VIDEO. TOP 14. Toulouse bat Castres dans un match terne, la saveur du “derby” a-t-elle disparue ?
Dans un rendez-vous attendu par les supporters, le Stade Toulousain a accueilli Castres avec un rugby en sommeil.
Dans un rendez-vous attendu par les supporters, le Stade Toulousain a accueilli Castres avec un rugby en sommeil.

Sur la pelouse du Stadium de Toulouse, les locaux accueillent le Castres Olympique. Sur le score de 22 à 18, les Toulousains n’ont pas offert le plus beau des cadeaux aux Toulousains venus en nombre. Dans des propos rapportés par L’Équipe à l’issue du match, Laurent Thuery, entraîneur de la défense toulousaine, s’est exprimé. Si ce n’est pas son domaine de spécialité, le coach avoue que les Toulousains, leaders, ont lourdement eu du mal face à Castres, 12ᵉ. Il précise : 

On ne s'est pas rendu le match facile en se trompant de jeu, notamment avec des passes trop nombreuses devant la défense. On a fini par adopter un jeu un peu plus restrictif autour des rucks avec de la vitesse, en cognant sur ces phases-là. Ça nous a permis de trouver des solutions. On connaît Castres, c'est une équipe valeureuse qui a été intelligente ce soir, qui a su nous mettre à mal et marquer sur des coups d'envoi. Mais on est soulagés de gagner, on est premier, 44 points après 13 journées, c'est quand même très positif.”

VIDÉO. Il y a plus d'un an, Toulouse et Dupont corrigeaient sévèrement le CO en Top 14VIDÉO. Il y a plus d'un an, Toulouse et Dupont corrigeaient sévèrement le CO en Top 14

L’entraîneur de la défense toulousaine a également précisé que l’enchaînement très rapide (5 jours) entre Sale et Castres n’avait pas aidé. En parallèle, Castres s’est satisfait du bonus défensif. Alors qu’ils étaient en mesure de faire match nul. Les coéquipiers de Julien Dumora et Mathieu Babillot, exclu pour une charge à l’épaule, se félicitent pour la performance. Le stratège castrais Pierre-Henry Broncan confie sa satisfaction selon L’Équipe : “Le point de bonus défensif nous a échappé de nombreuses fois cette saison, on est donc content d'être récompensé à la fin après une belle débauche d'énergie, un bon match, solide.” 

Un derby qui tombe à plat ?

Si les deux équipes restent loin d’une de l'autre au classement, ce match revêt d’une atmosphère spéciale. Depuis plusieurs saisons, la rivalité s’est exacerbée. Avant, les chocs contre Colomiers et Albi auraient bien mieux incarné la notion de derby départemental. Désormais, il faut se contenter d’un Toulouse - Castres. Les amateurs de rugby ont connu pire, dirons-nous, et l’affrontement a vu une aura se créer. Ayant éliminé le Stade Toulousain de la course au titre la saison dernière, les supporters rouge et noir avaient à cœur de retrouver le voisin. Venus en nombre sur l’île du Ramier, les plus de 30 000 courageux (il ne faisait que 18°C un 23 décembre, rendez-vous compte) sont venus encourager Antoine Dupont et ses coéquipiers. Opération, certes, réussie avec 4 points récupérés, mais la manière alors ? Ces dernières saisons, les deux équipes n’ont parfois pas hésité à faire tourner leur effectif lors de leurs confrontations. Cette alchimie dernièrement créée s’est-elle déjà dissipée ? Un début de réponse est à venir avec le match retour.

TOP 14. Toulouse-Castres, et si le derby d’Occitanie n'était qu'un mensonge ?TOP 14. Toulouse-Castres, et si le derby d’Occitanie n'était qu'un mensonge ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Comme d'habitude un CO embrouilleur et recordman du top 14 en pénalité avec un Babillot collé aux fesses de l'arbitre telle une sangsue à discuter toutes les décisions de l'arbitre réclamer des cartons jaunes et par finir avec rouge très largement justifié, mais il reste dans l'adn du club de son Président à vouloir être le chantre du rugby de clochers

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News
News