VIDEO. Alerte au génie ! Aviez-vous déjà vu un geste aussi malin que celui de Marcus Smith ?
Marcus Smith, ce génie. Screenshot : Premiership Rugby
A la dernière minute du match face à Exeter (58 à 28), Marcus Smith a trouvé le moyen de réalisé une action folle et peut-être décisive pour les Harlequins.

Si vous avez regardé attentivement la rencontre entre Toulouse et Paris ce dimanche soir, vous avez certainement dû voir quelques tentatives d’innovations : si Lester Etien défendait comme un centre sur les lancements de jeu ou que les Rouge et Noir ont surpris Paris sur des combinaisons près des lignes, on vit aussi une feinte de coup d’envoi grand côté pour finalement changer de botteur et envoyer la gonfle de l’autre côté.
VIDÉO. TOP14. Trop fort, le Stade Toulousain déroule et en passe 50 au leader parisien sans forcerVIDÉO. TOP14. Trop fort, le Stade Toulousain déroule et en passe 50 au leader parisien sans forcerUne stratagème incarné par Mallia et Ramos, qui fut raté puisque le coup d’envoi ne fit pas 10 mètres… Mais on saluera l’envie de tenter des choses.



Reste que s’il y avait eu réussite au bout, on aurait crié au génie. Et c’est justement ce que l’on va faire avec Marcus Smith, par ailleurs adversaire du Stade Toulousain en Champions Cup le week-end dernier.

TOP14. ''À lui tout seul, il nous a explosé tous les rucks'' : Labit dithyrambique au sujet d'un ToulousainTOP14. ''À lui tout seul, il nous a explosé tous les rucks'' : Labit dithyrambique au sujet d'un ToulousainCe samedi, l’ouvreur des Harlequins a alterné entre le bon et le moins bon mais fut, comme toujours, un régal pour les yeux. Auteur d’un superbe exploit individuel au bout de 1min30 de jeu, il avait mis ses partenaires sur les bons rails…



Malheureusement pour les Londoniens, ils ont ensuite sombré en 2ème période face à la furie des Chiefs, jusqu’à être menés 58 à 21 à la 78ème minute. Mais sans repartir bredouilles pour autant.


Comment ? Parce qu’alors que ses coéquipiers avaient la tête en bas et que ceux d’Henry Slade pensaient déjà aux bières qu’ils allaient se boire après le coup de sifflet final, "Smithy" a joué un renvoi court et pour lui-même, au millimètre près. Qu’il récupéra avec classe (Richie Mo’unga valide ça), avant de placer Northmore dans l’intervalle. 4 secondes plus tard, l’ouvreur anglais retouchait le ballon et trouvait un décalage grâce à sa passe, que faisait fructifier Louis Lynagh en coin.
VIDÉO. Qui se souvient de cette action de génie de Mo'unga sur son propre renvoi ?VIDÉO. Qui se souvient de cette action de génie de Mo'unga sur son propre renvoi ?Pour aller un point de bonus offensif crucial dans la lutte pour la qualification, alors que les Harlequins (comme Sale, Bristol et Exeter) se battent toujours pour aller chercher une 4ème place synonyme de demi-finale. Est-ce que cette action de génie sera payante ? Réponse le week-end prochain, à l’issue de la dernière journée de la saison régulière du Premiership Rugby…


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Phénoménal!! Merci Théo pour le partage
Mais que se passe il dans la tête des supporters toulousains qui le sifflent?
Précisément, eux qui aiment le beau jeu, savent ce qui est beau et ce qui ne l'est pas,
Jalousie ??

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
Transferts
News
News
News