Ecrit par vous !
RUGBY INTERNATIONAL : Top 5 des équipes qui n'existent plus
Les équipes de rugby international qui n'existent plus.
Montez dans la machine à remonter le temps et partons ensemble à la découverte de ces équipes qui appartiennent définitivement à l’Histoire du rugby. C'est la chronique mensuelle de Doc Geopolitik.

Je veux vous parler d’un temps que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître ! Voici le top 5 des équipes défuntes du rugby international.

1/ LA RHODESIE

Ancienne colonie britannique, située en Afrique australe, la Rhodésie a recouvert divers entités territoriales selon les années, et son histoire est assez compliquée. Pour faire simple, la Rhodésie a donné naissance à deux pays actuels : la Zambie (indépendance en 1964) et le Zimbabwe (indépendance en 1980). Mais à l’ombre du géant sud-africain, la Rhodésie a toujours été une terre de rugby et ce, dès la fin du dix-neuvième siècle. En 1910, la Rhodésie du Sud affronte les Lions en tournée. Ce sont les débuts officiels de cette équipe qui au cours du temps, va s’offrir le scalp de plusieurs nations majeures.

Le 27 juin 1949 à Bulawayo, la Rhodésie signe son plus bel exploit : elle bat les All Blacks en tournée sud-africaine sur le score de 10-8. Ce jour-là, le XV rhodésien - composé de joueurs venant de Rhodésie du Nord (Zambie) et de Rhodésie du Sud (Zimbabwe) - marque deux essais aux Kiwis. Belle performance quand on sait que, durant toute leur tournée, les visiteurs n’encaissèrent que sept essais en vingt-cinq matchs ! En face, les All Blacks marquèrent eux aussi deux essais mais ne réussirent pas à les transformer, offrant ainsi une victoire mythique à leurs adversaires.

PHTO

Rappelons qu’à ce jour, seulement sept nations ont battu la Nouvelle-Zélande (Afrique du Sud, Angleterre, Australie, France, Galles, Irlande et…Rhodésie !). Les Néo-Zélandais, emmenés par leur capitaine Fred Allen, voulurent prendre leur revanche trois jours plus tard à Salisbury (actuelle Harare) mais encore une fois, la Rhodésie fit forte impression puisque la rencontre se termina par un match nul, 3-3.

Par la suite, la Rhodésie battit l’Argentine (17-12 en 1965) et l’Italie (42-4 en 1973) et tint tête à l’Australie (8-8 en 1953) et à la France (13-13 en 1967).

2/ L’UNION SOVIETIQUE

Considéré comme un sport bourgeois, le rugby eut des débuts difficiles en Union soviétique et il fallut attendre 1974 pour assister au premier match officiel joué par l’équipe d’URSS. C’était face à la Roumanie (6-26 pour les Chênes), pays également communiste à l’époque.

Après cette défaite inaugurale, l’URSS disputa chaque année le tournoi FIRA (rassemblant les meilleures équipes européennes, hormis les cinq nations du Tournoi) et signa quelques belles performances :

  • En quatorze rencontres, les Soviétiques battirent l’Italie à dix reprises (dernière victoire, 15-12 en 1989)
  • En 1988, à Moscou, en pleine guerre froide, ils triomphèrent des Etats-Unis (31-16) dans une rencontre à haute portée symbolique.
  • Au cours des années 1980, ils parvinrent à battre trois fois leurs grands rivaux roumains, à une époque où la Roumanie était la meilleure équipe européenne, hors Tournoi des Cinq Nations.

  • En 1987, pour la 1ère Coupe du Monde, les organisateurs de la compétition avaient l’intention d’inviter l’équipe d’URSS (les qualifications n’existaient pas encore). Mais l’URSS refusa pour des raisons politiques (à cause de l’Afrique du Sud qui était alors membre de l’IRB) et ne vint pas en Nouvelle-Zélande pour disputer l’épreuve. En 1991, l’URSS disputa son dernier match face à l’Espagne (victoire 19-16), peu avant sa dissolution.

3/ LA TCHECOSLOVAQUIE

Née en 1918 après la Première Guerre Mondiale, la Tchécoslovaquie disputa son premier match international de rugby en 1927 face à la Roumanie (défaite 6-23 à Bratislava). Les Tchécoslovaques affrontèrent essentiellement des équipes européennes et leurs deux plus grandes performances restent une victoire face à l’Italie (14-9) en 1949 et un match nul face à la Roumanie (9-9) en 1966. En 1993, la Tchécoslovaquie cesse d’exister et donne naissances à deux nouveaux pays (avec leur propre équipe nationale de rugby) : la République Tchèque et la Slovaquie.

4/ LE GOLFE PERSIQUE

Entre 1993 et 2010, cette sélection rassemblait les meilleurs joueurs des pays du Golfe Persique : Bahreïn, Koweït, Qatar, Oman, Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis. Elle participa aux qualifications pour la Coupe du monde (2007 et 2011) et joua le Tournoi des Cinq Nations Asie en 2008 et 2010. C’est au cours de cette dernière édition que l’équipe du Golfe Persique enregistra sa meilleure performance : quatrième avec deux victoires en quatre rencontres, l’une face à Hong Kong (16-9) et l’autre face à la Corée du Sud (21-19). Cette rencontre fut la dernière de cette défunte sélection. Depuis, chaque pays possède sa propre équipe. 

Crédit vidéoRugby Asia TV

5/ LA RDA

En 1951, l’Allemagne de l’Est joua sa première rencontre officielle à Bucarest face à la Roumanie (encore !). Le score fut sans appel : 64-26 pour les locaux. Pendant ses quarante années d’existence, la RDA affronta surtout des équipes du bloc de l’Est et c’est contre la plus fameuse - la Roumanie - qu’elle signa son plus bel exploit : un match nul (5-5) en 1958. Malheureusement, aucun match contre la RFA ne fut organisé et l’équipe de RDA disparut après la réunification allemande en 1990 sans avoir affronté son voisin occidental.


Deux équipes auraient pu trouver leur place dans ce Top 5 :

D’abord, la Yougoslavie dont l’équipe de rugby débuta en 1968 par une défaite (3-11) face à la…Roumanie (décidément !). Elle joua son dernier match le 21 avril 1991 face à la Tchécoslovaquie (victoire 22-6) à Belgrade. Puis, le pays sombra dans la guerre et implosa pour donner naissance à sept nouveaux pays.

Enfin, un mot sur l’équipe d’Afrique de l’Est qui rassemblait les meilleurs joueurs du Kenya, d’Ouganda et de Tanzanie. Entre 1952 et 1980, cette sélection affronta deux fois les Lions (12-39 en 1955 et 0-55 en 1962), une fois l’Afrique du Sud (0-39 en 1961) et une fois, le Pays de Galles (8-26 en 1963). Au bout du compte, l’Afrique de l’Est ne battit qu’une seule équipe : la Zambie. 

Merci à Doc Geopolitik pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Merci au DOC pour se sujet original. 🙂

Et l’anecdote de la Rhodésie, idéale pour briller en soirée 😛

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Transferts