6 Nations. France-Irlande. Villière vs Conway : véritable duel de finisseurs
Dans ce match au sommet, le duel entre Villière et Conway sera intéressant à suivre.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le France-Irlande de samedi va nous offrir de nombreux matchs dans le match très intéressants. L'un d'eux sera le duel entre Gabin Villière et Andrew Conway.

Comme dans chaque affrontement au sommet, le France-Irlande de samedi va nous offrir de nombreux duels acharnés. Kelleher vs Marchand, Sexton vs Ntamack, mais également un duel entre deux des ailiers les plus en forme du moment : Gabin Villière vs Andrew Conway. Particulièrement en vue lors de la première journée du Tournoi (triplé pour Villière, doublé pour Conway), les deux joueurs se livreront un combat acharné, d'autant que les deux hommes ont quelques similitudes. Tous deux très bons finisseurs (16 essais en 39 sélections pour Conway, 6 essais en 9 sélections pour Villière), ces derniers possèdent également un gabarit assez similaire (les deux hommes font la même taille, le Français ne faisant que deux kilos de plus que son homologue) leur permettant d'allier vitesse et puissance.

6 Nations. Montées agressives, ballons hauts... Ce qui avait fonctionné pour nos Bleus face à l'Irlande6 Nations. Montées agressives, ballons hauts... Ce qui avait fonctionné pour nos Bleus face à l'IrlandeDes similitudes, mais également deux styles différents

Dans un match qui s'annonce cadenassé, les deux ailiers pourraient très bien changer le cours de la rencontre : d'un côté l'Irlandais qui, même s'il participe moins au jeu que Villière, pourra faire parler ses cannes le long de la ligne, comme lors du match face au Pays de Galles. De l'autre, l'ailier toulonnais, très actif sur le terrain, qui n'hésite pas à venir à l'intérieur de son ouvreur ou de ses avants, afin d'apporter de la continuité, mais également d'être à la conclusion de superbes mouvements, comme face à l'Italie. Deux styles qui s'opposent quelque peu, Conway remplissant l'image de l'ailier rapide et finisseur par défaut, et Villière étant l'électron libre qui n'a pas peur de se frotter aux avants adverses. De plus, le Français semble un poil meilleur défensivement que le joueur du Munster : très dur à l'impact, on l'avait d'ailleurs vu tenir tête au surpuissant Tuisova, lors de la rencontre face au LOU en novembre dernier. Très bon gratteur pour son poste, Villière sait aussi mettre la pression dans les rucks, en témoigne le match de dimanche face à l'Italie.

VIDEO. 6 Nations. On a joué France/Irlande avait le coup d'envoi sur Rugby 22VIDEO. 6 Nations. On a joué France/Irlande avait le coup d'envoi sur Rugby 22En revanche, Andrew Conway semble meilleur que son homologue sous les ballons hauts. En effet, et bien que Gabin Villière ne démérite pas du tout dans cet exercice, l'Irlandais est un expert dans ce domaine. Des qualités qui lui permettent de pouvoir dépanner à l'arrière, même si son jeu au pied semble faible pour le niveau international. Il ne serait donc pas étonnant de voir Gibson-Park effectuer des coups de pied de pression sur l'aile de Conway, afin que ce dernier joue son duel avec l'ancien joueur de Rouen.

VIDEO. Autumn Nations Series. L'Irlande et Conway détruisent le Japon !VIDEO. Autumn Nations Series. L'Irlande et Conway détruisent le Japon !Vous l'aurez compris, l'affrontement entre ces deux compétiteurs fera rage, et sera plus qu'intéressant à suivre. En espérant que le natif de Vire prenne le dessus sur son vis-à-vis, comme ce fut beaucoup le cas ces derniers temps.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Vous réserverez une table pour deux pour un dîner romantique, les Irlandais fournissent les chandelles...

  • Pianto
    44820 points
  • il y a 3 mois

c'est marrant parce que ces deux ailiers ont fini les actions et les deux autres ont crée des brèches...

J'ai bien peur que Villière et Jaminet reçoivent une pluie de chandelles samedi. ça va être un test et probablement une clé du match.

@Pianto

C'est drôle que soit encore attribuée cette réputation aux Irlandais de proposer un truc mélange de Fighting spirit et Kick and rush alors qu'il s'agit probablement aujourd'hui de la nation européenne (et peut-être mm mondiale ?) qui utilise le moins le pieds en 1ère intention ou a minima celle qui investigue le plus les autres possibilités avant d'utiliser le pieds ?

  • Pianto
    44820 points
  • il y a 3 mois
@MARCFANXV

Ils l'utilisent moins pour occuper mais ils sont tellement bons en l'air qu'ils tapent quand même pas mal de chandelles. Non ?

Je crois aussi que celui qui remportera le duel entre Dupont et Gibson Park donnera un sacré coup de pouce à son équipe. J'ai trouvé Gibson Park excellent le week-end dernier. Il est vrai que son pack était tellement dominant que c'était plus facile. Mais c'est un sacré joueur auquel il serait de bon ton de lui mettre une pression constante de même qu'à l'inusable Sexton. Ces deux là semblent être les têtes pensantes de nos amis verts. La 3e ligne française et Antoine Dupont devront les harceler pour tenter de les faire déjouer.
En tout cas, il me tarde samedi.

Les 2kg en plus de Gabin sont dans ses mains et ses pieds.
Si j'ai bien tout compris !

Pour le coup, on aura les deux équipes qui maîtrisent le mieux les ballons hauts, reçus ou émis. Même chose pour les deux alignements en touche qui dominent le tournoi.
C'est probablement dans ces secteurs que la bataille se jouera.
Même si le nord propose un rugby parfois plaisant à regarder, je me réjouis de voir que les nations de notre hémisphère ne trahissent pas l'ADN de notre rugby basé sur les fondamentaux (touche, mêlée, jeu au pied d'occupation). C'est moins putaclic, mais c'est ce qu'on travaille à l'école de rugby avant de se payer des envolées depuis nos 22.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News