Rugby Amateur : nouveau décès d'un joueur après un choc reçu lors d'un match
Rugby Amateur : nouveau décès d'un joueur après un choc reçu lors d'un match.
Le monde du rugby est une nouvelle fois touché par le décès d'un joueur ayant reçu un choc lors d'un match.

Il s'appelait Nathan. Quelques semaines après le décès de Nicolas Chauvin (Stade Français), ce joueur amateur, qui évoluait au sein de son école d'ingénieur de Dijon, a perdu la vie suite à un choc reçu sur le terrain. Un choc intervenu avant la trève, comme l'explique un ami sur les réseaux socieux : après avoir reçu le choc, Nathan s'est "battu pendant plus de 40 jours dont 10 dans le coma."

Le monde du rugby rend hommage à Nicolas Chauvin, et appelle à une évolution des règlesC'est déjà le quatrième décès suite à un match de rugby sur le territoire français, en moins d'un an. Dans son message, l'ami de la victime "persiste à dire que notre sport n’est pas dangereux. Non il n’est pas dangereux, ce sport est beau, ce sport est technique mais nous se savons plus y jouer."

Il est grand temps que les instances de World Rugby et de la FFR se posent très rapidement les bonnes questions sur les règles à appliquer pour que le rugby redevienne le rugby, un sport où les parents veulent inscrire leurs enfants sans crainte, un sport où on ne peut plus se permettre de voir partir nos amis.

Le Rugbynistère tient à témoigner tout son soutien et ses plus sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu'à ses proches.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    72439 points
  • il y a 5 ans

@Silkerin Je te reprends car ta remarque est intéressante, je ne sais pas de quelle génération tu est, mais de mon temps les rencontres universitaires étaient relevées! Dans bon nombre de ces équipes jouaient des garçons de niveau nationale seniors ou Reichel ou du moins un niveau juste dessous. Les CRESP surtout étaient bien "outillés". Ton intervention donc me fait venir une réflexion, au delà de terrible accident la "désertification" du rugby scolaire et universitaire n' est il pas responsable, dans une part assez importante, du déclin sportif et du nombre de licences au niveau national? De plus cela induit les écarts de niveau et de gabarits qui peuvent être la cause de pareils drames!!

Derniers articles

Vidéos
News
Transferts
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News