VIDEO. Premiership. En mode air-plaquage, Charlie Walker se fait passer dessus par George North
Premiership : Charlie Walker se troue en tentant d'arrêter George North
Premiership. Northampton - Harlequins : En mode air-plaquage, Charlie Walker se troue et laisse filer George North à l'essai.
Depuis quelques semaines, Charlie Walker est une des sensations du championnat anglais. L'ailier de 21 ans à la chevelure Remy Martinesque fait trembler toutes les défenses de Premiership avec ses appuis de feu... en H Cup, on se rappelle également que le garçon avaut fait bien des misères au Racing Métro. Dan Lydiate se souvient encore probablement d'un raffut particulièrement humiliant infligé par le joueur des Harlequins gabarit pourtant très modeste (1m80, 83 kilos).

Mais vendredi dernier, lors du choc de Premiership opposant Northampton (2ème) aux Quins(4ème), Charlie Walker s'est retrouvé dans la peau de la vicitime. Pressenti pour devenir international - Stuart Lancaster songerait à l'ajouter au squad d'élite du XV de la Rose - il a pu faire face à ce qui se fait de mieux en monde, en la personne de George North. Egalement âgé de 21 ans, le gallois est déjà une référence. Et cette rencontre qui restera probablement douloureuse pour Walker, en partie responsable du premier essai encaissé par son équipe, après une tentative de plaquage complètement ratée sur le colosse gallois.



Comme on dit, « c'est le métier qui rentre ». Sur sa pelouse du Franklin's Garden, Northampton l'a emporté 23 à 9 dans une rencontre hachée et disputée dans des conditions climatiques difficiles. Pas de changement au classement pour les deux équipes. Les Saracens, eux, font toujours la course en tête après leur beau carton à Gloucester (8-29).
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tous les profils sont intéressants. Ils ont un North, mais ils n'ont pas un Guitoune qui dans son style est extrêmement efficace aussi. Faut arrêter d'envier et de croire que la mariée est plus belle chez le voisin. On peut former mieux nos joueurs, c'est une certitude. Mais avec les hommes dont nous disposons déjà, nous pouvons faire bien mieux que depuis que Saint-André a pris les commandes.
Les 2 problèmes du XV de France sont:
- la fatigue des internationaux combinée au manque de temps de préparation, chose que la convention FFR-LNR devrait en partie améliorer.
- le style de jeu devenu absolument pathétique en Top14, où les belles actions se comptent sur les doigts d'une seule main. Forcément, les joueurs jouent en EDF comme ils sont habitués à le faire en club, c'est à dire petitement.

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News