Coupe du monde - Un passage à 24 équipes lors de France 2023 ?

Coupe du monde - Un passage à 24 équipes lors de France 2023 ?
World Rugby réfléchit à une augmentation du nombre de nations à la Coupe du monde.
World Rugby cherche veut augmenter le nombre de nations qui participent à la Coupe du monde. Verra--t-on 24 équipes lors de France 2023 ?

COUPE DU MONDE 2019 : la dernière place qualificative mise en jeu à MarseilleEt si le Canada, le Kenya, Hong Kong et l'Allemagne participaient directement à la Coupe du monde plutôt qu'à un tournoi de repêchage pour décrocher le dernier billet pour le Mondial japonais ? L'édition 2023 qui aura lieu en France pourrait pour la première fois mettre aux prises 24 équipes et non 20 à l'heure actuelle. Ce serait la troisième évolution après celle de 1999 qui a vu quatre nouvelles nations intégrer le tournoi mondial pour la première fois depuis sa création en 1987. Pour le patron de World Rugby Brett Gosper via The Guardian, la question n'est plus de savoir si elle va augmenter le nombre de participants mais plutôt quand. Pour rappel, un projet de passage à 16 équipes était dans les cartons en 2007 en vue du mondial 2011.

Nous voulons simplement nous assurer que les équipes sont suffisamment compétitives pour passer à un tournoi à 24 équipes. Pour faire grandir ce sport, il faut susciter l’intérêt de nouveaux fans et un intérêt commercial dans de nouveaux marchés, mais vous devez vous assurer que vous avez les équipes.

Les regards sont donc tournés vers les nations du Tier 2, bien que la frontière entre elles et celles du Tier 1 soit de plus en plus mince. Peut-on encore considérer le Japon comme une nation du Tier 2 ? La Géorgie en fait partie mais elle est déjà qualifiée grâce à ses résultats au Mondial 2015. La Namibie a récemment décroché son billet pour le Japon en remportant la Rugby Africa Gold Cup. En-dehors des Samoa, des Fidji, des Tonga et USA qui ont aussi validé leur qualification, on trouve notamment le Portugal, la Roumanie, la Russie, l'Espagne ou encore l'Uruguay.Jeune nation du rugby, la Namibie espère une 1re victoire en Coupe du mondeLe Kenya, Hong Kong et l'Allemagne, qui pourraient très bien partir pour le pays au soleil levant dans un an, font partie de ce qu'on appelle des nations en développement. D'aucuns craignent ainsi que l'on assiste à des matchs à sens unique. Alors que la dernière place disponible se trouve dans la poule B avec la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud. "Nous sommes convaincus que l’équipe qualifiée sera suffisamment compétitive, même face aux All Blacks. Nous allons travailler dur avec cette équipe pour nous assurer que l’équipe est bien formée à l’avance", rassure Gosper. Et si au lieu de passer à 24 équipes en 2023, on voyait plus loin avec huit poules de quatre en 2027 ?Coupe du monde 2023 : et si on changeait le format de la compétition ?