RÉSUMÉ VIDÉO. Top 8 : Montpellier bat le Stade Toulousain au bout du suspense pour le titre de champion
Le MHR remporte le Top 8 !

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le MHR a été sacré champion de France pour la septième fois de son histoire... en rugby féminin !

Et Montpellier est sacré champion de France ! Et non, la finale du Top 14 n'a pas été avancé : on parle bien du... Top 8 ! En finale, les Féminines du MHR ont donc retrouvé ce bouclier, un an après la victoire sur Lille à ce même stade de la compétition. Et en parlant de Stade, c'est Toulouse qui faisait cette fois face aux coéquipières de l'éternelle Safi N'Diaye, toujours au rendez-vous. Des Toulousaines qui avaient éliminées - une semaine plus tôt - ces fameuses Lilloises. Prudence, donc.

Au stade Albert Domec de Carcassonne, N'Diaye a décroché son septième titre... et le septième du club ! Mais à l'heure de jeu, le MHR était mené sur le score de 12 à 7, la faute à quatre pénalités de Boudaud, contre un essai de Bacchichet, transformé par Peyronnet, qui rajoute une pénalité en suivant. La volonté de jouer montpelliéraine sera récompensée à dix minutes du coup de sifflet final par un essai de la centre Vanthournout. La transformation est manquée, mais qu'importe : Montpellier mène 15 à 12, et le score n'évoluera plus.

Découvrez le résumé vidéo du match :

Crédit vidéo : FFR

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Le carton jaune pris par le pilier du ST a pesé lourd en amenant un avantage numérique quand des fautes techniques volontaires du MHR ont juste apporté une pénalité et pas toujours les 3 points!
Serait(ce la différence entre une équipe habituée au haut niveau ( 7eme titre ) et les féminines du ST qui apprennent année après année ?

Bravo les Cocc's, avec en face une très belle équipe toulousaine qui a dominé une bonne partie du match (et qui a du, paradoxalement, se contenter des points au pied) c'était loin d'être gagné. Match pas terrible dans son ensemble il est vrai, les conditions climatiques n'aidant pas non plus.

En tout cas, les demi-finales ont montré que la concurrence s'annonce plus rude ces prochaines saisons.

Autant je me régale à regarder l'équipe de France Féminine, autant j'ai trouvé cette finale d'une platitude affligeante. Bravo quand même à Montpellier pour le titre. Je me demande si je ne préfère pas la finale du Racing 92 (non là je déconne, y'a pas pire).

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
News
News
News
News