A 35 ans, la terreur des rucks François Louw dit stop
François Louw, champion du monde en 2019 avec l'Afrique du Sud.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le troisième ligne sud-africain François Louw a fait part ce samedi de sa décision de raccrocher les crampons.

François Louw aura été l'homme d'un seul club en Europe. Débarqué à Bath en 2011 en provenance des Stormers où il avait joué cinq saisons, il a toujours été fidèle au club anglais. Pas de pige au Japon au programme pour le troisième ligne sud-africain. À 35 ans, le champion du monde 2019 au Japon a décidé de raccrocher les crampons. "Aujourd'hui marque mon dernier jour en tant que joueur de rugby professionnel. Pas de chant du cygne ou d'adieu de conte de fées mais ce n'est pas ce dont je me souviendrai."

Louw, c'est pas moins de trois Coupes du monde à son palmarès, soit 17 matchs. Mais la statistique qui en dit long sur le jour, ce sont ses titularisations. Toutes compétitions confondues, il a débuté 224 fois sur 239 matchs joués, dont 24 de Champions Cup (22 titularisations). Un joueur puissant et connu pour son activité dans les rucks, mais aussi mobile capable de marquer des essais (31). Il avait déjà annoncé la fin de carrière internationale après le titre mondial glané au Japon en novembre.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • cahues
    123198 points
  • il y a 3 mois

C’était le Sud-africain qu'il fallait à Montpellier. Un sacré guerrier.

@cahues

c'est le sudaf qu'il faut dans n'importe quelle équipe

Alors celui-là, il aura vraiment pesé en défense !
Il me faisait penser à un mix entre Steffon Armitage dans les rucks et Philippe Benetton au contact. Une sacrée force de la nature.
Bon repos guerrier !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News