VIDEO. Quand Takudzwa Ngwenya laisse Biarritz en plan pour jouer avec San Diego en Pro Rugby

VIDEO. Quand Takudzwa Ngwenya laisse Biarritz en plan pour jouer avec San Diego en Pro Rugby
Takudzwa Ngwenya laisse Biarritz en plan pour jouer avec San Diego.
Il était convenu que Takudzwa Ngwenya quitte le Biarritz olympique pour rejoindre le Pro Rugby aux USA avec l'accord du BO. L'Américain n'a pas attendu. Il était convenu que Takudzwa Ngwenya quitte le Biarritz olympique après presque dix ans de bons et loyaux services, pour rejoindre le Pro Rugby aux USA, lorsque le club n'aurait plus rien à jouer en Pro D2. Mais avant même que le club basque ne lui signe son bon de sortie suite à sa non-qualification pour les demies, l'ailier américain a fait ses valises pour rejoindre sa terre natale. Sud Ouest indique qu'il a quitté la France fin avril après la victoire 32-28 sur Aix-en-Provence pour aller "au chevet de son père victime d'un ennui de santé." Un proche du joueur confie cependant qu'il avait "envie de jouer avec ses copains".



C'est ainsi qu'on l'a retrouvé sur la feuille du match entre San Diego et San Francisco le week-end dernier avec un succès 46-33 à la clé. Et ce, à la plus grande surprise des dirigeants biarrots. "Nous avons essayé de le joindre mais n'avons pas de nouvelles", explique le président du BO Nicolas Brusque. C'est en effet d'autant plus surprenant que l'homme aux 86 essais pour Biarritz n'aurait encore pas signé de contrat avec la franchise californienne. Ce qui ne l'empêche visiblement pas de jouer. Si Brusque ne semble pas lui en tenir rigueur, les supporters ont peut-être été déçus de ne pas avoir pu lui dire au revoir lors de la réception de Montauban ce vendredi.

Le Super Rugby lorgne sur les USA

S'il y a apparemment des choses à régler sur le plan administratif, c'est également le cas au niveau sportif. Bien évidemment, il faut savoir faire preuve de patience puisqu'il s'agit de la saison inaugurale. Les joueurs ne se connaissent que depuis très peu de temps et les automatismes ne sont pas encore là. Ce qui n'empêche pas SANZAAR, l'organisme en charge du Super Rugby, d'avoir un œil sur ce qu'il s'y passe. Via EPSN, son patron Andy Marinos indique qu'il n'y aura pas une nouvelle extension avant 2020 et la fin du contrat des droits télés. Trois équipes (une sud-africaine, une argentine et une japonaise) ayant d'ailleurs intégré la compétition cette saison. Mais le territoire américain est un marché qui ne peut être négligé.