Analyse. Comment la défense de Francis Saili a déstabilisé l'UBB ?
Francis Saili est l'une des pierres angulaires du Biarritz Olympique.
Francis Saili a réalisé une partie stratosphérique face à l'UBB. Précieux en attaque, il s'est surtout montré intraitable en défense avec des innombrables montées en pointe qui ont perturbé les Bordelais.

Contre l'UBB, Francis Saili a une nouvelle fois fait étalage de toute sa classe. Si c'était encore à prouver, le trois-quarts centre néo-zélandais du Biarritz Olympique s'est affirmé comme l'un des leaders du Biarritz Olympique depuis la saison dernière. Et à vrai dire, qui pouvait réellement en douter venant de la part d'un ancien All Black. Déjà stratosphérique l'an passé en Pro D2, Saili est parti sur les mêmes bases cette saison à l'étage supérieur. S'il a toujours fait preuve d'une capacité au-dessus de la moyenne sur le plan offensif, c'est défensivement, que Saili a principalement marqué les esprits au cours de cette première journée. Ultra agressif, distribuant des plaquages dévastateurs aux quatre coins du terrain comme ceux sur Jalibert, ou Uberti, il semble être devenu, l'un si ce n'est le patron de la défense du BOPB. Capable de lire les attaques adverses, ce sont surtout ses montées en pointe qui ont marquées, presque toujours parfaites malgré le risque que cela engendre, coupant les extérieurs et déstabilisant à maintes reprises le jeu d'attaque bordelo-béglais. Analyse de ces dernières et retour sur sa performance défensive majuscule face aux Bordelais. 

L'image la plus marquante de cette première période restera ce tampon magistral infligé par le néo-zélandais, sur Matthieu Jalibert emmenant ensuite une échauffourée. Mais certains ont été bien plus décisifs. Si on y regarde de plus près, on voit que sur plusieurs actions, Matthieu Jalibert optait pour des sautées lors des seconds temps de jeu. Saili ayant très bien compris cela, est plusieurs fois sorti de la ligne défensive pour effectuer des montées en pointe. On en compte trois avant l'essai de Brett Herron. Dont celle-ci, à la 20ème minute, où Saili passe d'ailleurs tout près d'une interception.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Peut-on aussi dire que Jalibert, en tant que "patron" des lignes arrières de l'UBB n'a pas su corriger le tir face aux montées en pointe de Saili..??

  • etutabe
    19614 points
  • il y a 2 semaines
@pascalbulroland

en fait il n'a pas su répondre à l'assaillant et donc a manqué de saillie

Derniers articles

News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
Sponsorisé News
Transferts
News