TRANSFERTS. Quels All Blacks pourraient débarquer en France prochainement ?
Comme Laumape, ces All Blacks pourraient rejoindre l'Europe.
Ce lundi 10 mai, Ngani Laumape a été annoncé au Stade Français. Quels autres All Blacks pourraient venir en France prochainement ?

Souvent synonyme de préretraite dorée, l’Europe et plus particulièrement la France font office de destination de choix pour les stars du Pacifique. La principale raison de cette dynamique étant la formule des contrats professionnels en Nouvelle-Zélande. Chez les All Blacks, ces derniers sont directement signés auprès de la fédération, la New Zealand Rugby Union (NZRU). Par conséquent, si vous êtes sous contrat avec la NZR, il vous est presque impossible de jouer dans un autre pays. À l’exception d’une pige au Japon. En effet, l’archipel nippon possède peu de décalage horaire avec le pays du long nuage blanc et un championnat professionnel au calendrier similaire au Super Rugby. Des conditions éloignées de celles observables en Europe.Une panthère chez les Roses : Ngani Laumape va-t-il s'imposer en TOP 14 ?Une panthère chez les Roses : Ngani Laumape va-t-il s'imposer en TOP 14 ?À l’approche de la Coupe du Monde 2023, certaines pépites néo-zélandaises vont devoir faire un choix, rester ou partir de leur pays. Petit tour d’horizon des meilleures arrivées pouvant avoir lieu d'ici aux prochaines saisons.

Celui que beaucoup considérait comme le meilleur finisseur de la planète rugby n’est plus autant en état de grâce. Bien qu’il compte d'impressionnantes statistiques à l’internationale, 26 essais en 34 matchs avec les All Blacks, il n’a été titularisé qu’à une reprise durant l’année 2020. La raison ? Peut-être son changement de poste. Redoutable à l’aile, il a pourtant glissé au centre avec sa franchise des Auckland Blues. Un rôle qu’il n’occupe pas en sélection. Le vivier étant riche, la concurrence est redoutable pour avoir numéro 13 chez les All Blacks, preuve en est le départ de Laumape au Stade Français. Ainsi Rieko Ioane se retrouve perdu entre l’aile et le centre, sans réussir à définitivement s’imposer quelque part. Le joueur doit donc faire son constat. À seulement 24 ans et avec un contrat qui court jusqu’en 2022, doit-il prolonger et tenter à tout prix de reprendre son rôle de titulaire en sélection ou peut-il se relancer en Europe ? Le journaliste de Rugby Pass Ben Smith disait par ailleurs en 2019 : "Ioane se trouve à un carrefour de sa carrière en Nouvelle-Zélande". Une situation qui ne semble pas avoir beaucoup évolué.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Erwan Harzic
Erwan Harzic
Cet article est rédigé par Erwan Harzic, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • etutabe
    17191 points
  • il y a 1 mois

Ioane a joué tous les matchs (8) de Super Rugby Aotearoa en 2021 comme n°13 et a marqué 2 essais. Il a été à chaque fois titulaire et est resté sur le terrain 78 min en moyenne (source AllRugby). De ce que j'ai pu voir des matchs, il n'a pas été transcendant mais plutôt moyen. Se relancer comme ailier en Europe avec la CDM dans 2 ans ? Pari risqué.
Moody a joué 6 matchs dont 5 comme titulaire avec une moyenne de 46 min. Il n'était pas sur la feuille pour la finale (peut-être blessé ?). Plus vieux pilar des Crusaders, les petits jeunes (25 ans de moyenne) commencent sérieusement à l'évincer.
McKenzie ? C'est l'énigme. Epoustouflant sur les premiers matchs et curieusement plus fébrile lors de la finale. Des stats impressionnantes : 8 matchs (7 en 15 et 1 en 10), 4 essais, 13.9 points de moyenne. Mais pas dans les petits papiers de Foster (qui lui-même n'est pas dans les petits papiers des NZ). Est-ce que les Barrett sont au dessus ? Pas pour moi au poste d'arrière mais je n'ai pas un parcours rugbystique suffisamment étoffé pour que mon avis vaille plus que ce qu'il n'est...
Par contre en 10, Mo'Unga me paraît largement au dessus (9 matchs, 2 essais, 11.6 points de moyenne) dans l'animation. Avec Barrett B comme doublure ?

  • resp
    409 points
  • il y a 1 mois

Merci à @Erwan Harzic pour ces informations et son analyse.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News