6 Nations 2019 - L'Italie vers la passe de sept face à la France ?
L'Italie sera-t-elle au rendez-vous samedi comme elle l'a été face à l'Afrique du Sud en 2016 ?
Les Italiens ont remporté seulement six victoires en 40 matchs depuis la dernière Coupe du monde...

À l'occasion du match Italie-France qui se déroulera à Rome samedi prochain, et qui verra deux équipes en grande difficulté s'affronter, nous avons remonté le temps pour retrouver les derniers succès de la Squadra Azzurra. Cela a été rapide, puisqu'en effet l'Italie n'a remporté que six victoires depuis la Coupe du monde 2015, sur...40 matchs ! Mais attention, toujours sous-estimés, les Azzuri ont plus d'un tour dans leur sac !

États-Unis 20-24 Italie (19 juin 2016)

Après un Tournoi des Six Nations vide de victoires, malgré un match particulièrement réussi en ouverture face à la France (défaite 23-21), les Italiens se lancent à l'assaut de l'Amérique pour la tournée d'été 2016. Après une première défaite en Argentine (30-24), ils affrontent les États-Unis à San Jose et remportent leur premier succès depuis la Coupe du monde, 24 à 20. Pourtant menés 10 à 3, les Azzuri n'ont pas baissé les bras et s'en sortent bien. Ils permettent ainsi à Conor O'Shea de signer sa première victoire en tant que sélectionneur.

Crédit vidéo : Duccio Emanuele Fumero.

Canada 18-20 Italie (26 juin 2016)

Une semaine après, les Italiens récidivent face au Canada. Un match une nouvelle fois très accroché, qui voit les joueurs de la Squadra Azzurra prendre les devants grâce notamment à cinq pénalités de leur buteur Tommaso Allan, l'ancien perpignanais. Avec cette victoire 20 à 18,  les Italiens terminent cette tournée avec deux succès en trois matchs, ce qui laisse espérer de bonnes choses pour la suite.

Crédit vidéo : Rugby Canada.

Italie 20-18 Afrique du Sud (19 Novembre 2016)

Après avoir été étrillés 68 à 10 par la Nouvelle-Zélande, les Azzuri se ressaissent immédiamment et repartent à l'assaut le 19 novembre 2016, dans l'optique de confirmer leurs résultats obtenus au mois de juin. Ce jour-là,  l'Italie fait tomber l'Afrique du Sud pour la première fois de son histoire. Un match sensationnel à Florence, gagné au forceps 20 à 18 par les joueurs de Conor O'Shea, grâce aux deux essais inscrits par Van Schalkwyk et Venditti. Cette victoire reste encore aujourd'hui le seul triomphe de la Squadra sur une des trois superpuissances de l'hémisphère sud que sont L'Afrique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Cette année-là, les Sud-africains obtiendront un zéro sur trois lors de leur tournée de novembre (excepté un match nul contre les Barbarians).

Crédit vidéo : Federazione Italiana Rugby.

Italie 19-10 Fidji (11 novembre 2017)

Année 2017 catastrophique pour les Italiens. Cuillière de bois lors du Tournoi des Six Nations, trois défaites lors de la tournée d'été, la Nazionale veut sauver l'honneur face aux Fidji ce 11 novembre 2017. C'est chose faite puisqu'ils s'imposent, non sans mal, 19 à 10 à Catane, grâce notamment à 11 points de leur demi d'ouverture Carlo Canna et un essai de leur pilier Simone Ferrari. C'est la seule victoire italienne cette année-là.

Crédit vidéo : Guido Venditti.

Japon 22-25 Italie (16 juin 2018)

Après une nouvelle désillusion dans le Tournoi des Six Nations 2018, l'Italie chercher à faire un coup lors de la tournée d'été. Seul adversaire abordable, le Japon, une nation émergente ces dernières années dans le rugby, glorieux vainqueur de l'Afrique du Sud lors de la dernière Coupe du monde. Ainsi, après avoir encaissé un 34 à 17 lors du premier match, les Azzuri remportent leur revanche face aux Japonais en clotûre de cette tournée estivale, grâce à un succès étriqué 25 à 22. C'est la dernière victoire de l'Italie contre une nation non-européenne.

Crédit vidéo : Federazione Italiana Rugby.

Italie 28-17 Géorgie (10 novembre 2018)

De nouveau dans la difficulté lors de cette année 2018 avec seulement un succès au compteur, les Italiens abordent la tournée d'automne avec de nombreux doutes. D'autant qu'ils se font éteindre d'entrée par l'Irlande 54 à 7. Alors au moment de recevoir la Géorgie, les hommes de Conor O'Shea espèrent bien faire bonne figure. Le contenu n'est pas entièrement satisfaisant (50 % de réussite au pied et 85% de plaquages réussis notamment), mais la victoire, elle, est bien là puisque les Azzuri l'emportent 28 à 17. Ils inscrivent notamment quatre essais (Campagnaro, Bellini, Budd et Allan), ce qui est assez rare pour l'occasion. Depuis, la Nazionale cherche de nouveau à triompher devant ses supporters. La venue du XV de France est donc une aubaine pour les Italiens, même si on espère que les Français parviendront à retarder l'échéance.

Crédit vidéo : Federazione Italiana Rugby.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    11975 points
  • il y a 7 mois

il ne faut pas exagérer non plus, soit les italiens ont un meilleur coach , leur jeu est plus fluide mais ils ont aussi joué systématiquement contre des équipes qui ont fait tourner; alors que nous avons à chaque fois eu droit aux équipes types (sauf contre l'écosse ais c'était indépendant de leur volonté) au moins pour la première heure de jeu; malgré ça on a quand même accroché une victoire de plus qu'eux, on aurait même du en avoir une deuxième sans la faillite des buteurs et les mitaines enduites de vaseline de bouclette contre le PdG...
Bref même si les italiens seront remontés comme des coucous (on reste les adversaires les plus à leur portée et ils jouent à la maison), on est encore théoriquement un petit peu au dessus d'eux

bref le match est loin d'être gagné d'avance mais il n'y a pas de raison d'avoir peur

@to7

Si tu considère que l'équipe d'Angleterre de la semaine dernière est une équipe B, c chaud mon gars...

D'un côté je me dis que c'est peut-être une des seules nations contre laquelle envoyer Basta en mode "boule de démolition" dans la défense peut encore marcher.
Youpi, donc.

De l'autre, je me dis que leurs 3/4 offensivement sont plutôt pas trop mal sur ce qu'on a vu, et on pourrait prendre des points vu notre "organisation" défensive parfois.

Il va falloir prendre le dessus en conquête dès le début du match, sinon ça sent la défaite. Je suis assez inquiet.

  • breiz93
    41844 points
  • il y a 7 mois

Nous sommes une proie rêvée pour les Italiens.

Si l'inégalité triangulaire est respectée:

Italie > Fidji
Italie > japon

France < Fidji
France =japon

Je vous laisse trouver la solution.

Le truc c'est que, quand tout le monde veut absolument battre l'Angleterre, les Italiens, eux, cherchent juste à battre le voisin continental.

Ils vont arriver remontés à bloc pour ne pas finir cuillère de bois et accrocher notre tête au-dessus de la cheminée.

@Les courses en houle

Ils nous attendent 🙂

  • Flane
    3103 points
  • il y a 7 mois

l'Italie fait en ce moment a peu près aussi bien que les bleus avec des joueurs moins talentueux. On peut en conclure qu'ils préparent mieux leurs matchs. Honnêtement pour moi c'est du 50 50 en espérant que les équipes se libèrent de la peur de perdre pour les bleus et de la peur de gagner pour les azzuris.

@Flane

tu veux dire la pression de gagner. J'espère qu'ils ont pas peur en tout cas y'a pas de raison 😉

@HookAHooker

Peut-on avoir la "pression de gagner" quand on perd aussi souvent ? Questo è il problema !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News