VIDÉO. En 2001, le monde découvrait la bombe fidjienne, Rupeni Caucaunibuca
Rupeni Caucaunibuca a longtemps martyrisé les défenses adverses.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En 2001, Rupeni Caucaunibuca faisait ses débuts dans le rugby professionnel, avec Northland. L'occasion de revivre les exploits de l'un des joueurs les plus fantasques de ce sport.

Légende vivante du rugby fidjien et du rugby tout court, Rupeni Caucaunibuca a longtemps marqué les spectateurs du championnat français. Génial sur le terrain, il détonnait, doté d'une pointe de vitesse époustouflante et d'un gabarit plutôt enrobé pour un ailier. Capable de renverser n'importe quelle situation sur un coup d'éclat, ''Rup's'' a longtemps fait le bonheur d'Armandie, lorsque celui-ci portait la tunique agenaise. Débarqué en 2004 au SUA, il y est resté six ans, avant de faire un retour manqué en 2014. Entre temps, le natif de Nabouwalu a évolué du côté du Stade Toulousain entre 2010 et 2012. Jugé parfois ingérable, il reste l'un des joueurs les plus spectaculaires que notre sport ait pu connaître. 

La chevauchée légendaire de Rupeni Caucaunibuca face aux Bleus n'a pas si mal vieilli [VIDEO]La chevauchée légendaire de Rupeni Caucaunibuca face aux Bleus n'a pas si mal vieilli [VIDEO]

L'occasion de se replonger dans des images d'archives. En effet, ce mercredi, RugbyPass nous remontre les débuts de ''Caucau'' en 2001. Celui-ci, alors âgé d'à peine 21 balais, évoluait du côté de Northland en Nouvelle-Zélande. Et on vous l'accorde, était bien plus affûté que lors de ses passages dans l'Hexagone. Le microcosme de la balle ovale découvrait alors la bombe fidjienne, qui s'engagera avec les Blues, une saison plus tard avant de s'envoler pour la France. À consommer sans modération. 

Thierry Dusautoir son partenaire et capitaine au Stade Toulousain, ne tarit d'ailleurs pas d'éloges à son sujet.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • taist
    15382 points
  • il y a 3 mois

à Agen, il le pistait pour ne pas qu'il s'approche du mac do de trop près, sinon, c'était un super joueur doté d'une gentillesse énorme ( doux euphémisme ) .

Un magicien capable de transparence comme de coup de génie dans un même match...

  • Anonym
    1613 points
  • il y a 3 mois

Une capacité d’accélération incroyable et rarement vu depuis malheureusement gâché par une éthique de travail déplorable. Mais que de bons souvenirs et une impression unique qui persiste.

Soso capable du meilleurs mais aussi du pire.
Je garde qd mm de très bons souvenirs.

Un régal

Un véritable bombe humaine, mais son jeu était un peu téléphoné...

Caucau, c'était du lourd, surtout plus tard....

  • dan0x
    25247 points
  • il y a 3 mois

Il était affuté à l'époque !

@dan0x

Toujours des difficultés a comprendre, comment avec 20 kgs en plus, il continuait à courir aussi vite, avec une impression de facilité déconcertante.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Vidéos
News
News
Vidéos