vista... on connait la suite! Merci Mr James

Avec le COVID il ne trouve pas de poste ce qui n'a rien d'étonnant actuellement !
Espérons que nous aurons l'occasion de le revoir dans notre championnat, d'ici cet été qui sait, les choses ont le temps de changer encore ! les appels du pied de Mme ne seront pas passés inaperçus j'en suis sur !
Dans tous les cas, j'adore ce joueur qui est toujours resté bon joueur, humble et courtois ! de belles valeurs !

un creve coeur de le voir partir

j'ai des souvenirs emouvants de finales Stade Toulousain - Clermont avec lui ...

ca sera plus jamais comme avant


(humour a part, c'etait quand meme un super joueur, j'espere qu'il saura revenir en tant qu'entraineur)

  • taist
    1346 points
  • il y a 3 mois

quel dommage, un joueur comme lui a toute sa place dans un club français comme entraineur ou autre, on sent bien qu'il quitte la France en en ayant gros sur le cœur de le faire, j'espère qu'un club sera un peu plus intelligent que les autres saura faire une bonne pioche avec lui.
merci à lui pour ce qu'il a apporté au rugby français.

Dommage de voir des joueurs comme lui ne pas pouvoir sortir pas la grande porte 🙁

Chapeau l'artiste et bon retour en NZ !

Brock. My name is Brock. James Brock…

  • Tchou63
    1616 points
  • il y a 3 mois

Nous n'aurions jamais dû le laisser partir, mais bon sa femme voulait voir la mer.....
Que de souvenirs (bons ou moins bons) avec ce joueur à l'ouverture.
Tout le monde se souvient de son drop en demi-finale contre le RCT à St Etienne, c'est la première fois que je voyais un coup de pied partir aussi mal pour finir aussi bien !!
Je me souviens aussi de ce quart de Hcup au Leinster ou il a raté tous ses coups de pieds....
Je lui souhaite le meilleur et espère qu'il fera bien ses gammes d'entraineur dans l'hémisphère sud avant de revenir comme "head coach" à l'ASM un jour.

  • ced
    100128 points
  • il y a 3 mois
@Tchou63

elle voulait voir la mer, le soleil, des gens, des restaurants, aller au cinéma, faire du shopping, tout ça quoi

  • Tchou63
    1616 points
  • il y a 3 mois
@ced

A part la mer, on a tout le reste. Mais c'est à n'en pas douter du second degré.

  • ced
    100128 points
  • il y a 3 mois
@Tchou63

voir du 3e mais je sais que les Auvergnats à défaut d'avoir le reste ont de l'humour

@ced

C'est pour ça qu'il est pas allé à Perpignan...!

  • ced
    100128 points
  • il y a 3 mois
@ricil13

nous on a pas besoin d'un buteur, depuis qu'on a tout appris à Dan Carter on peut se permettre de jouer sans

C'était un quasi inconnu quand Cotter l'a fait venir à l'ASM, 2ème, voir 3ème choix dans sa franchise australienne, il ne courrait pas très vite, il n'était pas un super défenseur et pour couronner le tout il était incapable de gérer la pression des grands matchs. Pas étonnant qu'il soit resté aussi longtemps chez les Jaunards et qu'il soit une des idoles du Michelin.

Je précise que ce post est à lire au second degré 😉

Bonne chance pour la suite à Brock James et bon confinement à tous les Jaunards (vieille gloire si tu viens par ici) et à la saison prochaine pour le 101ème derby 🏴🏳️🇺🇦🍻

  • jlr974
    9791 points
  • il y a 3 mois

Aprèe l'ASM , il est allé 2 ans à La Rochelle , puis ensuite 1 an à Bordeaux , pour revenir cette année à La Rochelle .

@jlr974

Merci Jean-Michel Wikipedia

  • cahues
    120101 points
  • il y a 3 mois

Il aura marqué l'histoire de l'ASM . Respect Brock !

  • Basco
    3586 points
  • il y a 3 mois

Bon retour dans ton pays de naissance, #Brock, et à bientôt dans ton pays d'adoption ! Best wishes for you and your family.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News