VIDEO. INSOLITE. Quand un physicien explique la complexité d'un coup de pied au rugby
Quand un physicien explique la complexité d'un coup de pied au rugby.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Quand un physicien, en l’occurrence Jérôme Pérez, astrophysicien et enseignant-chercheur à l'ENSTA ParisTech, explique la complexité d'un coup de pied au rugby.
Si vous pensez qu'il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour jouer au rugby alors vous avez tort. Enfin à moitié. Pour aller péter dans la défense adverse, nul besoin d'avoir un doctorat en physique quantique. Sans vouloir offenser noms amis rugbymen, le Bac suffit voire le brevet des collèges. Cependant, beaucoup d'autres actions sont complexes et nécessitent de connecter ses neurones. Ne serait-ce que pour retenir les lancements en touche ou les systèmes d'attaque sans parler des coups de pied.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si on parle de "science des tirs au but". Passer le ballon entre les perches à longue distance en tenant compte de la forme du ballon, de l'angle et aussi des conditions climatiques, c'est très technique. Bien évidemment, les buteurs ne font pas des calculs savants pour déterminer la meilleure trajectoire. S'il y a un travail en amont, c'est surtout grâce à l'entraînement qu'ils se perfectionnent et parviennent à faire ce qu'ils veulent avec un ballon.

Si on en croit les travaux effectués par Jérôme Pérez, astrophysicien et enseignant-chercheur à l'ENSTA ParisTech, ce n'est cependant pas donné à tout le monde. Lors d'une conférence intitulée "La physique du rugby" le 23 septembre, ce dernier a démontré - et pas seulement par A + B - que le coup de pied au rugby est en effet très complexe.

Crédit vidéo : Institut Henri Poincaré

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quand on pense que sans frottement et sans gravité, le ballon de Goosen serait aujourd'hui dans l'orbite de Mars, ça laisse rêveur...

Il a pris sans le préciser, l'hypothèse que les coups de pieds étudiés étaient "droits", c'est à dire dans un plan perpendiculaire au plan du terrain de jeu. Ou alors il faut montrer que la projection de n'importe quel coup de pied de rugby sur un plan perpendiculaire au plan du terrain de jeu est une tartaglia.
Déformation professionnelle, désolé... 😊
Sujet super intéressant, à creuser !!

  • skadub
    5365 points
  • il y a 4 ans

Ouais pas mal par contre il a aussi oublié la fameuse trajectoire du tueur de taupes 😊

Petite question. Du coup, sur le drop de goosen, s'il est à 52 m, cbn de mètres parcours le ballon ? Car avec la courbe il en parcours plus right ? Dsl je suis une bitos en physique etc... 😉

@ouvreur10

*16m évidement, pas 16mm.

@ouvreur10

Avec une approche très approximée, (on ne connait pas la hauteur max du ballon, j'ai pris 16mm à vue d'oeuil, et pour les longueurs d'arcs je ne me suis pas emmerdé avec calculs de paraboles mais j'ai pris des hypothénuses de triangles), j'ai pas loin de 62m.

C'est un peu plus que ça normalement.

#craquagedegeek

Héhé, calé en physique le gars mais il ne sait pas reconnaitre son Stade Français de son Racing 😉

Plus sérieusement ça m'a rappelé de bon souvenirs, l'ambience détendue et à la fois académique qu'on a parfois en filière scientifique.

Pour l'anecdote j'avais développé le même sujet à l'époque mais sur la trajectoir d'une balle de golf et non de rugby alors ça me parle un peu.

Sinon, pas tellement étonné de son constat sur le fait que les joueurs de rugby sont aussi sympa que les mecs de la télé sont désagréables (franchement ça aurait pu être une bonne idée de faire un petit sujet plus détaillé façon s'est pas sorcier, mais dès qu'il s'agit d'incorporer des sujets quui risqueraient d'apporter des connaissances aux téléspectateur évidement ça bloque...)

Du coup merci au Rugbynistère pour cet article, sympa, original et intéressant!

@Glas.Wegian

Il est vrai que certains mecs de la télé, ça ne ferait pas de mal de leur filer une bonne tartaglia dans leur gueule.

  • vevere
    51867 points
  • il y a 4 ans
@Glas.Wegian

C'est sûr que s'il a essayé de proposer le sujet à Lartot... c'était pas gagné 😊

  • philbf
    28034 points
  • il y a 4 ans

y a encore du boulot, il faut nous expliquer la trajectoire du banana kick!

Jérôme Pérez ?! On m'aura pas, Jean Pierre on t'a reconnu, pas besoin de faire des exposés qui expliquent pourquoi t'es drops ne passent pas... Et puis tu es plus spécialiste de la tarte à l'adversaire que de la Tartaglia au ballon !

Notre Ouvreur en Balandrade passe un Bac L cette année, ceci doit expliquer le médiocre taux de réussite....Notre Pilier Gauche est en S peut-être Est-ce une option à essayer !!!! Mais, j'ai comme un doute......

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 4 ans

Bon on révise notre physique (en plus avec les fêtes faut s'y refiler) et on lui demande gentiment bien sûre de revoir les clubs 😊

  • mche
    151070 points
  • il y a 4 ans

Ainsi selon ce chercheur ce n'est pas donné à tout le monde. Allez donc dire ça à Adam Jones ou à Bakies Botha!

  • Minotop
    13882 points
  • il y a 4 ans
@mche

Là tu vois je pense plus au pilier Aussies des Waratahs qui a claqué un drop au calme!

faut un jour que je mette en forme mon exposé sur le cassage de glaçons. C'est aussi de la physique. Il me manque juste quelques références en résistance des matériaux!

Pas un seul commentaire! Comment est ce possible?
De l'humour et des explications très simples de ce phénomène bien connu de notre cher ballon ovale, enfin de n'importe quel ballon, la courbe serait juste differente

Dommage que ce soit qu'une patie de l'exposer ? Il faudrait approfondir, il y a la force de frottement ok .. Mais comment y remédier ? En faisant tourner le ballon ? comment ? Quel type de coup de pied est le plus adapté en fonction de quelle situation ? ( Vent de face, de coté, bourrasque etc .. )

Et puis il y a la texture du ballon, l'appuis, la force maximal d'absorption du ballon, plein de truc que j'aimerais savoir . ( Non je ne le ferais pas moi même, on risquerais de se retrouver dans l'espace ! )

@Johnny 420

Je te suis... Parce que là, des frottements et une feuille morte, s'il faut faire St-Cyr, c'est à désespérer des "élites" du pays.. Ses allusions sur le vent, par exemple, pas très convaincantes, "viser les poteaux à vitesse maximum pour que le vent rabatte le ballon" (?)... Il n'a pas dû pratiquer le Vent Mouillé, d'Autan, le Maristraou, le Mistral... Finalement, les brins d'herbe à la Dan Carter, hein...

  • TPhib
    49367 points
  • il y a 4 ans
@Johnny 420

Oui, la conférence est courte (1h15), et il ne parle pas que des coups de pied. Mais effectivement, ça pourrait être très intéressant 😊

J'ai jamais été très bon en physique. La preuve en est : je croyais que Goosen jouait au Racing Metro !

@LeBolero

et que Massy n'est pas redescendu en ProD2,

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News