RÉSUMÉ VIDÉO. Top 8 : Montpellier bat le Stade Toulousain au bout du suspense pour le titre de champion
Le MHR remporte le Top 8 !

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le MHR a été sacré champion de France pour la septième fois de son histoire... en rugby féminin !

Et Montpellier est sacré champion de France ! Et non, la finale du Top 14 n'a pas été avancé : on parle bien du... Top 8 ! En finale, les Féminines du MHR ont donc retrouvé ce bouclier, un an après la victoire sur Lille à ce même stade de la compétition. Et en parlant de Stade, c'est Toulouse qui faisait cette fois face aux coéquipières de l'éternelle Safi N'Diaye, toujours au rendez-vous. Des Toulousaines qui avaient éliminées - une semaine plus tôt - ces fameuses Lilloises. Prudence, donc.

Au stade Albert Domec de Carcassonne, N'Diaye a décroché son septième titre... et le septième du club ! Mais à l'heure de jeu, le MHR était mené sur le score de 12 à 7, la faute à quatre pénalités de Boudaud, contre un essai de Bacchichet, transformé par Peyronnet, qui rajoute une pénalité en suivant. La volonté de jouer montpelliéraine sera récompensée à dix minutes du coup de sifflet final par un essai de la centre Vanthournout. La transformation est manquée, mais qu'importe : Montpellier mène 15 à 12, et le score n'évoluera plus.

Découvrez le résumé vidéo du match :

Crédit vidéo : FFR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le carton jaune pris par le pilier du ST a pesé lourd en amenant un avantage numérique quand des fautes techniques volontaires du MHR ont juste apporté une pénalité et pas toujours les 3 points!
Serait(ce la différence entre une équipe habituée au haut niveau ( 7eme titre ) et les féminines du ST qui apprennent année après année ?

Bravo les Cocc's, avec en face une très belle équipe toulousaine qui a dominé une bonne partie du match (et qui a du, paradoxalement, se contenter des points au pied) c'était loin d'être gagné. Match pas terrible dans son ensemble il est vrai, les conditions climatiques n'aidant pas non plus.

En tout cas, les demi-finales ont montré que la concurrence s'annonce plus rude ces prochaines saisons.

Autant je me régale à regarder l'équipe de France Féminine, autant j'ai trouvé cette finale d'une platitude affligeante. Bravo quand même à Montpellier pour le titre. Je me demande si je ne préfère pas la finale du Racing 92 (non là je déconne, y'a pas pire).

Derniers articles

News
News
News
News
News
Transferts
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News