FÉDÉRALE 1 : la belle réponse de Rudy Cheron et du RC Strasbourg après les attaques du président de la Seyne-sur-Mer
La réponse de Strasbourg à la Seyne.
Fédérale 1
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés
Découvrez la réponse du RC Strasbourg grâce à une belle lettre de Rudy Cheron, passé par la Seyne.

FÉDÉRALE 1 : manque de respect et d'humilité, le président de Strasbourg renvoyé à ses études par celui de La Seyne-sur-MerVoilà une lettre qui n'est pas passée inaperçue. Au lendemain de la qualification de l'US Seynoise sur le terrain de Strasbourg, le président de la Seyne publiait sur la page Facebook de l'équipe un message adressé à son homologue alsacien. Ce dernier était mis en cause pour un manque de respect et d'humilité au terme du quatrième - et dernier - affrontement de la saison entre les deux formations.

Guillaume Capobianco mettait notamment en avant les déclarations "insultantes" et l'accueil réservé aux siens du côté d'Hautepierre, concluant par un "au déplaisir de te recroiser un jour." Après cette lettre, Rudy Cheron a tenu à prendre la parole. Aujourd'hui à Strasbourg, le pilier âgé de 36 ans est passé par La Seyne-sur-Mer en 2008/2009. L'ancien joueur de Colomiers, de l'USAP, Brive, Provence Rugby, du Stade Phocéen et de Grenoble prend la défense de son président, Christian Loth :

Natif de Toulon, où j'ai fait tout mon apprentissage de rugbyman, je connais très bien le club de l'US La Seyne sur Mer car j'ai également porté son maillot. Au sein de ce club, j'ai des amis avec qui j'ai joué, soit avec, soit contre. Entre nous, il y a toujours beaucoup de respect et certains sont des personnes qui sont très importantes à mes yeux. Je suis actuellement licencié au RC Strasbourg après une carrière professionnelle qui aurait pu être meilleure. Je suis très heureux d'avoir été accueilli dans ce club, cette magnifique région et ses habitants qui méritent tout mon respect. J'ai eu aussi l'honneur de découvrir le RC Strasbourg et d'être parfaitement intégré par les joueurs, les dirigeants et par Monsieur Christian Loth, Président du Club.

Ce Président a mis toute son énergie pour faire une belle équipe dans cette région qui n'est pas rugby mais qui a un potentiel énorme. Naïvement, il a donné les clefs du club à des personnes qui n'avaient pas les compétences pour cela. Dimanche dernier, le RC Strasbourg recevait en 8ème de finale retour l'US La Seyne : il faut dire que les deux équipes se rencontraient pour la 4ème fois de la saison. Lors du premier match de championnat à La Seyne, certaines personnes du club de Strasbourg ont eu des comportements dans un hôtel que je ne peux cautionner, ternissant l'image du club. Ces personnes, qui avaient la confiance du Président, l'ont trompé.

Monsieur Christian Loth est un homme passionné. En plus de mettre de ses deniers personnels pour le bon fonctionnement du club, il n'hésite pas à faire des heures de voitures pour suivre l'équipe lors de ses matchs à l'extérieur. Il vit pour ce sport, pour son club, sa place est tout à fait cohérente dans le monde du rugby. Je connais ses valeurs qui sont courage, vaillance et honneur. Je pense que Monsieur Christian Loth mérite mieux que ce que les différents articles de presse, relayés par les réseaux sociaux, donnent à son image. Je souhaite à tous les joueurs de rugby de connaître un Président de club comme lui, sa parole et son engagement font de lui un homme respectable. C'est vrai que sa passion peut être un peu trop importante, mais pour cela, ses personnes de confiance auraient dû le canaliser.

Au contraire, ils ont participé à mettre de l'huile sur le feu et à pourrir le climat qui était comparable à certains matchs de foot. Affirmer par voie de presse que le match retour chez nous, serait une formalité quand on vient de prendre 40 points au match aller, sans engagement dans le combat, et en étant dominé dans beaucoup de secteurs de jeu, c'est tout simplement indigne, et cela manque vraiment d'humilité. La motivation pour La Seyne était toute trouvée.

J'espère que Monsieur Christian Loth ne lâchera pas le RC Strasbourg, car le club et la région ont besoin de cet homme. Il faut des personnes issues du monde du rugby qui apportent les valeurs que sont le jeu, la convivialité, l'humilité et le respect pour l'accompagner dans sa démarche de faire de Strasbourg et de l'Alsace une place forte du rugby français. Néanmoins, je félicite l'US La Seyne pour sa qualification qui est méritée. Je leur souhaite de faire un super parcours en Championnat de France. Ils ont donné sur le terrain la meilleure image du rugby, courage, vaillance et don de soi même, bravo à eux.

Le président de La Seyne lui a répondu :

Nous avons contacté le RCS et son président, et nous sommes actuellement dans l'attente d'un retour de sa part. Voici le résumé vidéo du match :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ced
    96175 points
  • il y a 2 ans

et ?

je ne suis pas sûr d'avoir compris : en gros, le type dit que ce qu'a dit le président de la Seyne que le président de Strasbourg a dit a bien été dit mais pas par le président de Strasbourg. Si c'est ça, ça méritait bien d'être dit.

Sinon on appel les Lopez du 67, ça vas être vite réglé cette histoire!

  • vevere
    46006 points
  • il y a 2 ans

La classe à Dallas!!!


@Clément Suman : je ne vois pas la réponse du RC Strasbourg dont vous faites état dans le titre de la news 😉

Mouais je suis pas persuadé que cette pseudo polémique mérite un article ni même une réponse de la part de qui que ce soit.

Ils n'ont qu'à s'appeler pour en parler de vive voix.

@Puchpuch

Sur le sujet je suis assez partagé. D'un côté en effet je pense que le linge sale se lave en famille, si les gars veulent mettre les choses à plat ils peuvent s'appeler pour en parler de vive voix. De l'autre je trouve que ce n'est pas plus mal que ce genre d'histoires se sachent : on nous bassine avec les "Valeurs©", on se place au-dessus des autres sports... il est bon de rappeler que nous ne sommes ni meilleurs ni pire que les autres sports. Au rugby comme ailleurs il y a des gars biens et des pauvres types, des histoires de solidarité et des histoires de filsdeputerie, des aventures humaines et des histoires de pognon, de grandes épopées à raconter pendant des décennies et des gamineries à oublier dès le lendemain.

@Team Viscères

Je suis d'accord mais là ça ressemble plus à de la guéguerre de communication. Personne n'est tout blanc ou tout noir et tout le monde se tape dessus.

Je félicite juste le président de Strasbourg pour n'avoir rien répondu (pour l'instant).

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
Guides
Sponsorisé Guides
Ecrit par vous !
News
News
Vidéos
Transferts