RUGBY. RESUME VIDEO. Revivez l’exploit de la France face aux All Blacks
A la 12ème minute, Romain Ntamack efface les défenseurs All Blacks pour aller l'inscrire le second essai des Bleus.
La France a réalisé un match complet face à des Néo-zélandais en plein doute après leur défaite en Irlande. Un match qui rentrera à coup sûr dans la légende.

Ce samedi 20 novembre au Stade de France, ils avaient petite mine. Habituellement, chaque tournée d’automne était l’occasion pour les hommes en noir de montrer à quel point ils étaient supérieur aux autres. En 2021, il n’en fut rien. Après des victoires attendues face aux USA et à l’Italie et une autre face à l’équipe B du Pays de Galles, les All Blacks ont perdu lors de leur deux rencontres d’envergure. Pour les hommes de Fabien Galthié, cet affrontement a été l’occasion d’inscrire le fameux “match référence”© sur les murs de Marcoussis.

Intensif. C’est le mot qui aura marqué la rencontre d’Antoine Dupont et ses coéquipiers. On le savait déjà au vu de la composition. Fabien Galthié ne comptait pas envoyer ses hommes au bal, mais plutôt sur un ring. Un exercice pour lequel certains joueurs très remuants n’ont pas hésité à enfiler les gants. Danty, Willemse, Atonio et Jelonch par exemple, pour ne citer qu’eux, ont montré qu’ils étaient présents sur chaque impact. Impulsé par le chef d’orchestre, Antoine Dupont, les charges tricolores ont fait tourner la tête aux hommes de Sam Cane. Le ton était d’ailleurs donné lorsque la première ligne se voit être remplacée tôt dans le match afin de relancer au mieux l’assaut.

Supérieur durant 60 des 80 minutes, durant la première mi-temps et de la 60ème à la 80ème minute, les Français ont su trouver la faille. Ils réduisent a minima l’inévitable hémorragie inhérente à chaque match face aux All Blacks. Rappelons que malgré une domination quasi sans partage en première mi-temps, les coéquipiers de Rieko Ioane reviennent sur la pelouse de Saint-Denis en inscrivant 3 essais entre la 47ème et la 59ème. Soit durant une période de seulement 12 minutes. Même dans la défaite, les triples champions du monde restent impressionnant de réalisme, et ceci au moindre relâchement.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'avais dit après la Géorgie que les bleus avaient cette capacité à se sublimer dans les grands matchs et qu'ils allaient montrer un bien meilleur visage et se rapprocher du niveau de leurs adversaires.
On a enfin retrouvé les bleus solidaires, morts de faim, qui font certes quelques erreurs mais nous font rêver.
Encore quelques "révélations" ou confirmations qui ne vont pas aider le staff dans leurs choix !

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
News