6 NATIONS. IRLANDE. Le casque rouge Josh Van der Flier est-il le numéro 7 ultime ?
Josh Van der Flier a été élu meilleur joueur du monde en 2022.
Le flanker aux 46 capes avec l'Irlande Josh Van der Flier a été désigné meilleur joueur de la planète. Samedi, le 15 de France devra lui livrer une rude bataille.

18 plaquages, 11 courses... cet Irlandais a brillé le week-end dernier dans le 6 Nations, et ce n’est pas celui que vous croyez18 plaquages, 11 courses... cet Irlandais a brillé le week-end dernier dans le 6 Nations, et ce n’est pas celui que vous croyezC'est donc samedi que le XV de France ira défier celui du Trèfle dans son antre de l'Aviva Stadium. Une ambiance hostile, une météo annoncée capricieuse et un antre dans lequel les Irish n'ont plus perdu depuis 12 matchs : voilà où les Bleus mettront les pieds. Et tomberont sur de sacrés clients, ceux-là mêmes qui forment actuellement la première nation mondiale. Mardi, nous vous parlions de Caelan Doris, le solide numéro 8 des Verts. Aujourd'hui, place à celui qui n'a jamais pris autant d'importance dans le jeu irlandais. Ni même jamais autant pesé dans le rugby international puisqu'il n'est autre que celui qui a succédé à Antoine Dupont en tant que meilleur joueur du monde. Là, vous aurez certainement reconnu Josh Van der Flier, "le casque bleu" des Irlandais.

Cette année (en 2022) j'ai demandé à porter le ballon un peu plus dans les moments clé. (...) Ces deux dernières saisons, j’ai essayé de développer mon jeu, avec plus d’impact. Et apparemment, les choses se sont plutôt bien passées pour moi.

Avec son casque rouge toujours vissé sur le crâne, ses bras de maçon et sa vraie "gueule", impossible de passer à côté du gamin de Wicklow. Encore moins lorsque vous l'observez durant 80 minutes. Sur le pré, Van der Flier découpe tant qu'il ferait passer un boucher pour un petit joueur. Pourri tant les libérations de balle adverse qu'on en viendrait presque à le traiter de "poison". Jette son corps avec tant de dévotion sur la ligne de front qu'on en aurait presque peur pour sa santé. D'ailleurs, à l'instar d'un David Pocock il y a quelques saisons où d'un Grégory Alldritt aujourd'hui, "VDF" ne sort jamais d'un match sans le visage marqué. Mais lui s'en moque. Il plaque, gratte, marque (encore 9 essais en 13 matchs cette saison) et c'est pour cela qu'il est élu homme du match 3 fois sur 4 avec le Leinster comme avec l'équipe d'Irlande. Encore le week-end dernier face au Pays de Galles.

RÉSUMÉ. VIDÉO. La France est prévenue, l’Irlande domine facilement le Pays de Galles en ouverture du 6 NationsRÉSUMÉ. VIDÉO. La France est prévenue, l’Irlande domine facilement le Pays de Galles en ouverture du 6 NationsToujours dans les bons coups et avec un abattage plus colossal encore que celui d'un bucheron canadien, sa progression sur les 3 dernières années n'a probablement pas d'équivalent sur la scène internationale. Jusqu'à se poser une question : Josh Van der Flier est-il le numéro 7 ultime ? À l'heure actuelle, malgré les "workrates" des Tom Curry, Michael Hooper ou Charles Ollivon, personne ne semble avoir une palette aussi complète que le garçon aux origines néerlandaises. Heinrich Brussow, Sam Warburton ou ce même Pocock étaient-ils supérieurs au Leinsterman aujourd'hui, durant leur plus belle époque ? Probablement dans le jeu au sol, mais ils n'avaient pas, selon nous, son efficacité dans le jeu courant. Voilà pour les profils les plus proches de celui de VDF. Là, on omettra volontairement d'évoquer les noms de Thierry Dusautoir ou de Richie McCaw, tant le temps a bâti leur légende et surtout, tant ils étaient les rois du travail de l'ombre. Chose que l'Irlandais n'est plus seulement. Reste qu'en 2023, il est sans nul doute le 3ème ligne aile ultime. N'oubliez pas qu'Ardie Savea évolue désormais exclusivement numéro 8...

Et aussi :

CHAMPIONS CUP. Josh Van der Flier, ce 3ème ligne de l'ombre devenu meilleur numéro 7 du mondeCHAMPIONS CUP. Josh Van der Flier, ce 3ème ligne de l'ombre devenu meilleur numéro 7 du monde

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • NeST
    13095 points
  • il y a 1 an

Outre le côté technique et la vision du jeu, ce qui est déjà énorme, ce joueur possède également une dimension au athlétique qui lui permet de se replacer encore et encore et de maintenir ce rythme durant 80mn.

C'est assez bluffant, mais je me demande combien de temps il peut tenir à ce niveau. Heureusement qu'il ne joue pas en top14, il a le temps de se reposer 😉

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News