VIDÉO. RUGBY. Le jour où Jonah Lomu a dégommé la défense française !
Ce soir-là, Jonah Lomu avait, encore une fois, éblouit le monde du rugby.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

6 ans après sa mort tragique, revenons sur l'une des actions mythiques du légendaire Jonah Lomu. C'était face à la France, lors de ce match mythique de 1999.

Cela fait aujourd'hui 6 ans que l'un des plus grands joueurs de l'histoire de notre sport s'en est allé, à seulement 40 ans. Une nouvelle tragique, qui a non seulement bouleversé le monde du rugby, mais également du sport en général, tant Jonah était immense. Par son gabarit certes, mais également par ses qualités sur, et en dehors des terrains. En avance sur son temps, Lomu est et restera, un joueur à part, qui sera passé par deux fois à un rien de son rêve : être champion du Monde avec les All-Blacks.

Les nouvelles images de Jonah Lomu à 18 ans, martyrisant les défenses [VIDÉO]Les nouvelles images de Jonah Lomu à 18 ans, martyrisant les défenses [VIDÉO]Ce fut notamment le cas lors du Mondial 1999, où lui et son équipe ont dominé tous leurs adversaires, avant de tomber, face à une équipe de France tout simplement magique. Malgré la défaite, Jonah s'est montré décisif, comme à son habitude d'ailleurs, en inscrivant deux essais dans son style caractéristique. Des réalisations qui sont restées mythiques, tant l'ailier néo-zélandais a démontré ce jour-là toute sa puissance. Les Français qui l'ont affronté doivent s'en souvenir encore aujourd'hui.

Le premier, qui doit être l'un des essais les plus connus de l'histoire, est inscrit en première période, après une récupération de balle all-Black. Cullen décale Lomu, qui dégomme un par un les Tricolores qui se dressent sur son chemin, comme s'il avait affaire à des enfants. Ntamack et Benazzi explosent au contact, et Lomu aplatit le premier essai de son équipe. En même temps, que voulez-vous faire face à tant de puissance ?

Le second essai lui, est inscrit en début de seconde période, après un jeu au pied français mal exécuté. Wilson passe le ballon à Lomu, qui lui remet après avoir fixé la défense. L'arrière gagne du terrain, avant de resservir le géant Lomu, qui fonce droit vers l'en-but tricolore. 5 plaquages manqués plus tard, Jonah inscrit son 8ème essai du Mondial, ce qui constitue, toujours à l'heure actuelle, un record. Seul Bryan Habana en 2007 arrivera à égaler cette performance tout simplement incroyable. Malgré cela, les Kiwis s'inclineront 43-31, face à des Bleus portés par les Dieux du rugby, dans un match qui restera à jamais dans les annales.

Excellente nouvelle : le documentaire ''Jonah Lomu, back to South Africa'' est disponible gratuitement !Excellente nouvelle : le documentaire ''Jonah Lomu, back to South Africa'' est disponible gratuitement !Clap de fin douloureux pour la légende Lomu, qui ne disputera plus aucune coupe du Monde après cela. Une désillusion immense, qui ne l'empêchera pas de saluer la prestation des Français le soir même. La classe, tout simplement.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ouais mais c'est aussi l'année où il n'en a pas touché une en 2ème mi-temps !!!

@Amis à Laporte

Et je suis persuadé qu'on lui a aussi collé la misère en 3ème mi-temps.

  • Dupont9A
    3500 points
  • il y a 2 semaines

Respect🙏 .
Caleb Clarke il jouera ? Parce qu'il est pas mal aussi.

C'est sur que plaquer Lomu c'était difficile, mais avec des feintes de plaquage aucune chance. Les seuls qui ont vraiment essayé sur ces actions sont Benazzi et Juillet.

@Cyclotherapon

Plaquer c'est pour les faibles, nous on laisse Lomu passer pour que notre victoire ait plus de panache. 43-31, ça a quand même plus une gueule de match qui rentre dans l'histoire du rugby que si on leur avait collé un vulgaire 43-3.

  • Docsound
    2216 points
  • il y a 2 semaines
@Cyclotherapon

Et Galthié!!

@Cyclotherapon

La technique dite "de Bernat-Salles" : on plaque à côté. Très efficace, zéro commotion.

@lelinzhou

Et t'oublies le air-plaquage de Garba sur le deuxième... Celui qui l'arrête, certes un peu tard mais il s'y est filé aux jambes, c'est Galthié...

  • fabien81
    21529 points
  • il y a 2 semaines
@Roger Coudenlèrc

à sa place j'aurais fait pareil, Lomu arrivait lancé droit sur lui il se serait fait démonter, le seul moyen de l'arrêter c'est de le prendre par côté comme Galthié l'a fait.
4 ans plus tôt Mike Catt s'était fait marcher dessus par un Lomu arrivé à une vitesse beaucoup plus réduite.
Avant de critiquer Garba regardes les différences de gabarit

Pour quoi vais-je passer si j'ose dire que Lomu n'a jamais été mon style d'ailier préféré ? Un malafaisant iconoclaste ? Et pourtant...

@lelinzhou

Disons que l'évitement n'était pas une de ses spécialités... Mais quel plaisir, tout de même, de le voir mettre un cul aux anglais, Catt et Andrew si mes souvenirs sont bons, en demi-finale...

@Roger Coudenlèrc

Il y avait de très grand ailiers, classiques mais pour moi le top c'était Rokocoko, quel plaisir de le voir jouer ! Après vinrent les démolisseurs et Lomu le premier. Et il mettait des culs aux Français

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos