6 NATIONS. L'Écosse va-t-elle récupérer ce cadre irlandais durant le Tournoi ?
John Cooney pourrait donc disputer le Tournoi des 6 Nations 2023.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Comme elle l'a déjà fait avec Dempsey ou McConnochie, l'Ecosse n'hésite pas à aller chercher des garçons déjà capés pour d'autres pays.

Connaissez-vous John Cooney ? Ce demi de mêlée de 32 ans né à Dublin et justement capé 11 fois avec l'Irlande, véritable maître à jouer de l'Ulster. Révélé sur le tard, Cooney fait véritablement parler de lui lors de la saison 2019/2020 où il plante 10 essais, près de 170 points et marche sur l'eau avec sa province. Si bien qu'Andy Farrell fait de nouveau appel à lui pour le Tournoi 2020, pour suppléer Conor Murray en cours de match. Sauf que depuis, Jamison Gibson-Park s'est installé, Craig Casey s'est révélé et Cooney n'a peut-être jamais retrouvé le niveau qui était cette saison-là. 

ANALYSE. Comment Jamison Gibson-Park a relégué Murray sur le banc et métamorphosé le jeu irlandaisANALYSE. Comment Jamison Gibson-Park a relégué Murray sur le banc et métamorphosé le jeu irlandais

Résultat, il n'a plus été appelé en sélection depuis le 23 février 2020. Et ? Si l'on vous sort cette statistique d'un coup d'un seul, vous nous voyez certainement venir... Né d'un père écossais, Cooney sera en effet sélectionnable avec les Scots d'ici 1 mois, selon les nouvelles règles d'éligiblité de World Rugby. Sera-t-il pour autant appelé par Greg Townsend ? Ce dernier semble en tous cas très intéressé par le profil de l'Ulsterman... "J'en ai parlé à John lorsque le changement de règle a été prononcé, a révélé le sélectionneur de l'Écosse ce lundi en conférence de presse. Il m'a fait savoir qu'il envisagerait de jouer pour nous. Une grande partie de sa famille vit en Écosse. Nous verrons au moment où il sera sélectionnable si nous estimons qu'il est judicieux de le faire intégrer le groupe, en fonction des performances de nos demis de mêlée. Il faudra qu'il se familiarise avec la façon dont nous jouons. Ce sera un défi pour lui d'arriver en cours de compétition, mais c'est formidable de savoir qu'il a envie de s'impliquer avec nous. Cela ajoute de la profondeur au poste de demi de mêlée."

Champions Cup - John Cooney, l'homme en forme pour l'Ulster...et l'Irlande ?Champions Cup - John Cooney, l'homme en forme pour l'Ulster...et l'Irlande ?

Il est vrai que l'Ecosse peine à se trouver un remplaçant digne de ce nom à la mêlée derrière l'expérimenté Ali Price. C'est ainsi qu'elle pourrait donc aller voir ailleurs pour renforcer le poste. Comme elle n'avait pas hésité à le faire en novembre dernier en 3ème ligne avec Jack Dempsey, lui qui disputa par exemple la dernière coupe du monde avec l'Australie...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Encore un article qui évite soigneusement de parler du principal sujet du jour et même de l'année (et de celles à venir), puisqu'il concerne l'avenir du rugby français: the référendum!

  • AKA
    61856 points
  • il y a 4 jours
@lebonbernieCGunther

Pourrait on comparer à la Правда ou au Granma? 😁
En ce qui concerne notre affaire certains affichent leur choix ça change:
https://www.rugbyrama.fr/2023/01/23/faits-divers-lasm-sort-de-sa-neutralite-et-votera-non-au-referendum-de-la-ffr-10945744.php

@AKA

A la décharge du Nistère, ils n'ont pas le même armement rédactionnel que les grands médias. Et peut-être ont-ils choisi de rester neutres, donc éloignés de tout ce bordel, mais la neutralité n'empêche pas d'aborder le sujet...

  • AKA
    61856 points
  • il y a 4 jours
@lebonbernieCGunther

Tout à fait, je n’ ai jamais demandé à ce qu’ils prennent parti; de plus cela nous éviterai de mettre tous ces hors sujets

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News