''5 000 spectateurs dans des stades de 7 000 places, c’est un peu couillon'', estime François Rivière
Quand reverra-t-on un stade de rugby plein à craquer ?

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le président de l'USAP François Rivière souhaite que la jaune maximale de spectateurs dans les stades soient adaptée à la capacité maximale.

Top 14 - Combien de supporters pour la reprise ? Le gouvernement repousse sa décisionTop 14 - Combien de supporters pour la reprise ? Le gouvernement repousse sa décisionLes clubs professionnels espèrent plus que jamais redémarrer la saison dans des stades pleins. Pour l'heure, la jauge de spectateurs est fixée à 5 000 personnes. Le gouvernement n'a toujours pas revu ce chiffre à la hausse. Et les récentes déclarations provenant de l'état ne vont pas vraiment dans ce sens. À partir du 1er août, le masque sera obligatoire dans tous les lieux publics clos. Quid des stades ? À piori, ils ne seront pas concernés par cette mesure puisqu'ils n'ont pas de stade. Du moins, tous sauf celui du Racing 92. Au sein de la formation francilienne, on a d'ailleurs anticipé en proposant un plan aux différentes instances concernées comme l'explique L'Equipe.Coronavirus - 5 000 supporters autorisés dans les stades à partir du 11 juilletCoronavirus - 5 000 supporters autorisés dans les stades à partir du 11 juilletLe port du masque obligatoire fait partie des mesures à l'instar des couloirs de sécurité ou encore d'occupation d'un siège sur deux. On espère ainsi pouvoir accueillir 14 000 supporters, soit près de la moitié de la capacité. Un chiffre qui pourrait permettre au club d'accéder à l'équilibre financier explique le journal. Car c'est bien là que se situe le problème. Les clubs ont besoin de public dans les stades pour survivre. N'avoir que 5 000 supporters présents, c'est s'exposer à de lourdes pertes. 20 % ou 25 % de pertes sur le chiffre d'affaires lance le président de l'USAP François Rivière. Perpignan, c'est environ 9 000 spectateurs en moyenne dans son enceinte d'Aimé Giral dont la capacité est de plus 14 000 places.

Il estime à titre que la jauge devrait être proportionnelle à la capacité totale du stade. "Parce que mettre 5 000 spectateurs dans des stades de 7 000 places, c’est un peu couillon. " Ce serait en effet exposer les spectateurs à plus de risques. "Alors que dans un stade de 35 000 places comme à Bordeaux, au Racing ou à Lyon, de 20 000 comme à Toulouse, ou de 15 000 comme à Perpignan, on peut quand même faire rentrer au moins 50 % des spectateurs potentiels tout en respectant les règles de distanciation sociale." Une idée pas si bête qui pourrait permettre aux clubs, notamment ceux qui ne peuvent pas compter sur un mécène, de faire face aux difficultés financières liées à la crise du Covid.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Caesar
    1653 points
  • il y a 2 semaines

J'étais pour un pourcentage de capacité autorisé genre 20% mais effectivement je n'avais pas pensé aux zones de circulation, aux toilettes, buvettes, boutiques etc.
De toute façon un rebond de l'épidémie dès le début des vacances d'été c'est qd même mauvais signe avec le brassage de population qui va crescendo jusqu'au 15 août.
Je pense vraiment qu'une suspension du dernier championnat et sa reprise aurait été plus prudent.
Là si l'épidémie reprend plein pot on aura l'air malin à essayer de caser les 29 dates nécessaire pour un nouveau championnat...

  • darki
    11277 points
  • il y a 3 semaines

Le problème vient pas du stade mais plus de son accès et des espaces type toilettes buvettes.. Donc plus de 5000 personnes pourquoi pas, mais il faudrait adapter tout ça et dans certains stade ça me semble complexe..

  • Luern63
    1174 points
  • il y a 3 semaines

A vouloir aller trop vite on pourrait rapidement voir les stades à zéro spectateurs. Une place sur deux c'est bien joli mais on fait pareil pour l'accès aux buvettes et aux toilettes ?
Je comprends l'angoisse des présidents mais une grosse seconde vague ferait certainement plus de dégâts pour les caisses des clubs que des mesures un peu strictes dans un premier temps.

Si je peux me permettre, c'est en fait une idée très bête de ce monsieur. Parce que si on fait une adaptation de la jauge en fonction de la taille du Stade (ce qui serait logique), pas sûr que cela lui soit profitable. Les autorités sanitaires ne veulent pas mettre plus de 5 000 personnes dans des stades de foot qui font jusqu'à 80 000 places, alors dans des stades de rugby qui font 10 000 ou 15 000 places ils pourraient de retrouver au final avec moins de 5 000 personnes autorisées.

Et puis c'est tellement beau de voir que malgré le rebond actuel tout le monde pousse pour plus de monde, plus vite. Ce n'est pas comme si on avait vu les proportions que peut prendre cette saloperie quand ça s'emballe... je sais bien qu'on a la mémoire courte mais là c'est carrément Alzheimer.

  • Jak3192
    56931 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

Si la populace avait de la mémoire,
très grand nombre de politicards ne seraient pas réélus...
🤣

  • ced
    100148 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

non c'est juste une vision différente de la vie

@Team Viscères

on s'en fout tant que ce sont les autres qui sont malades et qui meurent

  • ced
    100148 points
  • il y a 3 semaines

les trucs à moitié ça me gonfle, soit on ouvre tout dans l'ensemble soit on sort plus de chez nous jusqu'à la fin de nos jours. C'est trop chouette comme idée mais c'est pas la mienne

  • ced
    100148 points
  • il y a 3 semaines

"Quid des stades ? À piori, ils ne seront pas concernés par cette mesure puisqu'ils n'ont pas de (????) stade"
du grand Thibault 😭 😭 😭 😭 😭

1 place occupée sur 2, peu importe le nombre de places dans le stade !
la solution est tellement simple qu'il est même étonnant de ne pas y avoir pensé avant, moi le premier d'ailleurs...
Merci Président !

  • ced
    100148 points
  • il y a 3 semaines

"souhaite que la jaune maximale" le jaune toujours avec un glaçon et pas plus haut que le verre

@ced

il vaut mieux ne pas écrire a l'heure de l'apéro

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News