VIDEO. Espoirs. Le Racing rattrape un retard de 22 points pour venir à bout de Toulon et se hisser en finale

Ecrit par vous !
VIDEO. Espoirs. Le Racing rattrape un retard de 22 points pour venir à bout de Toulon et se hisser en finale
La joie des joueurs après leur victoire en demie. Merci Emeline pour la photo.
En cette fin d’année, on a pu en voir des exploits ! Et pas n’importe lesquels… Après la belle performance de Bobigny qui accroche son maintien en Fédérale 1. En cette fin d’année, on a pu en voir des exploits ! Et pas n’importe lesquels… Après la belle performance de Bobigny qui accroche son maintien en Fédérale 1 dans les dernières minutes, les jeunes Racingmen ont réalisé un gros coup ce week-end à la soif… en demi-finale pardon. Rattraper 22 points de retard, c’est paraît-il, aussi impossible que rater une pénalité à 20m en face pour qualifier son équipe en barrages de Top 14, et en Coupe d’Europe. C'est cependant la performance qu'a réussi le Racing face à Toulon pour se qualifier en finale de la poule élite du championnat de France Espoirs. Les clubs de la région parisienne réussissent bien cette année puisque le Stade Français Paris est également qualifié en finale de la poule 2 après avoir battu Castres 31-27. Ils rencontreront Narbonne pour tenter de décrocher le titre de champion de France de l'Élite 2.estVIDEO. Espoirs. Le Racing rattrape un retard de 22 points pour venir à bout de Toulon et se hisser en finaleVIDÉO. Top 14. L'incroyable raté de Lionel Beauxis face aux poteaux prive l'UBB des phases finalesRevenons à notre affiche Toulon-Racing. Il faut noter le très gros début de match des joueurs de la Rade qui ne laissent pas une seule seconde de répit aux Franciliens. Les Rouges et Noirs concassent leur défense pour trouver la faille dès la 11e minute et porter le score à 10-0. Fébriles sur les bases, les Racingmen encaissent un essai casquette 5 minutes plus tard à cause du mauvais dégagement pied droit de l’ouvreur Maxime Javaux qui réduira la marque à 15 à 3 juste après. Toulon enfoncera le clou vers la demi-heure de jeu grâce à un 3e essai.

Menés 25 à 3 à la 35e minute de jeu, les Ciels et Blancs on totalement renversé la tendance en deuxième mi-temps. « Dans l’ensemble, on était moins lourd que les Toulonnais et il faisait très chaud. On se déplaçait mieux en deuxième période, explique Louis Dupichot, l’ailier du Racing passé par le PUC. On jouait avec le vent en deuxième mi-temps, ça nous a beaucoup aidé ». 3 essais de Jean Paul, Sean Robinson, Loïc Godener et une pénalité de Lucas Chouvet ont permis de revenir à égalité (25-25) et d'accrocher les prolongations à la dernière minute du temps règlementaire. Le Racing remportera le match grâce à la botte de Chouvet qui marquera à deux reprises. Score final : 25-31. Qui sait, les Toulonnais pensaient peut-être qu’il y avait un match aller-retour…


La composition du RCT
Seuteni
Dufond, Belan, Frelin, Plazy
Yobo (o), Dufau (m),
Munoz, Garcia, Annetta,
Braendlin, Rebbadj
Bordewie, Conticello, Vernet

Remplaçants: Bouchlaghem, Setiano, Cramond, Stokes, Ravanello, Jaminet, Rousset, Dahir

La composition du Racing
Robinson
Malyon, Dumez, Dussartre, Dupichot
Javaux (o), Magnaval (m)
Voisin, Godener, Kolaï
Chapon, Paul
Gomes Sa, Leroy, Vartanov

Remplaçants: Valette, Robin, Care, Cuoq, Chauveau, Chouvet, Bontems, Maïau

Les Espoirs du Racing Metro 92 rencontreront le Stade Toulousain ce dimanche 31 mai à 15h en finale du championnat de France.

Stade Toulousain - Racing Metro 92
Dimanche 31 mai à 15h
Stade Albert Bordes - Avenue des Vitailles - 87500 Saint-Yrieix-la Perche

victor daguin
victor daguin
Cet article est rédigé par victor daguin, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !