RESUME VIDEO. Championnat d'Europe U18. La France s'offre l'Angleterre et accède à la finale

RESUME VIDEO. Championnat d'Europe U18. La France s'offre l'Angleterre et accède à la finale
Les U18 français heureux après leur victoire sur l'Angleterre.
La France s'offre l'Angleterre et accède à la finale du Championnat d'Europe U18 grâce à des essais de Couilloud (15e), Tolofua (55e) et au pied de Darmon. Une pluie fine, une équipe d'Angleterre qui a passé près de 80 points en quarts de finale (contre le Portugal) et une équipe de France poussive face aux Écossais (22-10). Sans parler du fait que ces -18 ans français avaient perdu chez les British sur le score de 21 à 5 le 22 février 2015, et même contre l'Italie (22-2) à L'Aquila le samedi 24 janvier. Autant dire que l'optimisme n'était pas au rendez-vous au moment de taper le coup d'envoi de cette demi-finale du championnat d'Europe U18 qui se déroule actuellement en Midi-Pyrénées.

Mais cela n'empêche pas les Tricolores de démarrer le match tambour battant avec un exploit individuel du petit Couilloud qui se faufile dans la défense anglaise (15e). Darmon à l'ouverture enquille les points grâce à son très bon coup de pied et valide l'excellent travail de son pack. Les deux essais anglais sont marqués logiquement tant les blancs portent le ballon dans cette partie. Mais l'excellent travail défensif et la conquête des Bleuets étaient impériaux ce mardi 31 mars.

Un essai tardif, à la fin du temps réglementaire, n'inquiète pas des avants français qui sont restés maître de leur sujet pour l'emporter 23 à 19 au terme d'un match de très bonne facture. Les 2500 supporters blagnacais ont salué comme il se doit les jeunes français qui affronteront les surprenants Géorgiens en finale ce samedi 4 avril à Ernest Wallon. Le beau temps prévu sur Toulouse devrait permettre aux arrières français de montrer autre chose que sur la demi-finale.

Crédit vidéo : FFR

La composition des Français qui a battu l’Angleterre :

Retière
Tauzin, Milet, Decron, Nicoue
Darmon (o), Couilloud (e)
Roumat (cap), Tolofua, Jegerlehner
Capelli, Verhaeghe
Commenge, Rey, Correa

Les remplaçants : EL-ANSARI, MAUVAKA, LACLAYAT, PESENTI, NDIAYE, SESE, ROMERA, ALRIC, GALLETIER, MEGDOUD, CAILLAT