VIDEO. Qui est le plus explosif ? Et le plus rapide ? Le feu follet Capuozzo ou la machine Caleb Clarke ?
Ange Capuozzo et Caleb Clarke ont joué le jeu pour savoir qui était le plus rapide.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Aujoud'hui, c'est vendredi, et c'est un nouveau défi World Rugby. Capuozzo et Clarke s'affrontent sur des ateliers spécifiques de sprint. Prêts ? Go !

Vous aimez les défis World Rugby ? Parce qu'en tout cas nous oui. Et c'est ainsi qu'après des duels entre Dupont et Smith, Ntamack et Sanchez, Barrett et Daly ou Hogg et Bouthier dernièrement, on a décidé de vous partager de qui avait été organisé entre 2 têtes d'affiches d'aujourd'hui : Ange Capuozzo et Caleb Clarke. Évidemment, entre le petit Ange (74kg) et l'homme d'acier néo-zélandais (107kg), le seul point qui pouvait les relier était la vitesse. Là, on ne choquera personne si l'on dit qu'en plus d'être 2 des joueurs les plus spectaculaires de la planète rugby ballon en main, ils sont aussi parmi les plus rapides de leur championnat respectif.

😱Caleb Clarke invoque Lomu pour une course PHÉNOMÉNALE face aux Wallabies [VIDEO]😱Caleb Clarke invoque Lomu pour une course PHÉNOMÉNALE face aux Wallabies [VIDEO]

La consigne ? Les deux garçons ont 3 essais pour établir le meilleur temps possible au sprint sur des distances de 10m et 40m. In fine, un exercice conjuguant vitesse et habileté technique sur 70m les départagera si cela n'est pas déjà fait. Prêts ? Sur 10 mètres et étonnamment vu leurs gabarits et leurs démarrages, c'est Caleb Clarke qui remporte le défi avec un temps établi à 1,57 sec. Le Grenoblois n'était pas loin puisqu'il termine à 5 centièmes derrière, soit 1,62 sec. Sur 40 mètres alors, le punch du futur toulousain fait-il la différence ? Allez, pas de suspense, c'est un OUI ! Mais encore une fois cela se joue à un cheveu, puisque si Capuozzo claque un magnifique 4,86 sec sur la distance, Clarke lui colle au train avec son 4,87. Imaginez un peu la puissance qu'il faut pour déplacer la carcasse du NZ aussi vite ! 

C'est finalement la dernière épreuve qui les départagera, donc. Et au jeu de la vitesse mélangée à la technique, peut-être que la formation néo-zélandaise fait la différence. Car c'est une nouvelle fois l'ailier des Blues qui l'emporte, et assez largement cette fois-ci. Même si certains relèveront que l'arrière du FCG n'avait pas une disposition des ballons aussi avantageuse que son concurrent. Reste que Capuozzo demeurera toujours bon joueur, préférant aussi garder le positif de ce challenge : "content d'avoir participé et j'ai gagné une étape, donc c'est bien", lâcha-t-il avec son sourire si caractéristique. Le tout en nous faisant aussi admirer son merveilleux anglais. So, happy holidays, Ange.

VIDEO. D'une course en soutien à faire pâlir Dupont, Ange Capuozzo conclut un essai de 80mVIDEO. D'une course en soutien à faire pâlir Dupont, Ange Capuozzo conclut un essai de 80m

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

En même temps, les sprinter sont plutôt galbés comme Clarke.

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Transferts
News