18 plaquages, 11 courses... cet Irlandais a brillé le week-end dernier dans le 6 Nations, et ce n’est pas celui que vous croyez
Les Français devront serrer de près ce Caelan Doris.
Le numéro 8 de l'Irlande Caelan Doris a rendu une copie XXL la semaine dernière face aux Gallois dans le 6 Nations. Ne sous-estimez pas ce garçon méconnu du grand public !

Il est l’élément amovible d’une 3ème ligne qui, sur la scène internationale, fait aujourd’hui peur a tout le monde. Tantôt numéro 6 lorsqu’il est associé à Jack Conan, tantôt numéro 8 lorsqu’il est entouré par Peter O’Mahony, Caelan Doris joue - quoi qu’il en soit - toujours avec la même intensité. Avec la même efficacité, aussi. Troisième ligne surpuissant, le joueur du Leinster aime par dessus tout combiner afin d’arriver lancé plein fer sur la défense adverse et, le plus souvent, la faire exploser.

6 NATIONS. Quelle composition pour le 15 de France face à l'Irlande ? À vos votes !6 NATIONS. Quelle composition pour le 15 de France face à l'Irlande ? À vos votes !Car qu’on se le dise, Doris est aujourd’hui le point d’ancrage préféré des Irish et le garçon qui les fait le plus avancer. Dense, athlétique (1m93 pour 110kg) et extrêmement véloce pour le poste, le Leinsterman se mêle depuis plus d’un an maintenant à la bataille pour le titre officieux de meilleur numéro 8 de la planète, aux côtés des Ardie Savea ou Greg Alldritt. Alldritt, un garçon qu’il retrouvera justement ce samedi à Dublin pour un choc qui sent la poudre. Si tout le monde connaît les aptitudes du Français, regardez plutôt les statistiques de l’Irlandais la semaine passée face aux Gallois : 18 plaquages, 11 courses ballon en main et près de 60m parcourus, pour 1 essai marqué. Des chiffres qui font mal à la tête, rien qu’à les observer.

RÉSUMÉ. VIDÉO. La France est prévenue, l’Irlande domine facilement le Pays de Galles en ouverture du 6 NationsRÉSUMÉ. VIDÉO. La France est prévenue, l’Irlande domine facilement le Pays de Galles en ouverture du 6 Nations

De fait, samedi, l’un des enjeux pour la 3ème ligne tricolore sera de l’empêcher d’avoir le même rayonnement. De le dominer physiquement lui, mais également ses compères du pack, si robustes, nous y reviendrons dans la semaine. Lorsque Doris et Van der Flier n'avancent plus, reculent en défense et n'ont pas le temps de mettre les mains dans les rucks, croyez bien que cette équipe d'Irlande n'est plus ce qu'elle est habituellement. D'autant plus en sachant que le très vif Jamison Gibson-Park ne sera cette fois pas là pour remettre en permanence de la vitesse autour des rucks, et donc remettre les siens dans l'avancée. Messieurs les Français, vous savez ce qu'il vous reste à faire... Coupez-moi les jambes de ce grand brun ! 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Alors que bcp s'emballe je me demande si
actuellement l'Italie n'est pas meilleur que le Pays de Galles...
Donc attendons le prochain match avant d'être dithyrambique sur l'Irlande.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News