VIDEO. 78 points, 11 essais, la finale de Premiership, c'était autre chose que celle de Top 14
Les Harlequins titrés en Premiership pour la première fois depuis 9 ans.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Les Chiefs et les Harlequins ont produit une superbe finale en Premiership en marquant près de 80 points à la faveur de 11 essais.


Deux clubs ont été titrés ce week-end : Toulouse et les Harlequins. Le hasard du calendrier a voulu que la finale de la Premiership se joue le lendemain de celle du Top 14. Champions d'Europe et d'Angleterre l'an passé, les Chiefs ont perdu leurs deux titres cette année au profit du Stade Toulousain et des Harlequins après une finale mémorable. En effet, si la finale du championnat de France n'a accouché que d'un seul essai, celle de Premiership a été particulièrement spectaculaire avec 11 réalisations pour un score final de 40 à 38 ! On rappellera que seulement 26 points ont été inscrits vendredi soir au Stade de France. Pour la petite histoire, Louis Lynagh s'est fendu d'un doublé sur la pelouse où illustre père Michael Lynagh a remporté la finale de la Coupe du monde il y a de ça 30 ans !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les demies finales avaient déjà été somptueuses en termes de points

Je ne vois pas bien ce qu'il y a de différent ? A la fin, ils ont un champion, nous aussi...
Plus sérieusement, je trouve que ça tend à pondérer l'importance qu'on donne aux us & coutumes des championnats domestiques par rapport aux productions des sélections nationales.
Pendant des années (et encore un peu) on nous a vendu l'idée que Top14 était la cause de tous nos maux à l'International.
Je constate que si les Anglais sont capables de proposer une finale "orgie de jeu", à l'inverse le XV de la Rose s'est vu reprocher d'être hyper-minimalistes pour ce qui est de ses intentions.
Comme quoi les choses ne sont pas forcément corrélées !!!!

En souhaitant au jeune Louis Lynagh tout le talent et succès de son père

En tout cas à en juger par le résumé ça avait l'air d'être un super match. Depuis quelques années les Anglais réussissent à lâcher les chevaux en phases finales pour proposer des matchs très spectaculaires c'est à leur honneur.

Quand on regarde les score des demi-finales cette année (36-43, 40-30), on ne peut qu'espérer que nos clubs de Top 14 arrivent à se débrider de la même manière en phases finales.

Heureux anglais !
Ils ont du Rugby, nous on a taupe 14....

Je reprends un post de @Mykage sur un autre forum que je trouve intéressant :

"A noter quand même à ceux qui veulent jouer au jeu de la comparaison : en Top 14, moyenne de points par match de 49,46 (6529 points au total en 132 matchs) en enlevant les matchs d'Agen et Bayonne pour respecter le même nombre d'équipe que la Premiership. Moyenne de points du championnat anglais : 6005 points sur 132 rencontres soit 45,49 points / match.
Le Top 14, en plus d'avoir un niveau plus élevé reste plus prolifique que la Premiership."

@Gonze à l`eau t`es fada !

C'est surtout en dissociant saison régulière et phases finales que tu ressens une différence de mentalité.

Côté français tu le vois rien qu'avec nos clubs phares cette année : Toulouse et La Rochelle marquent en moyenne pas loin de 30 points par match sur la saison régulière, là sur les matchs couperets c'est respectivement 21 et 14 points de moyenne et un total de 4 essais marqués sur 3 rencontres. Et la moyenne de points par match en phases finales cette année est de 39 points, soit 10 points de moins que pour la saison régulière... quand arrivent les matchs couperets, on resserre la vis.
Côté anglais on passe de 45 points par match en saison régulière à 75 points par match en phases finales... quand arrivent les matchs décisifs, on lâche les chevaux.

Et cette comparaison tient sur la durée : sur les 5 derniers championnats disputés on a une moyenne de 41 points par matchs côté français en phases finales, contre 56 points par match côté anglais (malgré une saison 2016-2017 très faiblarde qui tire leur moyenne vers le bas).

@Team Viscères

En choisissant les variables on peut obtenir le résultat que l'on désire avoir... Mais tes stats sont pertinentes au moins autant que celles que j'ai postées.

Peut être que c'est dû à la domination extrême des Saracens et d'Exeter sur le championnat alors que le top14 est plus serré?

@Gonze à l`eau t`es fada !

Peut-être en effet qu'un niveau moins homogène pousse certains équipes à jouer sans crainte. Le pourquoi est certainement complexe en liant plusieurs causes (sportives, culturelles, structurelles, etc.) ce qui fait qu'on aura du mal à répondre à la question, mais en tout cas il y a bien un fossé de jeu et spectacle entre nos phases finales et les leurs.

@Team Viscères

Il y a aussi peut être l'accumulation de matchs qui pousse les équipes à jouer à l'économie sur la fin. On peut voir par exemple un tournant pour le ST à partir du 1/8ème contre le Munster qui est le dernier match spectaculaire avant un certain pragmatisme je pense plus imposé par la fatigue et les blessures qu'une volonté profonde de fermer le jeu.

Les clubs anglais ne sont que 12 (et sans barrages!) et ont vite été éliminés en CE, ils ont donc finis la saison plus frais.

Si tu enlève cette saison si particulière de tes stats la différence est-elle si importante ?

  • Revahn
    20112 points
  • il y a 2 mois

C'est toujours un paradoxe que je comprends, mais que j'ai du mal à accepter : on peut être la meilleure équipe d'Europe et ne marquer aucun essai lors d'une finale...

  • gjc
    8785 points
  • il y a 2 mois
@Revahn

Toulouse a marqué un essai en finale de Coupe d'Europe et était tout près du 2e sans le sauvetage magnifique de Doumayrou. En finale du Top14 c'était un peu plus fermé, peut-être est-ce l'arbitrage plus permissif dans le jeu au sol qui ralentit le jeu?
Sinon on sait que la défense de la Rochelle est très efficace et ça peut expliquer pourquoi Ramos et Kolbe ont tenté des drops pour prendre le score.

@Revahn

C'est davantage lié au type de jeu du championnat qu'au niveau des équipes, chez nous c'est complètement cadenassé en permanence. Nos meilleures équipes sont totalement capables de le faire, mais elles ne veulent pas le faire parce qu'en Top 14 se découvrir c'est synonyme de honte sur 5 générations. Du coup on ne le voit que sur des rencontres de championnats sans pression quand tu tombes sur deux équipes qui ont envie de jouer (les rencontres de phase régulière entre Toulouse et Clermont ces dernières années nous ont livré pas mal de rencontres folles à 60 points et plus).

Et ça va continuer tant qu'on n'aura pas un déclic général où au moins 3-4 très gros se transforment en locomotives de jeu. J'avais espéré un peu après la saison dingue du Stade en 2019, mais cela n'a pas pris du tout. Et le fait que La Rochelle ait fait une double finale cette année ou que Toulouse ait tant maîtrisé la finale de Top 14 de la sorte risque même d'inciter certains clubs à resserrer encore un jeu déjà trop étroit.

  • Revahn
    20112 points
  • il y a 2 mois
@Team Viscères

Je suis bien d'accord avec toi, mais pour le coup, je m'en lasse pas mal de ces trains sans locomotives moi...

@Revahn

Je te comprends. Je regarde les matchs de phases finales de mon club parce que c'est mon club et je suis les autres résultats parce que j'aime l'histoire du championnat et suivre les autres équipes (par exemple le parcours de La Rochelle me fait plaisir), mais par contre d'un point de vue rugbystique ça ne m'intéresse quasiment pas. Si le Stade n'est pas en phases finales, ça ne me ferait rien si je ratais tous les matchs (enfin si, ça me ferait gagner plusieurs heures).

@Revahn

Je ne vois pas où est le paradoxe ? Il y a des tas de matchs qui se gagnent sans essais...

  • Revahn
    20112 points
  • il y a 2 mois
@Gonze à l`eau t`es fada !

Bien sûr que ça existe, mais si tu trouves que c'est pas dommage pour une finale... et ben tant mieux pour toi j'imagine...
Pour illustrer: j'ai regardé la Naxoo Cup entre Genève et les Barbarians suisses. Le niveau est plutôt Fed 2. Résultat : 8 essais et du suspense. Bien sûr on va me citer 1000 exemples de matchs chiants en Fed 2 et de finales de Top 14 incroyables, mais qu'est-ce qu'on se fait chier quand même!
Et bien sûr, l'essai n'est pas la réponse à tout, mais il reste un des meilleurs indicateurs sur l'intérêt du match.

@Revahn

Ah mais je suis totalement d'accord avec toi mais ce n'est en rien paradoxal. La Rochelle possède la meilleure défense d'Europe et les Toulousains sortent d'une saison interminable, cela explique sûrement ce manque d'essais.

  • oc
    11457 points
  • il y a 2 mois

Mathieu , le rasta espagnol , vous dirait que comparaison n'est pas raison !
Sinon ,je ne comprends toujours pas pourquoi ces ânes jouent a 15 ...
Le social , peut-être ?!!?

Derniers articles

News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News