CHAMPIONS CUP. Josh Van der Flier, ce 3ème ligne de l'ombre devenu meilleur numéro 7 du monde
Un sacré guerrier ce Josh Van der Flier. Mais pas que !

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

S'il a franchit incontestablement un cap depuis 2 ans, "VDF" évolue sur une autre planète cette saison. Les yeux dans les yeux avec Hooper, et les autres...

Casque à pointe rouge en avant, buste droit, on l'a vu débouler comme un dératé sur la défense toulousaine. Observé découper à tour de bras, aussi, ralentir les sorties de balle et gratter les ballons à cette attaque rouge et noire si contrariée par - entre autres - ses coups de force qu'elle en devint, tout d'un coup, somme toute banale. Lui ? Dans les troupes du Leinster, vous aurez certainement reconnu Josh Van der Flier, l'infatigable numéro 7 de cette équipe toujours dans les bons coups. Ce gars de Wicklow, ville côtière et réputée pour ses paysages intemporels, n'est pourtant pas du genre à faire de vagues. Malgré sa "gueule" et son nom évocateur, VDF ne cherche pas la lumière, au contraire. De ce qu'il s'en dit, il ne décoche jamais un mot plus haut de l'autre, est toujours à l'écoute des autres... Bref, c'est le parfait coéquipier.

RUGBY. 6 Nations. Josh Van der Flier, le flanker du Leinster désormais à la table des grandsRUGBY. 6 NATIONS. JOSH VAN DER FLIER, LE FLANKER DU LEINSTER DÉSORMAIS À LA TABLE DES GRANDS

Reste que ses performances XXL font le travail à sa place. Comme d'autres taiseux, presque timide, il lui fallait peut-être un petit coup de pouce pour qu'il ose s'affirmer et franchir un cap. Qu'il en fasse peut-être un peu plus que d'autres, aussi, pour enfin obtenir la reconnaissance qu'il méritait. Là, ce petit-fils d'immigrés néerlandais n'en reste pas moins l'un des 3èmes lignes les plus sous-côtés de la scène internationale. Mais, fort de quelques conseils lus dans le livre de Richie McCaw consacré sur le poste et d'une prise de conscience personnelle, Van der Flier s'est affirmé, sollicitant aussi plus de responsabilités : "cette année, j'ai demandé à porter le ballon un peu plus dans les moments clé. (...) Ces deux dernières saisons, j’ai essayé de développer mon jeu, avec plus d’impact. Et apparemment, les choses se sont plutôt bien passées pour moi."

Et comment ! Depuis le Mondial 2019, Van der Flier est un autre homme. Un homme marié, déjà, et heureux, qui comme François Cros a mis du temps a faire figure d'indispensable mais qui, aujourd'hui, est l'un des premiers noms couchés sur une feuille de match par ses coachs. En témoigne sa nomination au titre de meilleur joueur du dernier 6 Nations cette année, mais aussi de Champions Cup. Ou encore ses 11 essais inscrits cette saison en 21 matchs, club et sélection confondus. Une arme de plus à son compte qu'il n'avait pas par le passé. Car si VDF a toujours été catalogué à ce rôle de "sacré soldat", comme le dit si bien Dimitri Yachvili, il constitue aujourd'hui le parfait liant avec ses 3/4. Ultra-mobile, doté d'un cardio à toute épreuve, son essai face à Toulouse, premier au relai d'une percée de Sexton, en est le parfait exemple.

La semaine précédente, en quart de finale face à Leicester, c'est tout en puissance qu'il emportait deux Tigers sur une combinaison après maul à 5 mètres de la ligne. Mais n'en doutez pas : si sa palette offensive a beaucoup évolué ces dernières saisons, il n'en reste pas moins l'un des tous meilleurs sur les fameuses zones de contest, et toutes les autres de l'ombre. Meilleur que jamais, même dans ce qui a toujours été son point fort, grâce notamment à une présence physique démentielle (il tourne à 106kg aujourd'hui, contre 98kg lors de ses débuts internationaux). Dans son profil de "chien poubelle" à la Curry, Underhill ou Hooper, il impressionne. C'est d'ailleurs lui le meilleur plaqueur de cette campagne européenne, avec 89 plaquages réussis. Pourtant vous l'aurez remarqué, le Leinster est une équipe qui aime avoir énormément le ballon...

CHAMPIONS CUP. ANALYSE. Rapidité d’exécution, cellules de 3 mobiles.. Comment le Leinster concasse-t-il ses adversaires ?CHAMPIONS CUP. ANALYSE. RAPIDITÉ D’EXÉCUTION, CELLULES DE 3 MOBILES.. COMMENT LE LEINSTER CONCASSE-T-IL SES ADVERSAIRES ?

Reste qu'outre une présence familière chez les Boys in Blue (plus de 110 matchs) et 40 capes avec l'Irlande, Van der Flier va étonnamment disputer, samedi, sa première finale de coupe d'Europe, à 29 ans. En 2018 et 2019, il n'y avait pas eu de fin d'aventure faute de blessure. Il y a donc fort à parier que le "Dutsch" ne laisse pas passer sa chance cette fois. Et le Leinster, emmené par la 3ème ligne du XV du Trèfle, non plus...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mic4619
    8124 points
  • il y a 1 mois

Meilleur 7 du monde ?
Je veux bien mais il y a du monde......
Le titre "Un des des meilleurs 7 du monde" aurait été plus judicieux .....
Attendez le "retour du grand Charles"...
C'est comme si on disait que Aldritt est le meilleur 8 du monde oui, il un des meilleurs du monde.. ou Baille qui un des meilleurs gaucher du monde.

  • mic4619
    8124 points
  • il y a 1 mois
@mic4619

Je rajouterai que Cros est le meilleur 6 du monde à partir de ce genre d'affirmation....

Très très bon joueur...la 3ème ligne du Leinster est "énorme"...

@pascalbulroland

tout a fait, une superbe troisieme ligne et c'est mon prefere des trois

@Theo Fondacci
wikipedia indique qu'il est petit-fils d'immigres et non pas fils de.
et son nom indique que ses origines sont néerlandaises et non pas allemandes, tu pourrais cacher du monde avec des approximations comme celle-ci. Ce qui expliquerait son surnom de Dutch

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News