Le Top 5 / Flop 5 du week-end (18/10 au 20/10)
Top / Flop du 18 au 20 octobre.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Voici le Top / Flop de ce week-end entre l'exploit du Stade Toulousain à Wembley en passant par la défaite sur le fil du RCT face à Cardiff.
H Cup et Pro D2 sont au programme de ce Top / Flop qui fait la part belle au rugby français. Un rugby que pourrait bientôt représenter Jonathan Pelissié, appelé pour la première fois chez les Bleus.

LES TOPS

Stade Toulousain

Les Rouges et Noirs ont réalisé l'exploit du week-end : s'imposer à Wembley face aux Saracens, dernier demi-finaliste de la H Cup. L'écart entre les deux équipes est infime (16-17, score final) mais suffisant pour que les Toulousains envisagent sereinement les quarts de finale, alors qu'une double confrontation avec le Connacht se profile. Attention, néanmoins, à ne pas se relâcher lors du match retour face aux Sarries, comme il y a deux ans face aux Harlequins. Pour éviter le piège londonien, Guy Novès pourra s'appuyer sur Gillian Galan, énorme vendredi mais aussi de Louis Picamoles, de retour de blessure et déjà libérateur. Seul bémol, la blessure de Luke McAlister pour 3 à 4 mois.

Wenceslas Lauret

Son arrivée au Racing Métro 92 n'a pas soulevé les foules, les médias lui préférant les Sexton, Roberts, Lydiate et autre Andreu. Pourtant, l'ancien flanker du Biarritz Olympique est l'une des (très) bonnes pioches du recrutement francilien. Face aux Scarlets de Llanelli, Wenceslas Lauret a une nouvelle fois fait étalage de son talent, une semaine après sa performance majuscule face à l'ASM. Quatorze plaquages, un essai (l'arbitre lui refusant le second) et une activité débordante : Lauret est en grande forme. Pas suffisant pour que PSA l'intègre dans le squad du XV de France. Ce ne pourrait être que partie remise...

USAP

Ils étaient passés tout près de l'exploit face à Gloucester... Cette fois-ci, les Catalans n'ont pas failli ! Face à Édimbourg, les hommes de Marc Delpoux ont déroulé, empochant au passage le point de bonus offensif. Enfin, déroulé... A la mi-temps, c'est bien l'USAP qui accusait un retard de quatre points au tableau d'affichage, avant de prendre la mesure des Écossais. Emmené par le duo Hook-Mjeveku, Perpignan s'empare au passage de la première place du groupe en profitant de la victoire du Munster sur Gloucester.

SC Albi

Gagner ou mourir. Face à l'US Bressane, les Albigeois jouaient (déjà) une partie de leur avenir. Certes, celui-ci ne s'annonce pas radieux. Mais la victoire sur le fil (22-23) de Raynaud et compagnie permet à ces derniers d'envisager l'avenir un peu plus sereinement. La victoire est aussi celle de la jeunesse puisque la moyenne d'âge des Tarnais n'était que de vingt-deux ans. Néanmoins, Albi reste lanterne rouge et il faudra battre Béziers pour se sortir de la zone de relégation.

Jonathan Pelissié

Non, le demi de mêlée du MHR n'a pas spécialement brillé face à l'Ulster ce week-end. Mais sa présence dans les Tops s'explique par sa sélection en équipe de France, une première. L'ancien Grenoblois n'est arrivé à Montpellier que depuis quelques mois mais le voilà déjà installé dans la peau d'un titulaire malgré la présence de Benoît Paillaugue. Depuis le début du Top 14, Pelissié régale et sa convocation chez les Bleus relève de l'évidence. Son transfert est, en définitive, un choix payant.



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Un clin d’œil au SCA, un "😜etit" club qui met la formation à l'honneur et les jeunes joueurs. 22 ans de moyenne d'age, avec a sa tête un "sorcier".

Oui ça, Toulouse m'a épaté ce weekend. C'est vraiment le hold up du weekend. Par contre, super deçu par le stade Français qui m'a fait super peur.

Aux commissions des Bayonnais arrivés ivre à l'entrainement, on pourra dire pour leur défense que leur président répète sans cesse : Tchin tchin ! Et le deuxième verre est gratuit.. 😊

Bravo le stade toulousain tout d´abord. Un gros match face a des anglais qui leurs ont tenu la tete jusqu´a la fin. Point noir pour notre 10 fetiche qui devrat regarder les matchs dans les tribunes. Bravo aussi aux autres club francais qui demontre encore que notre championat n´est pas de carton. Et felicitations a Pelissier pour ce palier qu´il vat passer avec sa selection. En ces temps de jiff et compagnie, fort est a croire que la formation n´est pas norte. Un petit clein d´oeil a Tolofua, la buche te meinne droit vers l´excelence.

je pense que son talent en fera un grand Bleu, si PSA lui en donne l'occasion...

  • leminet34
  • il y a 6 ans

Il a vite progressé le petit merci Galtier

ouais tout bon pour pelissié et pour le mhr..

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News